TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 6 février 2013.

TOP 14 – J17, Matthew Clarkin (UBB) : « il faut que l’on se bouge »

13ème du classement avec 19 points au compteur, l’UBB est pour le moment relégable et doit rapidement prendre des points pour s’éloigner de la zone rouge. Une situation plus frustrante qu’inquiétante pour Matthew Clarkin, le capitaine et troisième ligne girondin, car le club est souvent proche de ses adversaires. Reste qu’il ne gagne pas et que tout le monde doit se bouger pour changer la donne. Challenge énorme ce week-end avec la réception du leader toulonnais, mais avec l’immense optimisme du groupe, tout est possible.

JPEG - 80.9 ko
Relégable, l’UBB de Matthew Clarkin reçoit le leader toulonnais ce week-end. Dans les rangs girondins, l’optimisme est de mise pour samedi mais également pour la suite de la compétition (Crédit photo ; Presse Sports)

11 matches sans victoires, 7 défaites de rang en championnat… comment vit-on cette situation ?
C’est très difficile, mais, et même après des défaites que nous avons mal digéré, personne n’a jamais baissé les bras ! Il y a beaucoup d’optimisme dans ce groupe, tout le monde reste confiant et désireux de travailler pour avancer. Après, cette confiance est entretenue par le fait que c’est plus de la frustration qui prédomine que de l’inquiétude, car on perd souvent de peu. Nous ne sommes jamais très loin, c’est encourageant, mais reste que nous ne gagnons pas non plus. Il faut rapidement trouver la solution, et réussir à gagner ce match qui pourrait nous relancer.

La trêve européenne, puis la coupure avec l‘ouverture des VI Nations a-t-elle fait du bien au moral ? Aux organismes ?
Oui, totalement. Nous n’avons pas la même profondeur de banc que d’autres clubs, beaucoup de joueurs enchainent les matches sans pouvoir trop récupérer. Il est donc clair que lorsqu’il y a des petites coupures par ci par là, cela permet de se régénérer, et de retrouver de la fraîcheur mentale et physique. Personnellement, j’ai eu la chance de pouvoir retourner en Nouvelle Zélande durant les rencontres européennes, et cela m’a fait énormément de bien.

Comment se prépare-t-on du côté de bordeaux à retrouver le championnat ?
De la même manière qu’avant la coupure. Il y a beaucoup de positif depuis le début de la saison, et il faut d’abord être capable de rester performant sur ce que l’on sait bien faire. Après, il faut que l’on soit clairement meilleurs sur les petits détails qui actuellement penchent en faveur de nos adversaires, notamment en fin de match. Il faut être plus performant au niveau de la gestion de match, dans la conduite du jeu au pied, dans le jeu courant mais également sur nos tentatives de coups de pieds… Mais surtout, il faut rester optimiste, comme nous le faisons malgré cette période difficile.

Actuellement relégable vous avez grandement besoin de point, et la venue du leader peut être l’occasion de créer un électrochoc ?
J’espère. Jusque-là nous avons su hausser notre niveau de jeu en fonction de notre adversaire. Donc il est clair que, et sans faire injure à personne, je suis moins inquiet à l’idée de recevoir Toulon, que Mont de Marsan. Le plus important est de prendre des points et de remonter au classement, il faut que l’on se bouge ! Le plus tôt, sera le mieux, et si c’est face à Toulon, ce serait extraordinaire. Leur venue va peut-être nous permettre de nous libérer et de retrouver enfin notre jeu, car personne ne nous voit vainqueur. Nous n’avons donc rien à perdre.

Que vous inspire cette formation toulonnaise ?
C’est un très gros morceau, et de fait, pour nous, c’est un énorme challenge. On reçoit le leader, ce qui se fait de mieux en ce moment en championnat, mais aussi sûrement en coupe d’Europe, rien que ça… c’est une superbe occasion de montrer notre valeur, de redresser la tête et de permettre au club de rebondir.

Ses principaux points forts ? Ses principaux points forts ?
On n’est pas leader du TOP 14 par hasard ! Il y a un gros paquet d’avant, derrière c’est costaud et rapide. La conquête est propre, les lancements sont parfaitement réglés, individuellement les talents sont partout… c’est très complet !

Comment appréhendez-vous la suite de la saison ?
Comme je le disais, avec beaucoup d’optimisme. D’abord avec une belle victoire contre Toulon, puis par une réaction qui va nous permettre de prendre des points et de remonter au classement.

Matthew
CLARKIN

Né le : 04-07-1981

Nat. : Angleterre

3ème ligne

Taille : 196 cm

Poids : 103 kg

Club : Bordeaux / au 23-10-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
8607
Détails des matchs joués
TOP 148Essais0
Titulaire6Trans.0
Remplacant2Pénalités0
Entrée en jeu2 / 2Drops0
Poste le + joué7Carton J0
2ème poste8Carton R0

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier