TOP 14 Le point

TOP 14 - J10 : Toujours indécis, en haut comme en bas

Les trois équipes présentes sur le podium, Toulon, Clermont et Toulouse, se sont imposées. Le Stade Français, face à Toulon, aura fait plus que tenir tête en ramenant un bonus et mettant en avant ses jeunes. Agen récupère également un bonus contre Clermont ; les agenais restent cependant dans une position délicate. Le Racing Metro n’aura pas fait broncher Toulouse chez lui et reste sur une série de défaites en championnat depuis fin septembre. Castres a pris le dessus sur Perpignan dans une rencontre très dynamique. Enfin, Montpellier se rapproche toujours plus de Toulouse après sa victoire sur Mont-de-Marsan et Bayonne a fait plonger Bordeaux dans la zone rouge après un duel de mal-classés.

JPEG - 130.8 ko
Montpellier est prêt à faire tomber ses prochains adversaires après cette nouvelle victoire contre Mont-de-Marsan qui les place 4e, à deux points de Toulouse. (Crédit photo : Presse Sports)

Grenoble 34 - 21 Biarritz Feuille de match

Et les grenoblois, promus, restent invincus à Lesdiguières. Décidément, les isérois ont à coeur de jouer un beau rugby et l’ont prouvé contre Biarritz. On ne peut plus dire que le FCG représente une surprise en TOP 14 après toutes ses victoires. La 3e attaque du championnat n’a inscrit qu’un seul essai cette fois-ci, grâce à Valentin Courrent, sorti sur blessure sur cette action mais le reste de l’équipe n’a pas bronché par la suite. Drop de Nicolas Laharrague, sans-faute au pied de Jonathan Pelissié, maîtrise durant tout le match… Pas même les deux essais inscrits par les Biarrots Ngwenya et Burotu auront eu raison de la fougue grenobloise.

Deux essais, deux éclairs durant le match qui n’ont cependant pas éclairé le ciel biarrot. L’équipe est apparue attentiste, commettant trop de fautes, véritables cadeaux offerts à leur adversaire du jour. Ce nouvel échec signe la sixième défaite consécutive en championnat des basques. Une situation compliquée qu’ils espèrent régler face à Perpignan à domicile le 10 novembre.

Castres 38 - (b) 36 Perpignan Feuille de match

3 essais pour chaque équipe, un score de 38-36 et un match dont l’issue ne s’est décidée qu’au coup de sifflet final. Un match démarré sur les chapeaux de roue par les tarnais : au bout d’une minute à peine, Marc Andreu jouait un mauvais coup aux catalans en trouvant leur ligne d’essai. Si ces derniers se montraient dangereux c’est pourtant bien les castrais, encore invaincus à Pierre-Antoine qui menaient au score à la mi-temps, 23-16. La fin de match aura vu les deux effectifs se chercher au score, à force d’essais, de pénalités et d’un drop côté catalan, qui les fera repasser devant au score. Mais l’indiscipline reste souvent la clé d’un match et celle des perpignanais aura permis à Rory Kockott de s’illustrer une dernière fois en passant dans les toutes dernières minutes une pénalité synonyme de victoire.

Castres gagne et garde son invincibilité avant une confrontation à l’extérieur face à Bordeaux. Perpignan ne repart pas bredouille, avec un point de bonus défensif, qui récompense leur témérité.

Agen 11 (b) - 18 Clermont Feuille de match

Agen a fait plus que tenir tête à Clermont, dauphin de Toulon avant cette 10e journée de championnat. Les agenais, mis dans une position délicate après leur défaite à domicile la semaine dernière devaient à tout prix se reprendre et espérer un point de bonus défensif, voire plus, face à l’une des grosses écuries du championnat. C’est à présent chose faite. Au classement, cela se traduit par une sortie de la zone de relégation mais une douzième place très fragile. Cela reste une quatrième défaite à domicile, avant un déplacement à Charlety chez des parisiens tenaces sur leurs terres.
L’ASM a assuré ses quatre points malgré une première mi-temps qui les a toujours mis à portée des locaux, malgré leur domination. 0-3 : c’est le score sur lequel se sont quittées les deux équipes à la mi-temps. Les clermontois restent dauphins de Toulon, à quatre points et remplissent leur objectif du jour : conserver un podium et gagner pour ne pas laisser les varois s’échapper seul en tête. Un dernier essai agenais les prive toutefois d’un bonus offensif.

Toulon 24 - (b) 19 Paris Feuille de match

Toulon, le leader, s’est fait peur. On pourrait penser que venir gagner à Mayol est impossible mais la jeunesse du Stade Français s’est bien mise en avant ce jeudi en causant des soucis aux varois et en récupérant un point de bonus défensif. Les locaux ont toujours fait la course en tête, de peu, mais cet écart suffisait pour espérer la victoire. Sur un contre, Hugo Bonneval mettait cependant dans le doute les adversaires des parisiens qui grâce à la botte de Jonny Wilkinson reprenaient finalement les devants en fin de match.

