TOP 14 Le point

TOP 14 - J12 : changement de dauphin, changement de relégable

Après sa victoire sur Clermont, Toulouse se positionne comme nouveau dauphin de Toulon tandis qu’Agen glisse dans la zone rouge, poussé par sa défaite face à Perpignan. Agen tombe et Bordeaux remonte : malgré son échec contre Biarritz, l’UBB s’extirpe de la zone de relégation grâce à son point de bonus défensif. A Montpellier, Bayonne y a cru mais s’est finalement incliné devant les héraultais. Toulon a réduit en cendres les quelques espoirs de Grenoble en s’imposant largement face aux isérois. Dans le derby francilien enfin, c’est le Racing Metro qui aura tiré son épingle du jeu en mettant fin à une série de cinq défaites, aux dépens du Stade Français.

JPEG - 144.5 ko
Perpignan s’impose avec le bonus offensif contre Agen, en ouverture de la 12ème journée de TOP 14.

Perpignan 39 (b) - 13 Agen Feuille de match

L’avantage des catalans à domicile s’est confirmé ce soir sur la pelouse d’Aimé Giral. Les perpignanais, sur le plan comptable, font un match plein en récupérant le bonus offensif avec cinq essais marqués contre deux pour leurs adversaires du jour. Les hommes de Marc Delpoux démarraient le match de la meilleure des façons en inscrivant deux essais en quinze minutes et privant les agenais de la possession du ballon. Des agenais également privés de Laurent Cabarry, sorti sur carton jaune avant le premier essai de pénalité. Les lot-et-garonnais se ressaisissaient pourtant lors des vingt dernières minutes de la première mi-temps en inscrivant à leur tour deux essais et un drop qui les laissaient à un point des locaux au moment de retourner aux vestiaires.

La seconde mi-temps sera à l’avantage des catalans qui inscriront trois essais (Sid, Cazenave, Guirado), profitant des imprécisions agenaises et des points laissés en route par les buteurs du jour, Lagarde et Lorée. L’USAP récolte cinq points et son second bonus offensif de la saison (après Toulouse à Barcelone), tandis que le SU Agen ne bouge pas en bas de classement et attend le match de l’Union Bordeaux-Bègles contre Biarritz.

Toulouse 30 - 22 Clermont Feuille de match

C’est un match surprenant que clermontois et toulousains ont livré samedi après-midi. Deux essais marqués avant la moitié de la première mi-temps par les locaux laissaient les auvergnats embourbés dans un début de rencontre compliqué. La domination du Stade Toulousain et sa dangerosité prennent le dessus sur les intentions de jeu clermontoises qui bien qu’existantes, sont parfois maladroites et se transforment en cadeaux pour les locaux. Le pied de Morgan Parra tient cependant l’ASM au contact des toulousains, avec seulement neuf points de retard à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les toulousains tiendront leur bonus offensif après un essai rapidement inscrit par Huget au bout d’une minute de jeu. La montée en puissance des clermontois s’est faite attendre mais l’équipe finit par pilonner la ligne d’essai toulousaine dix minutes plus tard. Les locaux restent en place, ne cèdent pas et conservent leurs quinze points d’avance. C’est à la 68ème minute et un essai de Stanley que les clermontois priveront leurs adversaires du jour du bonus offensif et reviendront eux dans le bonus défensif après une pénalité de Parra. Mais les toulousains assureront leur fin de match en ne laissant espérer à l’ASM ni un bonus, ni une victoire : McAlister passera une dernière pénalité depuis les 50 mètres, deux minutes avant la sirène.

Montpellier 29 - (b) 22 Bayonne Feuille de match

Yves-du-Manoir reste bien gardé ! Sept rencontres et une seule défaite pour Montpellier à domicile. Ces quatre points-là n’étaient pourtant pas acquis à la mi-temps, les visiteurs menant de cinq points. Bayonne, en effet, inscrit son seul et unique essai à la onzième minute et oblige les locaux à courir après le score durant toute la première mi-temps : Bustos Moyano passe une pénalité, mais Benjamin Boyet lui rend la pareille trois minutes plus tard. Les montpelliérains n’atteignent la ligne d’essai des bayonnais qu’à la 33ème minute et restent relégués derrière leurs adversaires.

A la 47ème minute et pour la première fois de la partie, Montpellier passe devant au score grâce à un essai de Bias. Ce score, ils ne le lâcheront plus et les montpelliérains se permettront même d’ajouter un nouvel essai au compteur quelques minutes avant l’issue du match. Benjamin Boyet et sa botte permettent aux basques de repartir avec un point de bonus défensif, pour la troisième fois cette saison.

