TOP 14 – J2, Toulon – Racing Métro 92 : Le RCT en force et en forme

Le RC Toulon a largement battu le Racing Métro 92 41-14 en décrochant un point de bonus offensif qui leur permet d'affirmer leurs prétentions en TOP 14. Les Franciliens voudront, face à Biarritz et dans leur nouveau stade, retrouver le goût de la victoire.

Toulon 41 (b) - 14 Racing Métro 92 Feuille de match

Le RCT n'a pas fait dans la demi-mesure en battant assez largement le Racing Métro 92 par 41 à 14 dans un stade Mayol comble et en effervescence. Les Franciliens ont subi la loi des locaux et de la vidéo qui leur a refusé la possibilité de revenir au score, voire même de le prendre à leur main. Dès l'entame de match, les Toulonnais par l'intermédiaire de David Smith inscrivant un essai dès la 8e minute.
Dix minutes plus tard, Matadigo plantait le sien (18e) mais l'arbitre vidéo jugera que lors de la dernière passe les mains se dirigaient vers l'avant et refusera les 5 points aux visiteurs.
Peut-être pas le tournant du match, mais les Ciel et Blanc n'auront pas d'autre occasion de se prendre à rêver d'une victoire à Mayol. Pour Toulon, le festival allait commencer et un drop de Wilkinson portera la marque à 10-6, une minute après une pénalité de Sexton qui faisait revenir les Racingmen à un point seulement. Deux autres pénalités et le score passe à 13-6 à la mi-temps. Trop d'en-avants, 6 pour le Racing et 8 pour Toulon auront haché le jeu lors des 40 premières mi-temps.
Dès l'entame le RCT veut prendre la mesure de son adversaire et si la première salve échoue, Sébastien Tillous-Borde porte la marque à 18-6 (47e), puis 20-6 après la transformation de Jonny Wilkinson. A partir de cet instant, les essais vont défiler avec Suta sept minutes plus tard puis Giteau à la 60e, et Smith pour son second essai à la 64e minute. Le score, lourd, a montré un Racing en difficulté en seconde mi-temps. Après son match nul à Montpellier, Toulon a démontré sa puissance en début de saison et le point de bonus offensif obtenu leur permet de venir en tête, seule équipe invaincue après la J2. Le Racing ne devra pas trop cogiter sur cette défaite et les faits de jeu qui en sont en partie responsables. Quant à Toulon, preuve est faite qu'ils seront très costauds cette saison. Qui en doutait ?

..
Partagez cette page sur