TOP 14 Orange, Clermont-Toulon / Le point presse de Toulon

Les Toulonnais se sont présentés à la presse à la veille de leur demi-finale face à l'ASM Clermont Auvergne. Retrouvez les réactions de Joe Van Niekerk, Benjamin Lapeyre et Bernard Laporte.

Joe VAN NIEKERK :
"Nous avons passé une très bonne semaine, et fait une très bonne préparation pour ce match. J'avoue que je suis un peu tendu car Clermont a une équipe capable de faire beaucoup de choses, mais nous sommes prêts. Il va falloir trouver quelque chose de spécial contre eux, stratégiquement.
C'est certain que s'il pleut demain, cela va changer des choses tactiquement mais sur une demi-finale, ça reste du 50/50.
Ils n'ont pas joué depuis 15 jours donc ils risquent d'être plus frais physiquement mais pour notre part, nous avons aussi eu la chance de rester dans une continuité de jeu."

Benjamin LAPEYRE :
"Je trouve ça bien de faire les demi-finales dans la même ville. Cela permet de passer un vrai week-end rugby. On a pu constater l'effervescence dans la ville avec les supporters des 4 équipes qui sont déjà là. J'estime que sur ce match c'est du 50/50 et en rugby tout est possible. En demi-finale, tout est différent aussi. On évoque la météo et ce sera une donnée qui peut tout changer.
Cela fait très longtemps que Toulon n'a pas eu de trophée et il est certain qu'entre la demi-finale perdue l'an passé à Saint-Etienne et celles de Challenge de ces deux dernières années, nous sommes dans un état d'esprit de rachat, de décrocher enfin quelque chose.
On va essayer de faire un bon match…"

Bernard LAPORTE :
"On ressent de la passion, de l'envie et tout le monde est très content d'être là bien évidemment.
Notre objectif sportif était d'être dans le carré final, nous y sommes. A nous, de nous offrir plus encore. On a envie de porter haut et fort nos couleurs. Il faudra savoir s'adapter à la pluie, si elle fait son apparition.
Le rugby n'est pas les échecs, il y a une dimension physique importante et il faudra remporter ce combat.
Je ne pense pas que la présence de Jean-Marcel Buttin à la charnière soit un atout si important. Il est quand même en équipe de France ! On a perdu la finale de Challenge, mais nous avons su rebondir derrière avec un gros match contre le Racing, avec notamment une seconde mi-temps grandiose. Il n'y a rien d'impossible dans la vie. Il faudra tout donner pour n'avoir ni regrets, ni remords."

..
Partagez cette page sur