PRO D2, Demi-finale - Perpignan - Agen: 32-32

En s'imposant à Perpignan, Agen a pris sa revanche sur les Catalans une semaine après leur énorme désillusion. Mais au delà de ça, ce match, remporté au bénéfice des essais inscrits, permet aux Lot et Garonnais d'accéder à la finale d'accession pour la deuxième année de suite. Pour l'USAP, la déception est énorme.

En position idéale la semaine passée avant de recevoir Perpignan pour viser une demi-finale à domicile, les Agenais avaient vu le ciel leur tomber sur la tête, battus par l'USAP, et contraints de se déplacer à à Aimé Giral en demi-finale d'accession. Dans l'antre des Sang et Or, c'est un exploit que les Lot et Garonnais devaient viser, face à une formation sur les rails pour atteindre son objectif, celui de remonter directement en TOP 14.

Une situation encore un peu plus accentuée par l'entame de match des locaux, qui menaient 10-0 dès la 6ème minute, puis 16-0 20 minutes plus tard. Perpignan s'installait tranquillement dans le match, et l'on voyait alors mal les hommes de Mathieu Blin revenir dans la partie, à moins de marquer rapidement. Francis inscrivait bien trois points pour réduire le score à 16-3, mais c'est bien Toua, parfaitement servi au pied par Darbo auteur d'un action de classe qui relançait totalement la rencontre avant la pause. A 16-12 tout était envisageable.

D'autant plus quand juste après le retour des vestiaires, les Agenais, acculés dans leur en-but relançaient, et Taylor Paris, servi dans ses 22, mettait les cannes pour filer sous les perches et donner l'avantage aux siens, 19-16 après la transformation de son ouvreur. Juste avant l'heure de jeu, et après l'égalisation de Bélie pour Perpignan, l'ailier canadien remettait le couvert pour donner sept longueurs d'avance aux siens. A 26-19, Agen croyait bien alors avoir enfoncé le clou, mais à domicile, les Catalans avaient promis de tout donner, ce qu'ils firent pour aller accrocher les prolongations grâce à un essai de la révélation Karl Château.

Au cours de cette rallonge que les deux formations offrirent au public et aux téléspectateurs, les deux buteurs se rendirent coup pour coup, ne permettant pas aux leurs de se départager avant le coup de sifflet final de M. Laffon. Résultat, Agen, auteur de quatre essais contre deux à leurs hôtes arrachait leur qualification au bout du suspens. Félicitations à eux qui ont gagner le droit de disputer une deuxième finale d'accession de rang, qu'ils souhaitent plus heureuse que la précédente. Quant à Perpignan, qui n'aura pas atteint son objectif, c'est une immense désillusion, qu'il faudra pourtant digérer pour repartir à l'assaut d'une saison de PRO D2 qui s'annonce déjà encore plus relevée.

Toutes les informations relatives à la rencontre sont ici : http://www.lnr.fr/match_12080.html _

..

  • PRO D2 2014-2015 - Demi-finales
  • Dimanche 17 Mai 2015
  • 17h00
  • M. Cyril Lafon

Perpignan

Agen

32 32
Mi-temps : 16 - 12
Voir le résumé du match

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

Informations liées