PRO D2 - J30 : trois équipes pour un dernier dimanche en PRO D2

La 30e et dernière journée de PRO D2 verra 3 équipes quitter la seconde division professionnelle à l’issue des matchs dominicaux. Pour Saint-Etienne, les jeux sont déjà faits. Pour Lyon ou Grenoble l’avenir s’écrira dès lundi en TOP 14 Orange ; Dax ou Colomiers se réveilleront en Fédérale 1. Quant aux autres, les grandes manœuvres des mutations vont commencer, et les vacances se faire sentir.

En TOP 14 Orange



LYON, GRENOBLE. Quoiqu'il leur arrive à Saint-Etienne et Pau, l'une de ces deux équipes sera championne en 2011, et en TOP 14 Orange la saison prochaine. Albi, 3e ne peut plus espérer se qualifier directement en première division. Donc, soit le LOU revient en première classe après l'avoir quittée en 1994, soit c'est Grenoble, six ans après en être sorti. Trois points d'écart séparent les deux formations qui se déplacent dans le Forez et dans le Béarn. Les Stéphanois, relégués, voudront finir sur une bonne note contre le voisin lyonnais peu apprécié, et les Palois ont l'occasion de finir sur une bonne note devant un public qui y aura longtemps cru. Le non-promu se verra offrir une seconde chance en phase finale avec le privilège de recevoir le 5e.


En demi-finale d'accession



ALBI, BORDEAUX, MONT-DE-MARSAN. La montée directe ne sera pas pour eux. Albi, Bordeaux et Mont-de-Marsan doivent en passer par les demi-finales d'accession pour se disputer le droit d'accompagner le champion de France 2011 de PRO D2 en TOP 14 Orange. Il leur reste à se répartir les places, et surtout savoir qui affrontera qui et où ! Car si le non-champion mais 2e, donc Lyon ou Grenoble, est assuré de recevoir une demi-finale d'accession, et si Mont-de-Marsan la jouera à l'extérieur, rien n'est acquis pour Albi et Bordeaux. Les Audois ont bien 5 points d'avance sur les Girondins avant d'aller à Aix mais en cas de défaite et de victoire de Bordeaux-Bègles avec le bonus à Auch, ces derniers sont qualifiés au bénéfice des points terrain. Les Montois accueillent Oyonnax, demi-finaliste l'an passé. Une bonne répétition pour des Landais alors 11e.


En position d'arbitres



AUCH, OYONNAX, PAU, CARCASSONNE, AURILLAC, AIX, TARBES, NARBONNE. Le ventre mou du classement va pouvoir profiter de ce dernier match pour faire plaisir à ses supporters, s'offrir de bons moments et accrocher un « gros » à son tableau de chasse. Pour Auch, Carcassonne, Aurillac et Aix, la saison 2010-2011 a été une réussite avec un classement final qui les met certes loin des premiers rôles mais aussi, et surtout, très loins des derniers. Les Gersois, 6e, termineront avec au minimum 20 points d'avance sur le premier relégué et Narbonne, 13e, pourrait en compter 15 maximum. Moins que la saison passée, ce qui dénote la compétitivité des 16 équipes de PRO D2. Pour Oyonnax et Pau, demi-finalistes en 2010, la saison s'achève sur un goût d'inachevé. Pour Aurillac, Tarbes et Narbonne, la fin de championnat a anéanti des ambitions annoncées dès septembre pour les Audois, apparues en cours de route pour les deux autres formations.


En délicatesse


DAX, COLOMIERS. Dimanche, vers 20 heures Dax ou Colomiers sera relégué en Fédérale 1. Pour les Landais ce serait du jamais vu. Pour Colomiers ce serait un retour 3 ans en arrière. Les deux équipes sont à égalité de points, 50. En cas d'égalité au classement, les Dacquois bénéficient de l'avantage des « points terrain » grâce à leur succès bonifié du 18 septembre, 31-16. L'USD était alors 14e et l'USC 5e ! Autant dire combien la colombe a vu son envol s'arrêter au plus près du soleil. Les deux formations recevront : Colomiers accueille Carcassonne, Dax a invité Narbonne pour –peut-être- son dernier match au plus haut-niveau. La descente en Fédérale 1 marquerait la fin d'une histoire avec Dax, mais l'expérience columérine montre que l'on peut revenir ensuite, et être gardée en tête. Elle prouve que rien n'est jamais définitif dans la vie…


En casse-pieds



SAINT-ETIENNE. Les Stéphanois, promus en 2010 sont relégués en 2011. Oui mais voilà, le hasard du calendrier les voit accueillir Lyon, et le hasard sportif fait de cette rencontre entre le premier et le dernier un vrai match piège pour le visiteur ! Tendu comme un arc alors qu'il aurait pu s'assurer le TOP 14 Orange début avril, le LOU vient dans le Forez en s'attendant à une réception digne de son rang contre des Verts qui, historiquement, se font un malin plaisir de mettre des bâtons dans les roues rhônalpines. Le CASE aimerait bien faire chuter Lyon dans la course à la montée directe, au profit de Grenoble en embuscade et effacer le 37-0 de l'aller. Mais en ont-ils vraiment les moyens ?

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos