TOP 14 Orange - J8: Montpellier en héraut du TOP 14 Orange

Les Héraultais sont leaders du championnat de TOP 14 Orange à égalité de points avec le Racing Métro 92. Derrière, Toulouse a été battu et Toulon revient dans la course pendant que Bayonne accueillera le voisin biarrot lors de la 9e journée. Perpignan reste invaincu en septembre, Clermont retrouve des couleurs tandis que Brive, La Rochelle, Agen et Bourgoin ferment la marche...
JPEG - 29.5 ko
Montpellier régale son public et le TOP 14 Orange.

BOURGOIN – TOULON : 3-26

Le RCT continue sa remontée vers les sommets après un succès 26-3 chez des Berjaliens quatorzièmes avec seulement 6 points en 8 journées. Un drop à la 7e mi-temps avant le festival varois et de Jonny Wilkinson aux stats une nouvelle fois impressionnantes : 2 transformations, 2 pénalités, 2 drops. Toulon, qui reçoit Castres lors de la 9e journée, a remporté tous ses matchs à l'extérieur mais n'a toujours pas montré la maîtrise de la saison passée malgré ses succès. La saison semble cependant lancée pour une formation qui a souffert des rerises en décalé de ses joueurs, nocives à la cohésion. Pour Bourgoin, le seul mot d'ordre se résume en un verbe : gagner !

AGEN – PARIS : 12-27

Le Stade Français a retrouvé des couleurs à Agen dans une rencontre où Rodriguez Martin a encore démontré son savoir-faire au pied avec 14 points inscrits. Pour le SUA le chemin de croix continue avec de prochaines étapes à Clermont et Castres avant la réception de La Rochelle, 12e à 3 points. Paris s'est remis dans les rails. Le calendrier qui s'annonce pour les hommes de la capitale est dantesque avec les venues de Montpellier et Toulon, puis un déplacement à Clermont avant d'accueillir Bayonne et le derby contre le Racing ! On saura alors rapidement si le Stade Français a les moyens de rivaliser…

BRIVE – TOULOUSE : 16-16

Les Toulousains ont été singulièrement bousculés à Brive dans une rencontre que les Corréziens auraient aimé remporter. Chose surprenante, Toulouse n'a inscrit aucun point pendant plus d'une heure ! Entre la pénalité de Nicolas Bézy à la 7e et celle de David Skrela à la 71e, le Stade a encaissé 16 points sans en mettre un seul. Il faut une pénalité à la 75e pour leur éviter la défaite. Au classement ils voient Toulon revenir à laur hauteur, tandis que Brive ne se sort pas de la seconde partie du classement mais possède tout de même 10 points d'avance sur le premier reléguable.

CLERMONT-CASTRES : 24-6

Encore 3 places de gagnées pour le champion en titre désormais 7e avec 19 points. Face à Castres, les Auvergnats sont restés maîtres chez eux dans une rencontre parfaitement maîtrisée. Le CO ne parvient pas à confirmer son statut de la saison passée avant de se rendre à Toulon. Clermont recevra, lui, Agen et veut retrouver une progression plus stable que celle en dents de scie qui les a vu tester les 12e, 7e, 2e, 6e, 5e, et 9e places ! D'autant que Clermont présente la 2e défense du championnat.

RACING METRO 92 – BIARRITZ : 17-12

Le Racing ne doit de laisser sa place de leader qu'au goal-average général plus favorable à Montpellier (+4). Face aux Biarrots, à Colombes, les Racingmen ont confirmé leur statut dans un match bien maîtrisé notamment par les avants. Biarritz recule à la 9e place après 3 succès d'affilée. Ils seront samedi à Bayonne pour le derby basque face à des voisins longtemps premiers mais malheureux contre Perpignan. Le Racing ira se tester à Toulouse dans un match entre le 2e et le 3e. Le vainqueur de cette rencontre aura beaucoup appris sur lui-même.

BAYONNE – PERPIGNAN : 25-26

Les Catalans sortent invaincus au mois de septembre, histoire de bien finir l'été et de bien commencer l'automne. Un tout petit point d'écart au final qui permet aux Usapistes peu flamboyants de pointer à la 6e place à égalité de points de leur adversaire du jour. Pour l'Aviron, le derby face à Biarritz lors de la 9e journée est important afin de retrouver le quartet qui les précède. Perpignan reçoit La Rochelle avant de se rendre à Toulouse, à Colombes, de recevoir Toulon puis d'aller à Castres et Clermont ! Rien de mieux pour devenir ambitieux.

MONTPELLIER - LA ROCHELLE : 26-6

Jamais, dans sa jeune histoire, Montpellier ne s'était retrouvé en tête du championnat de France de première division professionnelle ! Ce que réalisent les hommes du duo Galthié-Béchu est donc historique dans l'Hérault. Le promu rochelais a fait les frais de ce début de saison extraordinaire de Montpellier à la courbe d'évolution au classement en progression constante. Mais attention, le plus difficile n'est pas d'être le premier, c'est de le rester ! Et c'est au Stade Français que Fabien Galthié se rendra avec beaucoup d'émotion lors du prochain week-end. La Rochelle se maintien au delà de la ligne de flotaison…

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos