TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 18 décembre 2013.

TOP 14, J14 – Hugues Briatte (Brive) : « Des places à prendre »

Au sortir de deux succès face aux Roumains de Bucarest, Brive s’est placé en vue des quarts d’Amlin. Une bonne chose qui, même si ce n’est pas l’objectif du club, lui permet d’oublier les deux revers de rang subi lors des deux dernières journées de championnat. Pour Hugues Briatte, cet intermède européen a permis au groupe de tourner, et à certains de se montrer, car comme l’ont dit les coaches, il y a des places à prendre. Entretien.

JPEG - 97.1 ko
Hugues Briatte, qui charge ici face à l’UBB. (Crédit photo : Presse Sports)

Quelles sont vos impressions après cette coupure européenne, avec deux succès au compteur et la première place de votre groupe à la clé ?
Que des bonnes choses ! Cela nous a permis d’oublier en partie les deux défaites de rang en championnat, de repartir de l’avant, mais surtout, de faire tourner l’effectif. On voit qu’il est difficile d’enchainer les matches en TOP 14, alors, pouvoir s’appuyer sur les jeunes et leur permettre de montrer aux coaches qu’ils sont dans la concurrence est une force. Après, et même si ce n’était pas l’objectif du club, cela nous permet d’avoir une chance de jouer un quart de Coupe d’Europe. Cela se jouera en janvier à Newcastle, mais si nous pouvons le faire, nous n’allons pas nous gêner.

Retour au championnat où vous restez sur deux défaites de rang, dont une à domicile face à Biarritz… comment expliquez-vous cette série ?
Il est clair que le match face à Biarritz est une contre-performance car nous voulions rester invaincus à la maison… maintenant, c’était, et ça l’est toujours, une bête blessée qui a fait le match parfait pour nous battre, en nous prenant sur ce qui fait habituellement notre force. Ensuite face à Oyonnax, c’est différent. Nous savions qu’il était très délicat d’aller jouer là-bas, ayant vu tout le monde ou quasi tout le monde s’y casser les dents.

Quel a été le discours des coaches pour votre retour en TOP 14 ?
Avant d’attaquer ces deux matches, ils nous ont clairement dit qu’il y avait des places à prendre, et que c’était à nous de saisir notre chance. Après, et encore une fois, même si cet Amlin n’est pas l’objectif principal du club, ils nous ont dit qu’il était hors de question de bien figurer face au Racing-Métro 92 ce week-end et pour les matchs suivants en championnat, si nous ne préparions pas au mieux ces rencontres… et cette préparation devait se faire sur ces deux matches européens.

Place au Racing-Métro 92, qui reste l’une des énigmes de notre championnat, mal classés malgré une constellation de grands joueurs, éliminé sans briller de HCup…
Comme pour tout le monde, de la déception pour eux. Quand on voit le talent des joueurs qui composent cet effectif et leur parcours jusqu’à aujourd’hui, c’est étonnant. Maintenant, et encore une fois au regard du talent de ce groupe, le vent peut tourner très vite, et au temps que cela ne soit pas face à nous, donc nous allons les prendre très au sérieux.

Quelles sont les forces et faiblesses de cette équipe ?
Pour ce qui est des principales forces, je dirai d’abord leur pack, et ensuite leur touche. Que ce soit en attaque ou en défense, leur alignement est toujours performant, je dirai même que c’est lui qui leur permet de garder la tête hors de l’eau quand ça ne va pas. Pour sortir un point faible, je dirai que si nous parvenons à les faire douter dès l’entame du match, ils pourraient ressasser les difficultés qu’ils connaissent et ainsi nous permettre de nous installer dans le match.

Quelles seront les clés du match ?
La conquête forcément, mais particulièrement la touche. Comme je l’ai dit, c’est leur point fort, mais c’est également l’un des nôtres, alors il faudra être le plus performant possible dans ce secteur. Ensuite, il faut que nous parvenions à retrouver notre fluidité avant / trois quarts, pour que nous puissions remettre notre jeu en place, comme nous le faisions en début de saison.

Un mot sur votre situation, vous qui retrouvez les terrains après une blessure au pied.
Oui, j’avais enchainé tous les matches en début de saison jusqu’à la 6ème journée contre le Stade Français où je me suis fait une entorse du pied. J’espère maintenant pouvoir enchainer en TOP 14 comme je l’ai fait avant la blessure.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
24ème journée du 11 au 12 avril
pts
0 1
Montpellier
70
0 2
Toulon
69
0 3
Clermont
69
1 4
Racing Metro
65
1 5
Toulouse
62
-2 6
Castres
62
0 7
Bordeaux
59
0 8
Paris
59
0 9
Brive
56
0 10
Grenoble
51
1 11
Perpignan
50
1 12
Bayonne
48
-2 13
Oyonnax
48
0 14
Biarritz
26

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
  • vendredi 18 avril
  • 20h45 Castres / Montpellier -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 19 avril
  • 14h55 Oyonnax / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 17h00 Perpignan / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Biarritz / Brive -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Racing Metro / Clermont -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h35 Paris / Bordeaux -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier