TOP 14 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 16 septembre 2012.

TOP 14 – J5 : une bien belle journée pour le rugby

La 5e journée de TOP 14 a débuté le vendredi par un superbe Montpellier-Toulon remporté par les Varois (32-25) qui s’installent en tête devant Clermont vainqueur à Mont-de-Marsan (14-6) et Biarritz battu à Castres 28 à 13. Le lendemain, Perpignan accueillait des Toulousains submergés par la furia catalane, 34-20, dans un match très plaisant. A domicile, le SU Agen a remporté son premier match 32-26 face à Grenoble qui marque le point bonus, et les Lot-et-Garonnais comptent désormais autant de points que le Stade Français défait à Bordeaux, 30-22.

Montpellier 25 (b) - 32 Toulon Feuille de match

Menés 16-0 à la mi-temps, les Héraultais ont bien failli renverser la vapeur en seconde période grâce notamment à deux essais de Van Vuuren, 49e et 55e. Fidèles à leurs statistiques qui les voient inscrire plus d’un tiers de leurs points dans les 20 dernières minutes, les deux formations ont offert une fin de match haletante, après une fin de première mi-temps conclue par un essai de Pierrick Günther. Cinq points venant récompenser près de 4 minutes de jeu effectif, 3 renversements de possession de balles et 17 passes. On pense alors le match à sens unique et le leader Rouge et Noir parti pour inscrire le bonus offensif face à une formation qui l’a battue à six reprises ses six dernières saisons. La rencontre a aussi vu le retour au plus haut-niveau de Frédéric Michalak. Comme s’il avait besoin de démontrer un talent vu dès l’âge de 18 ans au stade de France, l’ex toulousain a enchanté le match de sa vision du jeu et de sa maîtrise au pied. Les hommes de Bernard Laporte possèdent 4 points d’avance sur les Clermontois tandis que Montpellier, qui a su aller chercher le point bonus avec le jeune Eric Escande à la 80e minute, peut être rassuré sur sa propension à accrocher les plus gros et à retrouver son jeu plein de spontanéité qui a fait sa force. On notera aussi la parfaite maîtrise de M. Gaüzère qui a su laisser vivre cette rencontre pour le plus grand plaisir de ses acteurs et spectateurs.

Perpignan 34 (b) - 20 Toulouse Feuille de match

L’USA Perpignan s’est rassurée en prenant la mesure du Stade Toulousain, champion de France en titre. Et ce, de bien belle manière…les Rouge et Noir ont certes l’habitude d’être battus par Perpignan, à Aimé-Giral ou, comme ce week-end, à Monjuic en Catalogne, avec 15 défaites en 18 matchs. Avec ce deuxième succès d’affilée après la victoire face à Bayonne 18-13, les Catalans reviennent à trois points du sextet qualifié pour les phases finales en mai 2013. La route reste longue, mais cette victoire avec la manière est de nature à offrir de la confiance. On notait en présentation de cette journée que Toulouse avait encaissé plus de 30 points lors de ses trois dernières venues, la statistique s’est confirmée avec un score de 34-20, 29-6 à la mi-temps et 5 essais subis. Plus que le score, le récipiendaire 2012 du bouclier de Brennus a fait preuve d’une vraie indigence dans le jeu avec seulement deux essais inscrits : de pénalité à la 46e, et par Nyanga à la 67e minute. Comme prévu, la mêlée perpignanaise a été en souffrance mais elle a résisté jusqu’au bout avant d’éviter de s’en mordre les doigts. La fête aurait été totale sans le décès du chauffeur de l’USAP survenu juste avant la rencontre, lors de l’échauffement des joueurs. Il ne sera donc plus physiquement des prochains déplacements, mais nul doute qu’en entrant dans leur bus les joueurs ressentiront son amour et son soutien indéfectibles. Une source de motivation ? Surtout une source de vie…