Biarritz 25 - (b) 22 Bordeaux Feuille de match

Les biarrots ont prouvé qu’ils étaient prenables à domicile mais ont également prouvé que cette victoire contre Perpignan à la maison durant la dernière journée, après une série de six défaites, n’était pas anodine. Nouvelle victoire à Aguiléra donc, malgré une copie brouillonne rendue par l’effectif. C’est principalement sur le pied de Yachvili que les biarrots auront pu compter même si Harinodoquy se sera également illustré en marquant un essai pour son retour sur les terrains. Les basques ont toujours mené durant cette partie, de peu souvent, mais avec 15 points d’écart parfois, notamment après un drop de Damien Traille à la 55ème ; les girondins n’ont en tout cas jamais lâché l’affaire.

11ème attaque du championnat, l’UBB a brillé ce samedi en inscrivant trois essais. A défaut de les avoir fait gagner, ces essais leur auront rapporté le bonus défensif, confisqué à la 68ème minute mais récupéré cinq minutes plus tard grâce à l’essai de l’ouvreur Camille Lopez. Un point très précieux puisqu’il leur permet de sortir de la zone rouge pour y reléguer Agen.

Toulon 39 (b) - 3 Grenoble Feuille de match

Toulon, en leader de ce championnat, aura fait parlé sa force et son statut face au dernier champion de PRO D2, Grenoble. Cinq essais pour la seconde meilleure attaque du championnat, qui a concrétisé chacune des opportunités qui s’offraient à elle. Dixième succès cette saison pour des toulonnais qui conservent leur avance au classement et la bonifient grâce à un point de bonus offensif.

La défaite est large, mais les grenoblois n’ont pas démérité. Pas assez réalistes durant la rencontre, ce qui leur vaut un écart conséquent au score, ils auront toutefois posé des soucis aux varois, en première mi-temps surtout. Mais en se quittant sur le score de 18 à 3 après 40 minutes de jeu, les grenoblois n’ont pas réussi à inverser la tendance ou l’adoucir. Le score se figera, entre la 43ème et la 68ème minute, pour ne plus cesser de grimper, sans partage durant le dernier quart d’heure.

Mont-de-Marsan 15 - (b) 31 Castres Feuille de match

Castres aura fait plus que ramener un petit point de Mont-de-Marsan, il en aura ramené cinq. Leur indiscipline aurait pourtant pu leur coûter ce match en première mi-temps. Dominés au score par les montois, les castrais sont sanctionnés à répétition et entament même la seconde moitié de ce premier exercice à 13. Deux cartons jaunes et des points offerts à Mont-de-Marsan qui ne se prive pas de concrétiser ces pénalités au score. 15 – 6. C’est sur ces points que les deux effectifs se quittent, les montois avec l’envie de réitérer leur performance de la journée précédente, s’ils parviennent à ne pas tomber dans leurs travers, les castrais avec l’espoir d’être un peu moins distraits par la suite.

Le scénario de la première mi-temps s’inverse et c’est Mont-de-Marsan qui écope de deux cartons jaunes (Arrayet et Dubie). La dynamique est quelque part cassée : les tarnais en profitent donc pour gonfler le score avec trois essais qui leur donnent la clé du bonus offensif. Avec cinq essais à son actif depuis le début de la saison et vingt-et-un points marqués durant ce match, Rory Kockott se positionne dans la tête des classements des meilleurs buteurs et réalisateurs du championnat.

Racing Metro 23 - 15 Paris Feuille de match

Ce qu’il faut retenir ? Que le Racing Metro met fin, avec sa victoire dans le derby francilien, a une série de cinq défaites consécutives en championnat. Ces quatre points vont permettre aux ciel et blanc de relâcher un peu de pression, accumulée ces dernières semaines. C’est de l’indiscipline parisienne dont ils profitent en première période, sans vraiment pourtant se détacher au score. Le derby est tendu, le Racing continue à mettre le Stade Français sous pression et la technique semble porter ses fruits. Peu avant la mi-temps, un ballon porté jusque dans l’en-but les fait décoller 13 à 6. _
Le Stade Français est pourtant l’équipe qui revient avec le plus d’intentions de jeu après la mi-temps en poussant à la faute les hommes de Gonzalo Quesada pour refaire leur retard sur pénalités. Les parisiens conservent le ballon et logiquement, passent devant au score à la 71ème. Quelques minutes plus tard, le Racing reprend cependant l’avantage en inscrivant un nouvel essai et finalement prive même le Stade Français du bonus offensif en passant une dernière pénalité.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
25ème journée du 18 au 19 avril
pts
1 1
Toulon
73
-1 2
Montpellier
71
0 3
Clermont
69
0 4
Racing Metro
69
1 5
Castres
66
-1 6
Toulouse
64
1 7
Paris
64
-1 8
Bordeaux
59
0 9
Brive
57
0 10
Grenoble
53
1 11
Bayonne
50
1 12
Oyonnax
50
-2 13
Perpignan
50
0 14
Biarritz
30

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
Voir tout le calendrier