TOP 14 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 7 juin 2013.

Camille Lopez, un 10 tout neuf en Nouvelle-Zélande

A 24 ans, le demi d’ouverture de l’Union Bordeaux-Bègles, Camille Lopez, formé au SA Mauléon et qui évoluera à l’USA Perpignan la saison prochaine est titulaire pour le premier match de la tournée de l’équipe de France en Nouvelle-Zélande. Il sera accompagné à la mêlée de Maxime Machenaud formé à l’UBB. Portrait d’un jeune joueur en devenir, et d’un homme qui voudra rester intègre.


En passant du SA Mauléon à l’Union Bordeaux-Bègles, Camille Lopez a vu s’ouvrir les portes de l’équipe de France. Jusque-là rien d’extraordinaire si ce n’est que le club girondin ne fait pas partie des grosses écuries du championnat qu’il a fini à la 12e place. Cela démontre le talent du jeune demi-d’ouverture qui évoluera aux côtés de Maxime Machenaud révélé lui aussi grâce à Bordeaux-Bègles. A ceux qui évoquent la nécessité d’un turn-over de la part de Philippe Saint-André ou une opportunité liée à des blessures, fatigues en numéro 10, bref un hasard, on rétorquera que lorsque, comme Camille Lopez, on habitait une voie sur lesquelles donnait les rues « Porte-bonheur » et « de l’Espérance », c’était un signe. Sélectionné à deux reprises avec les Barbarians face au Japon en 2012, il n’est donc pas surprenant que la tunique bleue s’offre à lui.

« Je suis né dans le rugby et être professionnel était mon but, explique Camille Lopez attablé dans sa cuisine, les cartons de déménagement encore empilés. Mon père jouait arrière, j’ai un grand frère demi de mêlée à Mauléon, et des cousins qui jouent, la culture rugby était donc bien présente. » On n’ose imaginer les réunions de famille…Alors que va se disputer la finale de PRO D2 à quelques dizaines de minutes de chez lui, Camille Lopez vivait ce jour-là sa dernière journée à Bordeaux. Le lendemain il filait à Perpignan pour une nouvelle aventure. Mauléon, Bordeaux, Japon, Perpignan et Nouvelle-Zélande, Camille Lopez un globe-trotter ? « Bordeaux est une ville magnifique et j’ai passé 4 belles années à l’UBB, ce sera une superbe expérience qui m’a permis de grandir et d’acquérir de l’expérience. Je dois à ce club d’être en équipe de France. Ma sélection est aussi leur expérience. Perpignan est une nouvelle opportunité. J’ai connu la PRO D2 et la montée avec Bordeaux, je souhaite vivre autre chose avec l’USAP ».

Le garçon veut garder la tête sur les épaules. C’est d’ailleurs le défi « humain » qu’il s’est fixé lorsqu’on lui demande s’il n’a pas peur de prendre la grosse tête avec ce « dépucelage » sportif face aux champions du monde All Black : « Mon défi sportif sera de m’affirmer en équipe de France par le jeu. Mon défi d’homme sera de rester le Camille Lopez que les gens connaissent. J’ai conscience que cela peut ne pas être facile mais pour le moment je n’ai pas goûté à la célébrité… » Lorsqu’on a une maman aide-soignante et un père employé dans une fromagerie, qu’on a refusé de quitter Mauléon trop tôt afin de finir sa scolarité et de vivre une aventure avec ses potes, on peut effectivement avoir des notions de ce à quoi ressemble l’humilité. « Sincèrement, je pense que les fameuses valeurs du rugby existent encore et, personnellement, elles me tiennent à cœur ». Des bonnes paroles pour rassurer ? Pas sûr car Camille Lopez a d’emblée proposé que la rencontre se fasse chez lui, à la bonne franquette. Et son chez lui n’est pas marbré avec un 4x4 chromé à la porte. Une maison de ville simple, derrière une voie ferrée à deux pas de l’église et du cinéma de Talence. Rien d’ostentatoire dans la vie du néo-catalan aux ongles déjà coloré de rouge et d’or après une soirée avec un ami.


Vingt-quatre ans, un âge où plutôt que de vivre de sacrifices on aimerait aussi profiter de la vie, faire la fête, sortir, se coucher tard ou tôt, multiplier les découvertes. « Je ne suis pas dans la frustration car je vis ma passion et puis le rugby est un milieu qui permet aussi ses moments de plaisir. Et puis une carrière s’arrête vers 36 ans, on aura donc tout le temps après pour se laisser aller. Dans le rugby la pression est, semble-t-il, bien moins importante que dans d’autres sports. A Bordeaux, je n’ai jamais eu de problème avec mon image. Bon, il paraît qu’à Perpignan les supporters sont plus « chauds ». On verra bien (Rires) ».

Admirateur de Jonny Wilkinson dont il a lu la biographie, il en loue le professionnalisme « exemplaire ». « Mais il ne faut pas croire. Si jamais je disputais une phase finale, moi aussi j’irai m’entraîner en dehors du créneau prévu. Jonny est un « excessif » comme il le dit dans son livre, mais côtoyer ce type de joueur ça forge aussi le caractère. » Titulaire à 18 reprises sur 22 matchs disputés, il aura inscrit 232 points soit une moyenne de 10,5 par match, quatre de moins que son homologue du RC Toulon. Quatrième meilleur buteur du TOP 14, le jeune homme que Laurent Marti le président de l’UBB est allé débaucher chez les blanc et rouge de la Fédérale 1 est « toujours fourré avec un ballon ». Comme Romain Teulet, Dan Carter il noue un contact personnel avec cet outil de travail bien particulier : « En novembre je suis parti au Mexique avec ma compagne et au bout de deux jours j’étais sur la plage à jouer au beach… ». La seule addiction connue d’un joueur révélé sur le tard mais dont la progression laisse entrevoir de belles opportunités.

Il se sait perfectible en défense, sur les placages et cette tournée au pays du Long nuage va lui donner l’occasion d’acquérir de l’expérience. Le poste est rude et la concurrence efficace mais celui qui, enfant, adulait Richard Dourthe pour son horreur de la défaite a gardé cette leçon de celui qui, il y a dix ans, évoluait lui aussi dans la capitale girondine. Comme l’ancien dacquois, Camille Lopez ne se posera sans doute pas trop de questions en entrant sur terrain. Il ne se frappera sans doute pas non plus la tête contre les murs pour se motiver, mais il repensera à ce moment où, dans son canapé, près des rues « Porte-Bonheur » et « Espérance » il a entendu son nom dans la liste des joueurs appelés en équipe de France.

Camille
LOPEZ

Né le : 03-04-1989

Nat. : France

Demi d'ouverture

Taille : 175 cm

Poids : 88 kg

Club : Clermont / au 18-09-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
432310
Détails des matchs joués
TOP 144Essais0
Titulaire3Trans.1
Remplacant1Pénalités6
Entrée en jeu1 / 1Drops1
Poste le + joué10Carton J0
2ème poste21Carton R0
L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 septembre
  • 20h45 Brive / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 20 septembre
  • 14h45 Racing Metro / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Castres / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 254
  • 18h30 Clermont / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 La Rochelle / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h45 Montpellier / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier