TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 18 avril 2013.

TOP 14 – J25, Rémi Talès (Castres) : « un goût amer »

Au sortir de la réception de Bordeaux, le nul a laissé un goût amer aux Castrais comme l’explique Rémi Talès. En effet, l’irrégularité dans la performance des Tarnais les a encore une fois empêché de tuer le suspens dans la course aux barrages à domicile. Pire, il leur impose un final au couteau, d’abord avec une victoire bonifiée primordiale à la maison face à Mont de Marsan, puis un déplacement chez le Racing-Métro 92, revenu à leur hauteur… le vainqueur de ce match pourrait d’ailleurs accueillir le perdant une semaine plus tard en barrages. Entretien.

JPEG - 103.6 ko
Pour Remi Tales et Castres, ici face à Bayonne, le nul concédé à domicile à l’UBB a laissé un goût amer, imposant surtout une fin de parcours périlleuse. (Crédit photo : Presse Sports)

- Depuis le début de saison, le CO a fait preuve de régularité… dans le mauvais sens du terme, alternant des séries de victoires, comme des séries de défaite. Comment l’expliquez-vous ?
Nous n’avons pas vraiment d’explications, car si c’était le cas, nous aurions solutionné ce problème plus tôt. Nous avons réalisé un très bon début de championnat, avant de connaître un gros passage à vide au creux de l’hiver, avec la coupe d’Europe et pas mal de déplacements chez les gros, et ça s’est enchainé. Nous avons commencé à douter, et il est toujours compliqué de refaire surface dans ces cas-là. Mais nous y sommes parvenus au moment de la venue de Toulon (Ndlr : victoire 26-20) et cela nous a remis sur les bon rails, puisque nous n’avons perdu qu’un match depuis (Ndlr : en six rencontres). Mais si on peut parler d’irrégularité, je pencherai plus sur une irrégularité dans la performance, nous sommes capables de sortir des matches énormes une semaine, et de passer complètement à côté la suivante…

- Mais comme vous l’avez dit, malgré un nul concédé à domicile le week-end dernier face à Bordeaux (23-23), vous avez basculé dans une série positive.
(Soupir) Oui, le CO est toujours en course, la qualification est toujours d’actualité… mais ce match contre Bordeaux laisse vraiment un goût amer. C’est réellement dommage d’être passés à côté comme nous l’avons fait car nous avions su réaliser une belle performance le week-end précédant à Perpignan (Ndlr : succès 21-0), et nous n’avons pas su rééditer cela, comme je le disais, le gros hic c’est cette irrégularité dans la performance. Certes nous ne perdons pas, mais nous laissons deux points très précieux en route.

- En effet. Vous avez quasiment la qualification en poche, voire même pour un barrage à domicile, mais vous n’avez de fait plus le droit à l’erreur, car lors de la dernière journée, vous vous déplacez à Colombes pour y affronter le Racing-Métro 92, à égalité de points avec vous, et qui guette le moindre de vos faux pas…
Tout à fait, et ce nul face à l’UBB nous impose un parcours beaucoup plus périlleux que prévu. Nous aurions gagné ce match, la fin de saison aurait été plus sereine, mais il faut faire avec. Ca se jouera lors de la dernière journée, à Colombes en effet, et même s’il faudra compter sur les résultats du week-end qui vient, il se pourrait fortement que le vainqueur de la rencontre accueille le perdant en match de barrage.

- Pour vous éviter une situation compliquée, victoire bonifiée primordiale contre Mont de Marsan ce week-end. Que vous inspire cette équipe, déjà reléguée, mais qui voudra sûrement bien finir la saison ?
Oui, j’ai été formé là-bas, donc je connais bien ce club, les valeurs qui l’animent, et je suis certain que le groupe actuel fera tout pour quitter le TOP 14 sur une bonne note. Ce sera forcément compliqué car ils auront à cœur de briller pour le dernier déplacement de la saison, mais nous avons bien préparé ce match, et devant notre public, nous ne galvauderont pas ce rendez-vous.

- Quelles seront les clés du match ?
L’agressivité, car c’est ce qui nous a manqué face à Bordeaux et on connait la suite. Il faudra être bien en place, les presser et gagner les duels, sinon, nous pourrions revivre la même déconvenue, et c’est hors de question, car cela nous mettrait dans de mauvaises dispositions avant d’aller à Colombes et d’aborder les phases finales.

- En effet, un succès bonifié vous permettrait de faire perdurer l’espoir d’un barrage à Pierre Antoine. A l’inverse une défaite, mettrait peut-être même un terme à vos ambitions de ce côté-là…
D’abord la défaite est impensable car nous ne pouvons pas nous permettre d’offrir à notre public deux mauvaises prestations en deux sorties. Pour ce qui est d’aborder le dernier match, il faudra également voir ce que fera le Racing-Métro 92 ce week-end. Ils ont un gros rendez-vous, un derby face à Paris, au Stade de France, rien n’est fait… tout sera donc possible lors de la dernière journée, mais il est évident qu’il serait préférable de se déplacer avec une victoire au compteur qu’avec une nouvelle contre-performance et des doutes plein la tête.

- Comment analysez-vous cette fin de parcours, et comment vous y préparez-vous ?
Le groupe à une grosse envie d’aller encore plus loin que les saisons précédentes, donc nous allons vite voir si nous en sommes capables. Personnellement, ce seront mes premières phases finales, mais les quatrièmes du club, donc il commence à y avoir de l’expérience, des certitudes sur ce genre de matches, même si cela reste des matches couperets. Et puis, c’est la fin d’une aventure avec les coaches, donc tout le monde est animé par la volonté d’achever cette belle histoire sur une bonne note.

Johannes
BRAEM

Né le : 26-03-1981

Taille : 191 cm

Poids : 103 kg

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
2 1
Paris
39
-1 2
Toulon
37
-1 3
Clermont
36
0 4
Racing Métro 92
33
0 5
Grenoble
32
0 6
Bordeaux Bègles
29
0 7
Toulouse
28
0 8
Montpellier
27
0 9
Oyonnax
25
0 10
Bayonne
23
0 11
Brive
23
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
39
3 3
Mont-de-Marsan
39
-1 4
Perpignan
36
-1 5
Albi
36
-1 6
Aurillac
36
0 7
Colomiers
34
0 8
Montauban
34
0 9
Béziers
31
0 10
Agen
29
0 11
Carcassonne
28
0 12
Tarbes
27
0 13
Massy
25
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier