TOP 14 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 19 mars 2013.

TOP 14 – J22 : on entre dans le « money time »

A cinq journées de la fin de la phase préliminaire, Toulon, Clermont, Toulouse, Castres, le Racing, Perpignan et Montpellier en luttes pour la qualification ont le maintien assuré. Ils ne peuvent plus être rejoints par Agen, premier non-reléguable, qui compte plus de 25 points de retard (28 exactement), soit le nombre de points restant à distribuer. Si Grenoble, Paris, Biarritz, Bayonne et Bordeaux peuvent mathématiquement y prétendre, pour Agen et Mont-de-Marsan, se sortir de la zone rouge relèverait du miracle…

Bayonne 33 - (b) 28 Toulon Feuille de match

Dix places et 35 points séparent l’Aviron Bayonnais, 11e, du RC Toulon, leader actuel de TOP 14. Sachant qu’il reste 5 matchs et donc 25 points maximum à distribuer, autant dire que la première place est indécrochable pour des Basques pas encore mathématiquement sauvés de la relégation. Battus 59-0 le 27 octobre dernier à Félix-Mayol, ils aimeraient prendre leur revanche sur cette défaite, la deuxième plus lourde de leur histoire après un 60-0 encaissé en 1985 dans le Var déjà. Si les Toulonnais et les Clermontois sont à égalité en nombre de victoires et de défaites, le RCT doit sa première place à ses 12 points de bonus décrochés, deux de plus que les Auvergnats. Avec 615 points inscrits, dont 51 essais en 21 rencontres, ils présentent aussi la meilleure attaque (2,5 essais et 29 points de moyenne par match) quand Bayonne compte la 13e avec 322 points et 18 essais marqués (0,8 essais et 15 points par match de moyenne). Le combat semble vraiment déséquilibré mais les deux clubs restent sur deux matchs sans défaite et les Ciel et Blanc ont encore 3 matchs à offrir à leur public. Grenoble puis Montpellier viendront après Toulon ; des matchs de gala pour les locaux, mais des rencontres à enjeux pour leurs visiteurs. Les derniers combats s’annoncent engagés…

Racing Metro 23 - (b) 19 Perpignan Feuille de match

Le Racing Métro est en train d’effectuer une fin de saison sur les chapeaux de roues qui pourrait les propulser en phase finale en mai prochain. Récent vainqueur à Montpellier 17-15, il négocie parfaitement son année 2013 avec 7 matchs et 7 victoires, 8 d’affilées en comptant la réception d’Agen le 30 décembre dernier. Il ne possède que 3 points d’avance sur Perpignan et Montpellier à 5 journées de la fin, mais les Altoséquanais ont une belle occasion de prendre leurs distances sur des Catalans eux aussi revenus dans la course aux barrages. Les Racingmen, à égalité de points avec Castres leur adversaire lors de la 26e et dernière journée, pourraient même se mêler à la lutte pour leur réception s’ils poursuivaient leur série. Après la réception de Toulouse lors de la 23e journée, ils affronteront Mont-de-Marsan et Paris avant de conclure leur saison à domicile face à Castres à qui ils pourraient ravir la réception en barrage. Mais l’USAP n’a pas dit son dernier mot et la perspective de retrouver des phases finales offre une motivation suffisante pour venir faire un exploit à Colombes où Perpignan l’a emporté en 2009, 14 à 18, puis fait match nul 18-18 l’année suivante mais a été sévèrement battu en 2011 47-23. Après ce déplacement au Racing, l’USAP accueille Castres avant de jouer Biarritz et Agen pour conclure sa saison à quelques kilomètres, à Montpellier. Une rencontre qui pourrait attribuer un billet en phase finale…

Bordeaux 40 (b) - 7 Mont-de-Marsan Feuille de match

Malgré leurs quatre points d’avance sur Agen premier reléguable et la réception de Mont-de-Marsan la lanterne rouge, les Bordelo-Béglais ne doivent pas croire le maintien acquis. Les Montois voudront finir sur une bonne note et, mathématiquement, ils ne sont pas encore de retour en PRO D2. Mais le maintien est quand même bien compromis avec 16 points de retard sur l’UBB, premier non-reléguable. Promu en 2012, le Stade Montois est bien parti pour confirmer la statistique qui veut que jamais les deux clubs qui sont passés d’une division à l’autre ne sont parvenus à se maintenir. Le FC Grenoble est, lui, bien parti pour continuer sa route en TOP 14 quand les locataires du stade Boniface devraient retrouver la PRO D2. Les deux dernières rencontres entre les formations ont tournées à l’avantage des visiteurs qui l’ont emporté 13-20 en Gironde et 18-7 dans les Landes. Mais c’était en Challenge européen. En championnat, les six dernières rencontres ont été remportées par Bordeaux en PRO D2. Mais ça, c’était avant…