Bayonne 18 (b) - 25 Racing Métro 92 Feuille de match

Les Racingmen n’ont pas été récompensés au classement par ce succès à Bayonne, restant septièmes avec 14 points. Ils creusent cependant l’écart avec la seconde partie du classement avant de recevoir l’autre club basque samedi prochain. Les Bayonnais, qui menaient pourtant 15-12 à la mi-temps ont encaissé un essai assassin à dix minutes de la fin par Van der Merwe, avant de s’offrir le bonus défensif grâce à une pénalité de Boyet à la 74e minute. Un précieux point qui leur permet de devancer Paris, Agen et Mont-de-Marsan. Toulouse et Biarritz sont leurs prochains adversaires avant une réception capitale face à Agen contre qui ils devraient se battre toute la saison dans la lutte au maintien. Les Basques devraient être handicapés par l’absence de Jacques-Louis Potgeiter annoncé blessé. Leur artificier, auteur de 6 pénalités, sera certainement suppléé par Boyet dont l’expérience devrait permettre aux Ciel et Blanc de ne pas trop souffrir de son absence. Côté Francilien, Gaëtan Germain confirme sa bonne forme. Le match aura vu les deux formations encaisser 6 pénalités chacune ! Il va leur falloir être plus rigoureux pour ne pas tant subir de fautes et surtout encaisser de points.

Mont-de-Marsan 6 - 14 Clermont Feuille de match

La saison s’annonce difficile pour les Montois. Quatorzième, le promu Landais cherche toujours à inscrire son premier point en TOP 14. Face à Clermont il a cependant montré de très bonnes choses, dont il pourra et devra se servir pour la suite. Les locaux ne sont pas passés loin de l’exploit face à des Clermontois quelque peu bousculés et tenus en échec 3-3 à la mi-temps, et jusqu’à la 78e minute et un essai de Nalaga. Les Auvergnats ont-ils trop pris ce match à la légère ? Quoiqu’il en soit ils ne sont passés loin d’une défaite au stade Boniface où le sentiment de frustration était palpable. Mont de Marsan, 14e, accueille Agen, 13e, pour la 6e journée et doit absolument croire en son jeu et ses capacités pour réduire l’écart d’avec ses prédécesseurs au classement et s’en rapprocher. Sinon ils vont se faire distancer et cela pourrait être rédhibitoire. Les Auvergnats accueillent Grenoble, champion de France de PRO D2. La défaite entrevue quelques minutes face aux Montois doit les inciter à l’humilité. Vern Cotter devrait savoir rappeler cette valeur élémentaire du rugby à ses joueurs. Sinon les Isérois qui jouent sans complexe sauront mettre fin à 45 matchs d’invincibilité au stade Marcel-Michelin, TOP 14 et HCup compris.

Castres 28 - 13 Biarritz Feuille de match

Le CO attendait les Biarrots avec optimisme : en 21 rencontres à Pierre-Antoine ils n’ont été battus que 5 fois par les Biarrots, la dernière défaite remontant au 10 janvier 2009, 9-10. Une nouvelle fois, les locaux ont donc pris la mesure des Basques. En aparté de la présentation de la saison 2012-2013 de TOP 14, un membre du BOPB confiait d’ailleurs que ce déplacement à Castres pourait déboucher sur ce résultat tant Biarritz est concentré sur ses deux prochaines rencontres : à Colombes d’abord puis la réception du voisin bayonnais ensuite. Quant aux Castrais, ils ont déjà les yeux tournés vers Félix-Mayol et Yves-du-Manoir où ils disputeront deux matchs de très haut-niveau. Un succès lors de ces deux déplacements et les Tarnais s’installent dans les places qualificatives ; deux succès et ils sont sans doute dans le duo de tête ; deux défaites et ils devront cravacher un peu plus. Le BO y aura cru durant les 40 premières minutes en menant 13-12 à la pause. Mais Rory Kockott a su prendre les choses en main et inscrire les 15 points supplémentaires de son équipe en seconde période.

