TOP 14, Barrage – Toulouse – Racing-Métro 92 : les réactions d’après match

Au terme du premier match de barrage de TOP 14, Toulouse – Racing-Métro 92, entraîneurs et joueurs sont venus à la rencontre des journalistes. Retrouvez les réactions ici.


Gaël Fickou (centre Toulouse) :

« Nous sommes forcément très heureux d'accéder aux demi-finales du TOP 14 car tout le monde a travaillé dur toute la saison pour cela. Ce n'est pas le meilleur match que nous avons réalisé cette saison, mais c'est l'un de ceux où nous avons été les plus concentrés, les plus efficaces, et cela a payé à la fin.
Le côté négatif est que nous prenons deux essais, mais ils se nourrissent de nos fautes, et malgré cela, nous avons maîtrisé notre sujet pour nous imposer et nous qualifier. Il y a une grosse satisfaction »



Dimitri Szarzewski (talonneur Racing-Métro 92) :

« Forcément déçus parce que ce sont les phases finales et que ce soir nous sommes en vacances, mais également lucides. Nous sommes tombés sur une très grosse équipe de Toulouse, face à laquelle nous avons fait jeu égal durant une période, avant qu'ils nous ne déroulent. Nous mesurons bien le chemin qu'il nous reste à parcourir.
Nous avons été battus dans les rucks, notre jeu au pied n'a pas été efficace tout le match, et nous n'avons pas assez joué. C'est dommage car à chaque fois que nous jouions nous étions dangereux. »



Guy Novès (entraîneur Toulouse) :

« Ca n'a pas été un match banal ! Il y a eu beaucoup de déchet, effectivement, mais parce qu'il y a eu beaucoup d'enthousiasme, d'envie, donc il y a beaucoup de satisfaction au final. Il y a eu quelques craintes également, même si le mot est fort, car les garçons se sont sentis tellement forts qu'ils ont joué à tout va, se mettant parfois en danger. Il y a eu une sorte de suffisance, même si là encore, le mot est fort.
On sauve en quelque sorte notre saison, car beaucoup de mauvaises langues disaient qu'il s'agissait certainement de l'une de saisons les plus catastrophiques du Stade Toulousain. Ils vont devoir attendre un an de plus, et je leur dédie ce match.
Il n'y a en revanche pas de soulagement car la saison n'est pas finie. Nous allons, avec beaucoup d'humilité » essayer de contrarier Toulon en demi-finale, car ce qu'ils ont fait cette saison est simplement énorme. »



Jonathan Wisniewski (ouvreur Racing-Métro 92) :

« Il y a forcément de la déception, mais de la lucidité également car nous pas su rivaliser avec cette équipe toulousaine. Une équipe qui avait énormément envie, très réaliste, au-dessus de nous.
La série a été longue pour revenir dans les six, et ce soir il nous manquait le petit plus mental qui avait fait notre force sur la fin de saison. Il y a avait un petit manque de fraîcheur, et malgré tout l'investissement de tout le monde, toute l'envie, cela n'a pas suffit. »



Patricio Albacete (deuxième ligne Toulouse) :

« Comme d'habitude avec le Racing, cela a été un gros match, où la clé a été la conquête. Je ne sais pas si c'est le meilleur match de la saison, c'est plutôt à vous de le dire, mais il a été bon, car nous avons été performants dans la conquête, justement, dans le jeu en général, et parce que nous nous qualifions.
Nous avons beaucoup plus joué qu'eux, ils se sont mis à la faute, il y a eu de la réussite au pied, nous marquons deux essais. Tout n'a pas été parfait, mais au final, nous gagnons et nous allons jouer les demi-finales. »


..
Partagez cette page sur