Toulon reste maître du TOP 14 mais a montré quelques limites qui peuvent donner de l’espoir aux poursuivants. Avant un match décisif contre Clermont, à quatre points, qui pourrait revenir à hauteur, les toulonnais auront plaisir à redoubler la charge de travail pour peut-être faire tomber la citadelle auvergnate. Le Stade Français a quant à lui prouvé que sa neuvième place au classement pouvait toujours être améliorée. A présent à hauteur des biarrots, leur audace à domicile pourrait les voir gagner quelques places.

Bayonne 22 - 11 Bordeaux Bègles Feuille de match

La question que l’on se posait, les Bayonnais y ont répondu cet après-midi : allaient-ils reprendre le dessus après leur défaite fleuve face à Toulon ? Face à une équipe de Bordeaux, également proche de la zone de relégation, la pression était intense. La treizième place était quasiment promise à l’effectif qui s’inclinerait : elle est devenue réalité pour les bordelais. Bayonne gagne une place et se retrouve onzième au classement. Les basques ont travaillé lentement mais sûrement pour s’éloigner de la relégation et placer un concurrent direct en plus mauvaise position. Le pied de Benjamin Boyet aura été l’une des clefs de la victoire.

Bordeaux n’aura pas tenu la cadence sur la pelouse de Jean-Dauger, arrosée de bout en bout. Les girondins s’inclinent et grillent une nouveau cartouche en vue du maintien. Le score reflète bien la difficulté de cette équipe à s’imposer à l’extérieur cette saison. Nouvelle chance de se racheter la semaine prochaine, à domicile cette fois-ci, contre Castres, avant de se déplacer une nouvelle fois à Biarritz après la trève.

Montpellier 32 (b) - 16 Mont-de-Marsan Feuille de match

Mont-de-Marsan n’aura pas concrétisé cette rencontre par une première victoire à l’extérieur. Malgré l’intensité mise dans le jeu, de part et d’autre, les montois auront péché au niveau de la discipline. Un manque de maîtrise qui depuis le début de la saison fait défaut au promu. A l’image de Caudullo, à nouveau sanctionné d’un carton jaune (4 cartons en tout cette saison), ces points laissés en route auront permis à Montpellier de creuser l’écart.

Mais les héraultais ont pu aussi compter sur la jeunesse dans leur rang. L’ailier Yoann Artru, auteur d’un doublé, faisait rêver son équipe et l’amenait à penser que le bonus offensif était possible. Nagusa, et son doublé également, concrétiseront cette victoire bonifiée. Au final, cinquième victoire pour Montpellier, qui reste à la quatrième place au classement mais continue à talonner les champions toulousains, seulement deux points devant.

Toulouse 32 (b) - 13 Racing Métro 92 Feuille de match

Les toulousains n’ont pas tremblé face à l’équipe du Racing Metro. Trop de choses étaient en jeu, comme leur troisième place et le Racing, dans une période de doute ne devait pas être l’équipe qui mettrait fin à l’invincibilité des toulousains à domicile.

Les franciliens ont toujours été réalistes durant la rencontre, en prenant les points quand il le fallait mais l’armada toulousaine, avide d’essais aura sonné ses adversaires. McAlister, Huget, Clerc, Fickou, ce sont les visages à associer aux essais des locaux cet après-midi. Ils auront tenu leur place au classement de la meilleure attaque.

Le Racing Metro n’a jamais pris le dessus sur Toulouse, chez lui, depuis son retour dans l’élite en 2009. Cette nouvelle défaite peut apparaitre logique si l’on prend en compte le fait que le Racing n’a plus gagné en championnat depuis le 22 septembre dernier. Une situation qui les fait rétrograder à la dixième place du classement. Les Racingmen sont certainement impatients de retrouver Colombes et l’équipe de Mont-de-Marsan pour tenter de briser cette série noire.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
0 1
Toulon
42
0 2
Clermont
40
0 3
Paris
39
0 4
Racing Métro 92
37
0 5
Grenoble
32
2 6
Montpellier
31
-1 7
Bordeaux Bègles
30
-1 8
Toulouse
29
1 9
Bayonne
27
1 10
Brive
27
-2 11
Oyonnax
25
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
43
0 3
Perpignan
41
0 4
Albi
40
1 5
Mont-de-Marsan
39
2 6
Montauban
38
-2 7
Aurillac
36
-1 8
Colomiers
35
1 9
Agen
34
1 10
Carcassonne
32
-2 11
Béziers
31
0 12
Tarbes
31
0 13
Massy
26
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier