Parc des Princes, Paris, 24 mai 1986

Retrouvez l'historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition...

STADE TOULOUSAIN 16 - S.U. AGENAIS 6

Stade Toulousain :
S. Gabernet (cap.), J.M. Rancoule, E. Bonneval, D. Charvet, G. Novès, o) P. Rougé-Thomas, m) M. Lopez, K. Janik, A. Cigagna (H. Lecomte 66e), T. Maset, J.M. Cadieu, G. Portolan, C. Portolan (D. Santramans 66e).

SU Agenais :
P. Bérot, B. Lacombe, P. Sella, P. Mothe, E. Gleyze, o) C. Delage, m),P. Berbizier, B. Delbreil, D. Erbani, J. Gratton, B. Mazzer, P. Pujade, D. Dubroca, (cap.) (P. Boué‚ 23e), J.L. Dupont, J.L. Tolot.

Les points :

ST : Bonneval, essai ; Lopez (3), Gabernet, pénalités.
SUA : Bérot, 2 pénalités.

Arbitre : André Peytavin

Les demi-finales avaient donné de larges vainqueurs : Agen face à Toulon (38-18) et le Stade Toulousain devant Graulhet (21-12) et les amateurs attendaient un spectacle de qualité. Ils en furent pour leurs frais, le match ne s'éleva pas au-dessus du banal, voire du médiocre. A noter simplement de bons dégagements de Delage et Gabernet et une meilleure conception tactique des Toulousains qui bloquèrent le jeu à leur profit. A retenir surtout la blessure de Dubroca de la 23e minute. L'Agenais ne se releva pas d'une tentative de placage. Il donnait l'impression d'avoir avalé sa langue et la panique gagna partenaires, adversaires et officiels sur le terrain. Il fallut évacuer le joueur complètement inconscient sur une civière et le placer, pour la nuit, sous surveillance médicale. Nul spectateur n'avait décelé de mauvais coup, mais des langues se délièrent plus tard pour mettre en cause un seconde ligne garonnais. Avec quelle garantie de vérité ?
Gabernet inaugura la marque sur pénalité pour hors-jeu de Tolot (3-0, seizième minute) ; Bérot égalisa - après les sept minutes d'arrêt de la blessure de Dubroca - de la même façon pour un autre hors-jeu : 3-3 (24e) ; Lopez réussit une pénalité, toujours pour hors-jeu, à la 37e minute : 6-3 à la mi-temps. 43e minute : placage à retardement sur Bonneval et but de Lopez (9-3). 51e : Maset hors-jeu sur mêlée. Des 22 mètres, but de Bérot (9-6) ; 6e : écroulement volontaire en mêlée de Tolot, but de Lopez (12-6).
L'essai arriva en fin de partie. Les Toulousains avaient auparavant modifié leur pack pour le rendre plus frais. Cigagna sortait, Janik devenait numéro 8 et Lecomte rentrait alors qu'en première ligne, Laïrle devenait pilier pour laisser le talonnage à Santamans tandis que Gérard Portolan rejoignait la touche. Novès intercepta sur une attaque classique agenaise et lança Bonneval de très loin. Le centre toulousain déborda sur cinquante mètres pour marquer en coin malgré le retour désespéré de Sella.

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

..
Partagez cette page sur