Agen 32 - (b) 26 Grenoble Feuille de match

Agen a su se reprendre face à des Grenoblois qui repartent tout de même avec le point de bonus défensif. Le SUA s’est quand même offert une belle frayeur. Menant largement 23-13 à la mi-temps, les Agenais ont encaissé un essai en début de seconde période avant de voir le FCG grignoter petit à petit l’écart de points. Conrad Barnard, auteur aussi de 5 pénalités, a su passer un drop assassin à la 72e minute remettant Grenoble à bonne distance de tout espoir de gain de partie. Mais Valentin Courrent offrira le sourire à son équipe par une pénalité à la dernière minute. La belle série des Grenoblois prend fin, les hommes de Fabrice Landreau ont 8 points d’avance sur Paris et Agen, premiers reléguables. Ce différentiel n’est pas de trop avant d’aller à Clermont, et de recevoir le Racing Métro et l’USA Perpignan. Trois gros matchs, trois gros tests. Agen est sans doute à un tournant. Le succès face à Grenoble doit se confirmer à Mont de Marsan puis face à Bordeaux et à Bayonne. Trois adversaires prenables et face auxquels s’il y a défaite, il faudra que celle-ci soit la plus courte possible, car le goal-average particulier en fin de saison risque de faire la différence dans la lutte au maintien.

Bordeaux Bègles 30 - 22 Paris Feuille de match

Battus 39-6 la saison dernière en Gironde, les Parisiens ont encore pris 30 points au stade Chaban-Delmas. N’en inscrivant que 22, ils reviennent de Bordeaux sans même un point de bonus défensif. Du coup les voilà douzièmes à égalité de points avec Agen, et dans une inquiétante spirale de défaites : 4 consécutives ! Ils ont su revenir au score en fin de match avant d’encaisser une dernière pénalité à la 80e minute les condamnant au fanny. Difficile de voir la vie en rose pour le Stade Français qui n’a plus le choix face à Perpignan. Il faudra l’emporter car ensuite c’est un déplacement à Clermont qui les attend, puis à Mont-de-Marsan dans une rencontre qui vaudra très cher. L’heure est à la mobilisation générale à Paris. Les Bordelos-Béglais réalisent une belle performance et pointent désormais à la 10e place en profitant des défaites de Bayonne, Paris, Agen et Mont-de-Marsan et se rapprochant même de Montpellier à un point. Les Héraultais sont leur prochain invité. Une rencontre qui promet.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
11ème journée du 07 au 08 novembre
pts
1 1
Clermont
36
-1 2
Toulon
33
0 3
Paris
31
2 4
Racing Metro
29
2 5
Grenoble
28
-2 6
Bordeaux
28
1 7
Toulouse
27
-3 8
Montpellier
26
2 9
Brive
22
-1 10
Bayonne
21
2 11
Oyonnax
21
-2 12
La Rochelle
19
1 13
Castres
19
-2 14
Lyon
18

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
11ème journée du 15 au 16 novembre
pts
0 1
Pau
40
0 2
Albi
31
2 3
Colomiers
30
2 4
Perpignan
29
-2 5
Béziers
27
1 6
Mont-de-Marsan
27
2 7
Aurillac
26
3 8
Montauban
25
-5 9
Agen
25
0 10
Biarritz
25
-3 11
Carcassonne
23
0 12
Massy
19
0 13
Tarbes
19
0 14
Bourgoin
17
1 15
Dax
17
-1 16
Narbonne
17

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
  • samedi 22 novembre
  • 15h00 Biarritz / Agen -
    Diffusion : Eurosport
  • 18h00 Albi / Carcassonne -
  • 18h00 Aurillac / Colomiers -
  • 18h00 Bourgoin / Montauban -
  • dimanche 23 novembre
  • 15h00 Massy / Dax -
  • 15h00 Mont-de-Marsan / Béziers -
  • 15h00 Narbonne / Tarbes -
  • 15h00 Pau / Perpignan -
    Diffusion : Sport +
Voir tout le calendrier