Castres 20 - 9 Agen Feuille de match

Les Agenais gardent espoir. Ils n’ont pas le choix…Treizièmes à quatre points de Bordeaux-Bègles, ils sont condamnés à l’exploit. Au regard des futurs adversaires, l’expression n’est pas galvaudée car les Lot-et-Garonnais devront affronter à l’extérieur Castres (4e) donc, puis Clermont (2e) avant de recevoir le Stade Français (9e), et Perpignan (6e) avant de conclure la saison à Toulon (1er). Une mauvaise nouvelle ne venant jamais seule, ils restent sur trois défaites consécutives dans le Tarn : 30-11 en 2011, 38-11 en 2010 et 31-26 en 2006. Les Agenais avaient l’occasion de renverser la tendance face à Bordeaux-Bègles et Bayonne lors de leurs deux derniers week-ends mais ils n’ont pas su saisir cette chance et ils devraient retrouver la PRO D2 trois ans après l’avoir quittée. Pour les Castrais, ce match est l’occasion de s’implanter quasi durablement en zone qualificative. Ils sortent de deux succès probants face à Toulon et Montpellier mais ont été battus à Clermont 37-10 le week-end dernier. Le CO a une fin de saison a priori clémente avec des matchs face à Perpignan, Bordeaux et Mont de Marsan lors des 23e, 24e et 25e journées qui, bien négociées, pourraient leur épargner de lutter pour les Barrages lors de leur déplacement à Colombes en 26e et dernier week-end de match de TOP 14.

Grenoble 9 (b) - 16 Montpellier Feuille de match

Restant sur deux défaites consécutives à Castres 26-20 et à domicile face au Racing 15-17, les Héraultais doivent absolument l’emporter à Grenoble afin d’assurer leur présence en phase finale et reprendre la main sur Perpignan en déplacement délicat à Paris. Les deux formations possèdent le même nombre de points, les Catalans devant pour le moment leur qualification à leur meilleur comportement face aux joueurs de Fabien Galthié qu’ils affronteront à Yves-du-Manoir lors d’une dernière journée qui pourrait alors être fort engagée. Mais le MHRC doit aller à Grenoble avec beaucoup d’humilité. Certes leurs deux derniers déplacements, soldés par une défaite, datent de 2004 : 37-24 et 13-6 ; certes Grenoble a glissé dans le ventre mou et reste sur 3 défaites consécutives ; mais le FCG n’a pas perdu espoir de figurer dans les 6 équipes qui se disputeront le bouclier de Brennus. Ils pointent à 7 points de leur adversaire du jour et ont l’occasion de refaire une partie de ce retard. Mais Montpellier est costaud et veut absolument s’offrir une troisième phase finale consécutive.

Biarritz 32 - (b) 28 Clermont Feuille de match

Les phases finales et même l’Europe semblent s’être définitivement éloignés de l’horizon biarrot. La faute à une saison cahin-caha dans laquelle le BOPB n’a jamais réussi à trouver la bonne carburation. Et face à eux s’annonce la puissance clermontoise qui vient d’engranger quatre succès consécutifs et s’est rappelée au bon souvenir des Toulonnais en les talonnant désormais de deux points pour la place quasi honorifique de leader de TOP 14. Avec dix points d’avance sur Toulouse, troisième, l’ASM a l’occasion de se qualifier directement en demi-finale ce qui n’est pas un gage de présence automatique ou statistique en finale, mais leur permettra de bien préparer leur double parcours HCup/TOP 14. En attendant, Clermont reste sur deux défaites à Biarritz : 15-14 l’an passé, et 16-13 celle d’avant. Des matchs donc souvent accrochés tournant à l’avantage des locaux. Le BOPB sera-t-il encore motivé par une fin de saison dont les objectifs se sont largement éloignés ? Les Jaunards ont une fin de saison plutôt intéressante avec Agen et Bordeaux certes mais aussi un déplacement à Toulon et la réception de Toulouse. De quoi se mettre en forme avant…les demi-finales ?

Toulouse 43 (b) - 16 Paris Feuille de match

Si le champion de France ne convainc pas par son jeu, il est 3e, reste favori à sa propre succession et sait trop comment gérer les fins de saison pour donner l’idée qu’il soit hors-course dans le gain du Brennus. Un staff et des joueurs d’expérience et jamais rassasié devraient permettre à Toulouse de rester dans la course aux quatre premières places. Si la qualification directe en demi-finale semble promise à Toulon et Clermont, il reste l’opportunité d’accueillir un match de barrage. Perpignan et Montpellier pourraient d’ailleurs être leurs adversaires les 10 et 11 mai prochains. Mais d’abord il y a cette réception du Stade Français Paris avant d’aller à Colombes, Montpellier et Clermont, puis de conclure face à Grenoble. Pas une fin de saison facile mais des futurs adversaires potentiels. Donc l’occasion de prendre un ascendant psychologique…Les Stadistes du nord, eux, semblent hors course pour les joutes de mai. Ils restent mathématiquement dans la possibilité de se qualifier, mais pour refaire leurs neuf points de retard sur la qualification, il faudrait une conjoncture favorable voyant Grenoble, Montpellier et Perpignan s’effondrer. D’autant que Toulon et le Racing Métro seront des rendez-vous peu galants face à des adversaires en route pour la course au Brennus.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 septembre
  • 20h45 Brive / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 20 septembre
  • 14h45 Racing Metro / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Castres / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 254
  • 18h30 Clermont / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 La Rochelle / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h45 Montpellier / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier