PRO D2 - J15 : les chaises musicales ?

Sitôt sortie des fêtes de fin d’année, la PRO D2 va remettre sa tenue de gala pour une reprise qui s’annonce palpitante. Pour rester dans un esprit festif, place aux chaises musicales, car avec 9 formations se tenant en 5 points, ça devrait bouger dans l’embouteillage qui sépare la 3ème de la 11ème place… où Auch et Tarbes espèrent bien se mêler rapidement. Béziers voudra sortir de la zone rouge, Narbonne voudra en rester éloigné. En queue de peloton, Périgueux voudra recoller. Grenoble tentera de maintenir le cap en tête et tenir Dax à distance. Palpitant...
JPEG - 107.7 ko
Leader au terme d'une fin de saison 2011 très chargée, Grenoble s'apprête à vivre un début 2012 tout aussi compliqué... mais ils ont les moyens de confirmer leur statut. (Crédit photo : Presse Sports)

NARBONNE–MONT DE MARSAN

Samedi 7 janvier, 18h30

Six défaites consécutives, dont trois à domicile, une seule victoire en onze matches, le RCNM est au plus mal en championnat. Avec seulement deux longueurs d'avance sur Béziers premier relégable, et cinq sur Périgueux, la lanterne rouge, les jokers s'amenuisent semaine après semaines pour les Tangos. Le passage à 2012 doit être l'occasion de faire table rase de cette première partie de saison et de repartir de l'avant. Pourtant, avec la venue de Mont de Marsan, troisième du classement, l'horizon ne s'éclaircit pas beaucoup, mais des rayons de lumières percent les inquiétudes narbonnaises de ci de là.

En effet, à l'image de son début de saison, le Stade Montois a à nouveau fait preuve d'irrégularité en connaissant un nouveau coup d'arrêt avant les fêtes (à Auch, 9-15) après quatre victoires de rang. Symptomatique de cette équipe qui ne parvient pas à enchainer de grosses séries, ce qui l'empêche de viser plus haut, ce dont elle est pourtant capable. D'autant plus qu'avec une seule victoire en 40 ans à Narbonne (47-20 en 2008), les Montois ne voyageront pas l'esprit tranquille.

Aucune confrontation passée n'est disponible en vidéo.


PAU-AUCH

Samedi 7 janvier, 18h30

Sèchement battue à Oyonnax lors de la dernière journée, la Section a manqué l'occasion de passer les fêtes sur la troisième marche du podium. C'est une grosse désillusion d'autant qu'avec cinq victoires consécutives, les Béarnais étaient sur une très belle dynamique, et semblaient capables de fêter la Saint Sylvestre sur nouveau succès. Ce ne fut pas le cas, et la nouvelle année devrait être propice à un nouvel essor, car avec trois réceptions de suite, le calendrier est très favorable.

Sur le papier en tout cas pour la réception d'Auch. Malgré une fin d'année 2011 de qualité, les Auscitains ne parviennent pas à intégrer le ventre mou du classement, restant dans la moitié basse, avec tout de même 14 longueurs d'avance sur la zone rouge. Mais méfiance toutefois, car les Gersois ont déjà fait des coups au Hameau, s'y imposant lors de la descente de la Section en 2006 (21-11) et arrachant le nul 3-3 en 2009. C'est avec l'intention de faire aussi bien qu'ils se déplaceront dans la cité pyrénéenne.

La vidéo de la dernière confrontation, la saison passée, 2ème journée.

DAX-BOURGOIN

Samedi 7 janvier, 18h30

C'est sur les rotules que les Landais ont terminé l'année 2011. Longtemps leaders invaincus du championnat, ils ne s'étaient inclinés qu'une fois avant la 11ème journée… ils ne se sont, depuis, imposés qu'une fois en quatre matches. La trêve aura sans doute servi à régénérer les organismes pour repartir en 2012 comme à l'attaque de la saison, et la venue de Bourgoin, qui souffle le chaud et le froid depuis l'entame du championnat, est une occasion rêvée de repartir de l'avant.

Mais attention, car paradoxalement, si le CSBJ ne pointe qu'à la 9ème place du classement, c'est en raison d'un parcours à domicile très décevant. En déplacement, avec déjà trois victoires en sept sorties, c'est une toute autre histoire, le club Isérois occupant même la 4ème place du classement à l'extérieur. C'est en comptant sur leurs capacités à voyager qu'ils tenteront de créer l'exploit à Dax… où ils ne se sont jamais imposés, n'y glanant qu'un nul (24-24) pour meilleur résultat en 96.

Aucune confrontation passée n'est disponible en vidéo.


PAYS d'AIX–PERIGUEUX

Samedi 7 janvier, 18h30

Les deux solides succès à domicile pour débuter novembre (33-23 contre Auch puis 39-13 sur Oyonnax), n'auront pas suffi à masquer une fin d'année poussive pour les Aixois, car ce ne furent que leurs deux seuls lors des huit derniers matchs. Un parcours décevant pour une formation ayant plus qu'animé la fin de saison passée et joué les premiers rôles au début de la nouvelle.

La réception de la lanterne rouge doit être l'occasion de retrouver l'allant qui avait permis au club de jouer les premiers rôles. Une victoire est attendue, possible même au regard des potentiels des deux formations, d'autant que le Pays d'Aix, malgré un revers à Narbonne réussit plutôt bien face aux mal classés. Dernier du classement, le CAP n'a plus le choix, veut croire en l'exploit, et espère que son futur adversaire n'est pas encore totalement sorti de sa période de doute. Et comme l'ont dit, tant qu'il y a de l'espoir…

Aucune confrontation passée n'est disponible en vidéo.


BEZIERS-CARCASSONNE

Samedi 7 janvier, 18h30

En cas de revers face à Carcassonne, l'ASBH enregistrerait une 5ème défaite consécutive et égalerait sa moins bonne série de la saison, subie entre les 3ème et 7ème journées et des revers face à Pau (16-25), Pays d'Aix (13-20), Oyonnax (13-35), La Rochelle (3-22) et Tarbes (10-15). Les Héraultais veulent croire à une victoire qui leur permettrait au pire de maintenir Périgueux à trois longueurs, au mieux à sortir de la zone rouge en cas de défaite narbonnaise contre Mont-de-Marsan.

Mais pour cela, il faut donc s'imposer, à domicile, où l'ASBH ne brille guère. Trois victoires pour autant de défaites, moins bonne attaque à domicile avec 100 points inscrits… rien de rassurant avant de recevoir le troisième du classement à l'extérieur, présentant un bilan positif loin de ses bases avec trois victoires et un nul pour trois revers. Ajoutons à cela que l'USC reste sur quatre matches sans défaites, et ne s'est incliné qu'une fois lors de ses huit derniers matches, et l'équation devient alors très compliquée à résoudre !

Aucune confrontation passée n'est disponible en vidéo.


LA ROCHELLE–AURILLAC

Samedi 7 janvier, 18h45. Eurosport

Comme depuis le début de la saison, le Stade Rochelais continue d'alterner le bon et le moins bon. Pourtant, malgré une irrégularité trop forte, les Charentais pointent à la 5ème place du classement, à seulement 9 points du leader… Plus de constance aurait pu leur offrir bien plus pour la fin 2011. Le peuple Jaune et Noir espère que cela sera pour 2012, et que les relégués de TOP 14 Orange, désireux de remonter immédiatement en TOP 14 Orange, feront de leurs objectifs une réalité.

Premier élément de réponse face à Aurillac, qui s'est souvent incliné, et même pris la foudre à Deflandre, mais qui reste sur un succès en Charente, c'était en 2010, l'année de la montée des Rochelais à l'échelon supérieur, sur un score de 22-21. Une raison d'espérer précieuse au regard de leur parcours actuel, car 13ème avec 26 points, les Cantalous ne semblent pas sur le papier capables de refaire le même coup, surtout avec six revers en autant de sorties en déplacement.

Aucune confrontation passée n'est disponible en vidéo.


TARBES-ALBI

Dimanche 8 janvier, 15h

Leader incontesté et incontestable à la même période de l'année la saison précédente, le SCA s'était effondré lors de la phase retour, accrochant certes les phases finales, mais avec des regrets énormes. Cette fois, le parcours aller a été bien différent pour une équipe en reconstruction, peinant à trouver la bonne carburation, et devant se contenter d'une décevante 8ème place à la trêve des confiseurs. Si la première phase des deux dernières saisons fut donc opposée, il est probable que tous espèrent dans la Ville Rouge qu'il en soit de même pour la deuxième, et qu'Albi connaisse alors une phase ascendante.

Cela doit commencer dès ce week-end à Tarbes, et cela ne s'annonce pas de tout repos, car battus une seule fois à domicile en sept matches, et 2 fois lors de ses sept dernières sorties, les Tarbais sont en forme. Une dynamique positive, qui leur a permis de se positionner en milieu de tableau et pourrait, en cas de succès, leur permettre de faire un petit bon au classement et passerait devant son adversaire du jour… Les Tarnais doivent trouver la tâche bien grande, eux qui n'ont été victorieux qu'une fois lors de leurs 14 déplacements dans les Pyrénées… mais pas impossible, car c'était la saison passée (30-24).

La vidéo de la dernière confrontation, la saison passée, 3ème journée.

GRENOBLE-OYONNAX

Dimanche 8 janvier, 15h10. Sport+

Solide leader à l'issue de l'année 2011, le FCG a plutôt très bien débuté son programme cinq étoiles avec une seule défaite (à La Rochelle, 16-18) et des victoires sur Bourgoin, Béziers, et Dax. Et si la fin de l'année précédente fut relevée, que dire de ce qui attend les Isérois pour entamer la nouvelle ! Oyonnax et Aurillac à la maison, Carcassonne et Mont-de-Marsan à l'extérieur, puis Albi à Grenoble. Du lourd, du très lourd, et gageons que Fabrice Landreau a préparé ses troupes à cet énorme challenge. Première étape, l'USO.

Si les Haut-Bugistes ont connu un énorme coup de mou en novembre et décembre, leur réveil a été fracassant contre Pau, avec un succès 26-0 ! Les hommes de Christophe Urios ont stoppé l'hémorragie et leur descente au classement, et comptent bien repartir de plus belle pour revenir sur le haut du pavé. Mais pour cela, c'est un exploit qu'ils devront livrer chez le leader, victorieux de ses sept matchs dans son antre, alors qu'eux peinent à briller loin de leurs bases avec seulement deux victoires en six matches. Mais avec deux succès en trois déplacements à Grenoble, les raisons d'y croire sont importantes.

La vidéo de la dernière confrontation, la saison passée, 26ème journée.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos