PRO D2 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 21 octobre 2010.

Thierry Peuchlestrade (Aurillac) : « Est-ce qu’on est capables d’enchaîner ? »

Deuxièmes au classement de PRO D2, les Aurillacois emmenés par Pierre Broncan et Thierry Peuchlestrade affrontent Colomiers lors de la 8e journée de PRO D2. Après avoir battu coup sur coup Oyonnax et Lyon, ils devront confirmer face à une équipe a priori à la portée du dauphin d’Albi. Mais dans le Cantal on sait rester prudent et modeste…

Le Stade Aurillacois est deuxième au classement après ses victoires sur Oyonnax et Lyon.

Vous voilà deuxièmes au classement mais lorsqu’on regarde les débuts de saison précédentes on se rend compte que ce n’est finalement pas une surprise…
Effectivement. En 2007-2008 nous sommes quatrièmes à la 12e journée, en 208-2009 nous sommes 2es à la fin des matchs allers donc ce n’est pas vraiment une surprise pour nous. Nous sommes une équipe peu médiatisée malgré nos deux exploits à Oyonnax (25-20) et contre Lyon (22-9). Pourtant ni les retransmissions et émissions télés, ni les journaux n’en parlent. On parle de Lyon qui rempli Gerland, de Grenoble qui passe 60 points à Saint-Etienne mais de nous non…

Vous en êtes frustré ?
Disons que cela correspond aussi à ce qu’est Aurillac. Notre histoire fait que cela est facile à vivre. Nous avons aussi conscience des limites de notre équipe. Même si cette place de deuxième n’est pas anecdotique, elle n’est pas éternelle et nos évolutions les saisons passées en sont la preuve. Mais je pense que notre place de deuxième mérite aussi plus de considération. Nous sommes deuxièmes, nous devrions être traités comme des deuxièmes. Si nous avions le passé d’un Pau ou d’un Dax, les ambitions d’un Lyon ou d’un Grenoble, ce serait sans doute différent. On parlerait sûrement plus de nous. Mais Aurillac n’est pas au premier plan. Sans doute de part sa position géographique, le fait que ce soit une ville moyenne et que nous ayons un petit budget. Je fais ce constat mais cela permet aussi de travailler plus sereinement.

Vous êtes entraîneur depuis 7 ans, vous avez joué au Stade et donc vous avez vu beaucoup de personnes différentes s’occuper de l’équipe. Quel regard portez-vous sur Pierre Broncan arrivé la saison dernière ? On le dit féru de vidéo et de nouvelles technologies…
Oui mais comme tous les entraîneurs actuels. Michel Peuchlestrade a travaillé très tôt avec la vidéo. Ce n’est plus aujourd’hui ce qui caractérise un entraîneur. Nous avons aujourd’hui accès à des outils vidéos très performants et répandus. Pierre est surtout le premier entraîneur professionnel à plein temps pour le club. Il peut ainsi structurer le staff technique, organiser la vie des joueurs et des entraînements, passer plus de temps à s’occuper de certains détails qui doivent être résolus dans le rugby professionnel. C’est un travail profond, nécessaire. C’est un Gersois et ses valeurs sont les nôtres. C’est quelqu’un de rigoureux, de méthodique et il nous apporte ces qualités. Nous étions très en retard dans ces domaines. Aurillac est aussi un club qui doit gérer l’accès aux infrastructures qui font la vie d’un joueur. La salle de musculation est au stade Jean-Alric, mais le terrain en synthétique financé en partie par la FFR est dans le complexe dévolu au football. Nous n’avons pas non plus de lieu de vie et il y a peu on s’entraînait aussi dans la plaine de jeu. Il faut gérer tout cela et Pierre le fait très bien. De plus, il reste porté sur le jeu, il a permis à notre rugby de conserver ses spécificités. Il n’est pas arrivé en disant qu’il allait tout révolutionner. Il fera certainement carrière ailleurs dans quelques temps, mais cette expérience aurillacoise va lui apporter beaucoup je pense.

Et vous ? Prenez-vous toujours autant de plaisir dans le rugby ?
Le plaisir vient quand les résultats sont là. C’est une période riche pour le club, et le rugby professionnel amène de bons moments. Aujourd’hui, il y a plus de confort dans le rugby. A tous les niveaux que ce soit pour les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants, les entrepreneurs, etc. J’y trouve mon compte et je suis heureux de faire de ma passion ma profession. Il nous faut savourer le moment présent et garder en tête qu’on risque d’être à court sportivement dans quelques mois. Mais on ne sait jamais, si les joueurs continuent à avoir faim…

Ce week-end il est donc hors de question de voir Aurillac être délogé de son statut de dauphin ?
(Rires) On est entrés dans notre deuxième bloc de 5 matchs. Est-ce qu’on a la capacité d’enchaîner ? Saura t’on rester concentrés à 100% face à Colomiers ? Notre victoire à Oyonnax suivait une piètre prestation contre Carcassonne, et nous avions bien préparé le match contre Lyon. J’ai senti un peu de décompression cette semaine à l’entraînement ; peut-être aura-t-on un coup de moins bien. On verra si les gars savent rester dans la continuité des dernières prestations…

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier