TOP 14 Le point

TOP 14 - J12 : Un petit tour et puis s’en vont

Le TOP 14 reprend ses droits, mais pour un week-end seulement. Entre matchs internationaux et Coupe d’Europe, le TOP 14 revient pour sa douzième journée. En ouverture vendredi soir, Perpignan recevra Agen. Samedi, c’est un duel au sommet qui s’orchestrera à Toulouse entre les Haut-Garonnais et les Clermontois. Dans l’Hérault, Montpellier affrontera Bayonne tandis que le Biarritz Olympique recevra à Aguiléra l’Union Bordeaux-Bègles. Le leader toulonnais fera face au promu grenoblois à Mayol ; l’autre promu, le Stade Montois, accueillera le Castres Olympique. Enfin, la journée s’achèvera sur le derby francilien entre le Racing Metro 92 et le Stade Français Paris.

JPEG - 145.1 ko
Biarritz a brisé sa série de défaites lors de la 11ème journée de championnat contre Perpignan.

Perpignan 39 (b) - 13 Agen Feuille de match

Avantage aux Catalans dans cette première rencontre de la douzième journée de TOP 14 face aux Agenais, et cela pour plusieurs raisons. A Aimé Giral, l’USAP continue d’être solide : seuls les Toulonnais actuels leaders, en ouverture de la saison 2012-2013, ont réussi à faire tomber les locaux sur leurs terres. Se sont ensuite présentés Toulouse ou encore le Racing, qui n’ont pas réitéré la performance toulonnaise. Si l’USAP reprend le championnat après deux défaites à l’extérieur, il sait qu’à domicile toutes les chances sont de son côté, même si depuis qu’Agen a retrouvé l’élite en 2010, les Lot-et-Garonnais sont venus s’imposer une fois dans le Roussillon.

Agen flirte avec la zone rouge. Douzièmes avec seize points, les hommes de Philippe Sella sont à la recherche d’une nouvelle victoire en championnat, la dernière remontant à la J7. Le temps presse et les statistiques ne penchent pas vraiment en faveur des Agenais : sur cinq rencontres à l’extérieur cette saison, une seule s’est révélée victorieuse, contre Mont de Marsan au cours de la J6. Une éternité. Troisième équipe la plus indisciplinée de TOP 14, les Agenais devront cependant faire preuve de maîtrise pour ne pas glisser à la treizième place en cas de victoire de Bordeaux sur Castres.

Toulouse 30 - 22 Clermont Feuille de match

Voilà une rencontre entre le deuxième et le troisième qui pourrait bouleverser l’ordre du podium. C’est également la meilleure attaque (Toulouse) qui défiera ce week-end la meilleure défense (Clermont). Toulouse a seulement deux points de retard sur les Auvergnats et la victoire, si elle se concrétise peut leur permettre de revenir à hauteur de Toulon. Depuis la saison 2001-2002, en neuf rencontres hors phases finales, Clermont n’est venu s’imposer qu’une seule fois en Haute-Garonne : c’était en avril 2008. Depuis, les Auvergnats ont été champions une fois, les toulousains trois. Les Clermontois ont-ils une chance de venir prendre quelque points à Toulouse cette saison ? Rien n’est moins sûr : en six rencontres chez eux, les Toulousains ne se sont jamais inclinés, pas même face à Toulon, Castres ou Montpellier.

A l’extérieur, le bilan des Clermontois est quelque peu mitigé. Même s’ils se sont imposés trois fois en cinq rencontres, ce qui n’est jamais négligeable, ce sont Agen, Mont de Marsan et Bayonne qu’ils ont battu sur leurs terres, des équipes en mauvaise posture au classement.

Montpellier 29 - (b) 22 Bayonne Feuille de match

Sur les quatre dernières rencontres entre Montpellier et Bayonne à Yves-du-Manoir, les Basques ont par deux fois décroché la victoire. Si l’on ne se fie qu’à cette statistique, les Bayonnais ont toutes leurs chances de s’imposer dans l’Hérault ce week-end, mais lorsqu’on se tourne vers le classement et que l’on constate que dix-huit points séparent les Montpelliérains, quatrièmes, aux Basques, onzièmes, l’hypothèse se révèle pus qu’incertaine. Surtout que les Héraultais aiment leur Manoir bien gardé : en six rencontres cette saison, une seule défaite contre le leader toulonnais, le reste se compose de victoires, face à Clermont ou Castres notamment. La dynamique est donc positive.

Les Bayonnais sont sur des montagnes russes : depuis quatre journées maintenant, ils alternent entre défaite et victoire. Si à la maison, l’inconstance est de mise, à l’extérieur, les Basques parviennent à récupérer quelques précieux points. En cinq rencontres, ils ont récupéré le bonus défensif deux fois (contre Grenoble et Perpignan), et se sont imposés une fois, lors du derby basque. Même un point serait le bienvenu au classement.

Biarritz 25 - (b) 22 Bordeaux Feuille de match

Après une série de six défaites, le Biarritz Olympique a repris le chemin du succès à la maison en s’imposant face à Perpignan lors de la dernière journée. Ce réveil était primordial pour assurer une bonne septième place au classement, toute proche des places qualificatives pour les phases finales. Ce qui est certain, c’est que les Biarrots sont prenables à domicile. Tombés face à Toulon et Bayonne, deux équipes aux dynamiques différentes, les Rouge et Blanc devront faire preuve de maîtrise pour conduire le scénario de leur match de la manière la plus positive possible. La saison dernière, Biarritz s’était largement imposé, 38 à 13.

Depuis la cinquième journée de TOP 14, Bordeaux n’a réussi à s’imposer qu’une seule fois. Cette victoire correspond également à la seule victoire à l’extérieur des Bordelais cette saison : c’était face à Mont-de-Marsan lors de la J9. Au total, même si trois victoires en TOP 14 représentent peu de points, ce sont les bonus défensifs qui permettent à l’UBB de ne pas décrocher des autres équipes. A la maison, le bonus a été empoché contre Toulouse et Castres, à l’extérieur, face à Agen.

Toulon 39 (b) - 3 Grenoble Feuille de match

Ce sont deux équipes, côtoyant le succès, mais aux profils différents, qui se rencontreront samedi à Mayol. Toulon est leader avec 42 points, Grenoble sixième avec 30 points. Toulon est vice-champion de France de TOP 14, Grenoble promu et champion de France de PRO D2. Les deux formations sont au coude à coude au classement de la meilleure attaque : les Varois sont deuxièmes, les Isérois troisièmes. Ce qui est certain, c’est que les deux équipes ont de l’ambition : les Grenoblois en auront-ils cependant assez pour espérer faire tomber le leader sur ses terres ?

Si aucune équipe n’a encore été capable de battre les Toulonnais à Mayol cette saison, le Stade Français a toutefois fait trembler la maison lors de la dixième journée. Le RCT n’est pas infaillible. Les Grenoblois de leur côté réalisent un parcours sans faute à Lesdiguières, avec six victoires sur six possibles : une performance qui leur permet de côtoyer les hauteurs du classement et de contrebalancer leurs résultats à l’extérieur. En effet, leur unique victoire hors de leurs terres remonte à la J1, contre Bordeaux.

Mont-de-Marsan 15 - (b) 31 Castres Feuille de match

La J10 a marqué un beau tournant dans la saison des Montois : leur première victoire, à l’extérieur qui plus est, contre le Racing Metro. Certes, les Parisiens sont en difficulté depuis plusieurs semaines mais les Landais l’étaient également depuis le début de la saison. Si cette victoire ne change pas la donne au classement (Mont de Marsan est toujours dernier avec six points), elle permet cependant de remonter le moral des troupes et d’aborder la suite de la saison avec un peu plus d’espoir qu’auparavant.

Mais c’est une sérieuse équipe de Castres qui s’avance à Guy-Boniface. En effet, en dehors de leur stade Pierre-Antoine, les Tarnais brillent, ce qui leur vaut aujourd’hui de se retrouver à la cinquième place du classement. Sur cinq rencontres à l’extérieur, Castres s’est imposé deux fois (contre des mal-classés), et s’est incliné trois fois dont deux avec le bonus, et à fait match nul. Des statistiques qui démontrent bien que le Castres Olympique est prêt à ramener le moindre point d’un déplacement, surtout contre un promu.

Racing Metro 23 - 15 Paris Feuille de match

Le Racing Metro tient entre ses mains une nouvelle chance de se ressaisir après cinq défaites consécutives en championnat, dont deux à domicile, contre le promu montois notamment. Les résultats en berne des Ciel et Blanc ont eu des conséquences au classement : en six journées, ils ont dégringolé de la quatrième à la dixième place. Une place qui exclut à l’heure actuelle les franciliens d’une qualification pour les phases finales du TOP 14. Le derby est l’occasion idéale pour donner un coup de fouet à l’effectif et engranger de la confiance avant un déplacement à Castres.

A domicile, pas de souci pour le Stade Français : quatre victoires, un nul. A l’extérieur, la machine est plus lente à démarrer : si en début de saison, les Parisiens se sont inclinés contre Bordeaux, Grenoble et Bayonne, ils ont toutefois su bonifier leur défaite contre les grosses écuries que sont Toulon et Clermont. Ils se sont également imposés contre les Montois. Paris est toujours à la limite de la victoire depuis quelques semaines. S’il ne s’est jamais imposé à Colombes depuis trois saisons, le Stade Français pourrait toutefois profiter des tourments du Racing cette semaine pour changer la donne.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
TOP 14 Reprise le 15 août 2014
Ligue Nationale de Rugby - logo pro d2
PRO D2 Reprise le 13 août 2014
 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 15 août
  • 20h45 Bayonne / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • samedi 16 août
  • 14h45 Clermont / Grenoble -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bordeaux / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Brive / La Rochelle -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Castres / Paris -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Toulouse / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 20h45 Montpellier / Racing Metro -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier