Racing Métro-Grenoble: les Ciel et Blanc sans nuages

Le Racing Métro confirme sa bonne santé en battant Grenoble à domicile, 23-3 et en se rapprochant de la qualification en phase finale, d'où s'éloigne les Isérois désormais huitièmes à 7 points des Altoséquanais et 4 de l'USA Perpignan.

« Racing a du coeur » dit l'hymne du club. En ce moment, les Ciel et Blanc ont surtout une insolente réussite avec un nouveau succès, contre Grenoble cette fois, 23-3. Les voici invaincus depuis 7 rencontres et désormais à égalité de points de Montpellier (54) où ils se rendent le vendredi 8 mars prochains. Ce sera alors la Journée internationale du droit des femmes mais il y a peu de chance que les 30 protagonistes se fassent des cadeaux. D'abord parce qu'ils ne sont pas des femmes, ensuite parce que ce match pourrait bien ancrer définitivement son vainqueur en phase finale.

Face à Grenoble, les hommes de Gonzalo Quesada ont confirmé la bonne impression aperçue lors de leur entraînement au Plessis-Robinson quelques jours plus tôt sur le terrain synthétique de leur nouveau centre 'entraînement : ils sont sérieux, appliqués et la bonne humeur règne. Il serait dommage que le club doyen se relâche car, après le MHRC, il faudra accueillir l'USA Perpignan qui s'est elle aussi relancée dans la course aux phases finales et pointe à 3 points seulement des Racingmen.

Pour Grenoble, le fol espoir de passer du statut de promu à celui de barragiste s'éloigne quelque peu. Cette deuxième défaite consécutive sort le FCG de la course aux phases finales et une nouvlle défaite le week-end, à Perpignan septième, en sonnerait le glas. La première moitié de saison fut superbe, la seconde semble un peu longue pour un groupe réduit, sans doute fatigué. Ils peuvent continuer à y croire et une victoire à Aimé-Giral les remettrait dans la course.

..
Partagez cette page sur