Stade de France, Saint-Denis, 9 juin 2001

Retrouvez l'historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition...

STADE TOULOUSAIN 34 – AS MONTFERRANDAISE 22

Les Equipes

Stade Toulousain : Jeanjean, Garbajosa (Michalak), Desbrosse (Ougier), Poitrenaud (Penaud), Marfaing (Garbajosa), m) Michalak (Cazalbou), o) Delaigue, Labit (Lacroix), Pelous (cap) (Dispagne), Bouilhou, Gérard (Belot), Miorin, (Pelous), Tournaire (Soulette), Bru, Califano.
AS Montferrand : Marlu, Rougerie (Nadau), N'Guaumo (Viars), Nadau (Nicol), Bory, o) Merceron, m) Troncon, Magne (Machacek), Boome, Audebert, Lecomte (cap), Barrier (Boome), Audebert, Lecomte (cap), Barrier (Boome), Galasso, Pedrosa (Caputo), Tolofua (Reidy).

Les points

ST : Marfaing essai ; Michalak (4), Marfaing (2), pénalités ; Delaigue (3), drops ; Marfaing, transformation.
ASM : Audebert, essai ; Merceron (5), pénalités ; Merceron, transformation.

Arbitre : M. Borréani

De 24 la saison précédente, le championnat de France de première division passe à 21 clubs. Une deuxième division est crée comprenant 12 équipes. Le RC Toulon, rétrogradé pour des raisons financières y figure et manque à l'appel dans la Poule A. Battus en finale face à Montauban, les Varois devront patienter encore que leur situation comptables s'améliorent avant de pouvoir envisager retrouver le haut du panier. Dix et onze clubs constituent donc les deux groupes de la première division d'où sortiront les quarts de finalistes.

A mi-saison, le rugby français vit ses soubresauts habituels : mini-crise entre la FFR et la LNR au sujet du match de 15h sur Canal+ et les internationaux, limogeage d'entraîneurs (Tubert et Couturas à Bourgoin, Dintrans à Lananemezan, Duplantier à Mont-de-Marsan, Berbizier à Narbonne, Delmas à Périgueux), coups de gueule divers dans la presse. Mais le monde ovale continue de tourner. En Coupe de la Ligue Montferrand bat le Racing 160 à 3… avant de battre Auch en finale ; Robert Paparemborde, lui, quitte définitivement le terrain de la vie. Le « Black Bear » est en deuil…

Les finalistes de 2000 sont battus lors du premier tour des phases finales. Paris tombe à domicile contre Biarritz (35-19) et Colomiers est battu par Castres 37 à 26. Pendant ce temps-là, Toulouse élimine Perpignan 20-15 et Montferrand sort Agen 33-21 avant de battre les Basques 16 à 9 et de s'offrir leur septième finale. L'issue de celle-ci ressemblera aux six précédentes : défaite.

Juste avant la sa dixième finale en vingt ans, le Stade Toulousain doit se passer d'éléments clés à l'arrière (Cazalbou, Fillol et Ilharréguy). Guy Novès choisit l'occasion pour faire entrer dans le grand bain Frédéric Michalak, Nicolas Jeanjean, Clément Poitrenaud, Jean Bouilhou entre autres. L'année précédente, au Stade de France, ils soulevaient le trophée des Espoirs avec une certaine désinvolture. Et pourtant, le pied de Michalak ne tremblera pas lorsqu'il lui faudra passer deux pénalités de plus de 40 mètres, surprenant un Stade de France acquis alors à sa cause.

Yann Delaigue, lui passera 3 drops, se rappelant aux bons souvenirs des Toulonnais avec lesquels il en passa deux lors du titre de 1992. Son ancien club échoue en finale de ProD2 face à Montauban qui monte en première division. Le stade Felix-Mayol devra encore patienter…

..
Partagez cette page sur