TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 7 mars 2013.

TOP 14 – J21, Jonathan Wisniewski (RM92) : « Travail et humilité »

Après une phase aller délicate, le Racing-Métro 92 pointait en milieu de tableau, évincé de la course à la qualification. Depuis la fin décembre, sept victoires en sept matches ont permis aux Franciliens d’inverser la tendance pour remonter à la 6ème place du classement et d’avoir leur destin entre leurs mains. Pour Jonathan Wisniewski, c’est le travail et l’humilité qui ont rendu cela possible. Entretien.

JPEG - 98.9 ko
une

Sept matches, sept victoires, mais où va s’arrêter le Racing-Métro 92 ?
(Rires) Honnêtement, nous ne sommes jamais posé la question de savoir quand cela allait commencer, donc nous n’allons pas commencer à nous demander quand cela va s’arrêter !

Pour être plus sérieux, que manquait-il au club pour proposer dès le début du championnat le même visage que ces dernières semaines ?
La raison principale est très simple, le travail et l’humilité. Nous avons connu des moments compliqués, très compliqués même, mais jamais personne ne s’est affolé, nous avons continué à bosser et à tous viser le même objectif pour sortir de cette spirale négative. Ensuite, il y a eu beaucoup d’humilité, car nous ne souhaitions évidemment pas revivre les mauvais moments vécus lors de la phase aller. On sait d’où vient, on sait où on veut aller, et pour le moment ça paie.

Vous êtes un peu le symbole de cette équipe, car vous êtes de retour depuis la fin décembre, et hormis le revers ramené de Castres, cela coïncide avec le renouveau du Racing…
(Rires) Oui, ça se passe plutôt bien depuis que je suis revenu, mais blague à part, ce n’est pas moi qui ai fait que le Racing-Métro 92 a retrouvé le chemin du succès. Pour moi, il y a eu une prise de conscience après la réception du Stade Français début décembre (Ndlr : J12). Nous étions menés à cinq minutes de la fin (Ndlr : 15-13) et nous nous imposons 23-15 en marquant deux essais en quatre minutes. Tout le monde s’est réellement rendu compte de quoi nous étions capables, tant au niveau psychologique que technique, et cela a provoqué un nouveau départ. Personnellement j’ai eu la chance de revenir juste après ce match, au moment où la spirale positive s’amorçait, donc je ne vais pas bouder mon plaisir.

Comment abordez-vous la suite de la compétition maintenant que vous êtes plus que revenus dans la course à la qualification ?
Il y a peu de temps, nous n’étions pas maîtres de notre destin, aujourd’hui si, même s’il faut rester très méfiant et continuer de travailler d’arrache-pied, car la fin de saison sera un vrai marathon. On voit que l’USAP qui était mal en point fait un retour tonitruant, ils sont allés s’imposer avec panache à Mont de Marsan, alors que l’on sait qu’il est toujours délicat de s’y rendre, et que nous allons nous y rendre. Maintenant, nous pouvons avoir un avantage sur eux car nous les recevons. Mais nous recevons également Toulouse et Castres, nous avons encore un derby à disputer, nous allons à Montpellier… Mais nous n’allons rien lâcher,

Montpellier, justement, un autre concurrent aux phases finales, chez qui vous vous rendez. Que vous inspire cette équipe ?
Pour moi, c’est l’une des trois ou quatre meilleures équipes du championnat. Ils sont présents en phases finales depuis trois saisons, ont disputé une finale il y a deux ans, ça ne cesse de progresser. Il y a de la qualité, de la constance, de la solidité, et le travail réalisé est d’excellente qualité.
Par rapport à nous, plus particulièrement, c’est une équipe qui ne nous a jamais réussi, mais face à laquelle, nous ne sommes jamais non plus arrivés sur une telle dynamique. Comme je le disais, on ne lâchera rien.

Le fait que vous ayez remporté vos trois dernier déplacements, dont notamment un à Toulon, et que pointiez désormais à la troisième place du classement à l’extérieur est-il un réel avantage ou les compteurs sont-ils remis à zéro ?
Même si sur certains matches nous pouvons être un peu plus impliqués, comme notre déplacement à Toulon, nous ne nous focalisons pas trop sur nos adversaires. Nous les étudions, bien évidemment, mais nous nous concentrons avant tout sur nous-même. Nous essayons de bien construire notre jeu, d’avoir une base solide, afin d’être performants et de gagner les matches. Peu importe qui l’on joue et où, l’important est d’être prêt et de gagner. C’est ce qui nous habite depuis quelques mois, ce qui nous a permis d’aller gagner à Toulon, à Bordeaux et à Biarritz, mais également de rester maîtres à domicile.

Quels sont les objectifs affirmés du club ?
Au regard de la cadence infernale imposée par Toulon et Clermont, il est clair que viser une demi-finale directement est tout simplement impossible. Après, avec le parcours que nous avons connu, arracher la qualification et être dans les six, nous permettrait de sauver notre saison, et la suite ne serait que du bonus. Du coup, libérés, pourquoi ne pourrions-nous pas faire un coup ?

Les vôtres ?
De poursuivre ainsi. J’enchaine les matches, je fais de bons matches et j’ai de bonnes sensations après la blessure. Je suis en forme, et je fais de gros efforts pour la garder pour conserver mes points forts et travailler mes points faibles… que cela continue.

Jonathan
WISNIEWSKI

Né le : 16-07-1985

Nat. : France

Demi d'ouverture

Taille : 179 cm

Poids : 79 kg

Club : Grenoble / au 02-09-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
222310
Détails des matchs joués
TOP 142Essais0
Titulaire2Trans.4
Remplacant0Pénalités5
Entrée en jeu0 / 0Drops0
Poste le + joué10Carton J0
2ème poste0Carton R0
L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
3ème journée du 29 au 30 août
pts
0 1
Toulon
9
0 2
Toulouse
9
0 3
Clermont
9
4 4
Montpellier
9
-1 5
Bordeaux
8
3 6
Racing Metro
8
-2 7
Paris
8
2 8
Grenoble
7
3 9
Oyonnax
6
3 10
Castres
6
0 11
Lyon
5
-5 12
Brive
5
-7 13
Bayonne
5
0 14
La Rochelle
4

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
2ème journée du 30 au 31 août
pts
6 1
Pau
9
1 2
Albi
9
-1 3
Perpignan
8
2 4
Béziers
8
-4 5
Montauban
6
-2 6
Mont-de-Marsan
5
5 7
Dax
4
6 8
Bourgoin
4
6 9
Colomiers
4
6 10
Carcassonne
4
-3 11
Biarritz
4
-7 12
Tarbes
4
-2 13
Agen
2
-1 14
Narbonne
1
-5 15
Massy
1
-7 16
Aurillac
1

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier