PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 24 mai 2012.

PRO D2, Marc Lièvremont : « Des moments de grâce ! »

Dimanche, Mont de Marsan et Pau se disputeront le deuxième ticket pour la première division à Bordeaux. Deux fois finaliste avec Dax, malheureux en 2006 face à Albi (8-12) puis heureux la saison suivante contre La Rochelle (22-16), Marc Lièvremont, l’ancien sélectionneur national, nous livre ses impressions avant ce match serré, ce moment de grâce, qui appartient aux joueurs.

JPEG - 59.3 ko
Marc Lièvremont (Crédit photo : Presse Sports)

D’abord un petit mot sur les deux clubs qualifiés, et l’assurance de voir un club « historique » retrouver l’élite…
Oui en effet, ce sont deux clubs qui ont marqué l’histoire du rugby, mais si cela avait été Dax et La Rochelle, cela aurait été pareil… entre la PRO D2 de la Fédérale 1 il y a énormément de clubs qui ont brillé au plus haut niveau du rugby français ! Maintenant, je voudrais simplement féliciter les deux clubs d’être parvenus à se hisser jusque-là, car je connais la difficulté d’y parvenir.
Ce sont des aventures humaines et sportives hors du commun, qui amènent un peu de nostalgie, dans des stades combles, entre des équipes qui ont connu le plus haut niveau… et puis c’est une finale, et une finale, ça se gagne, d’autant plus dans un stade aussi magnifique que celui de Bordeaux.

Un petit pronostic ?
Non, pour moi c’est du 50/50. Les deux formations ont des dynamiques intéressantes, les deux staffs se connaissent parfaitement, pour avoir joué ensemble puisqu’ils sont de la même génération… ça va être très serré. Cela dépendra de la manière dont les deux formations ont préparé cet évènement en amont. Sur les rumeurs que j’entends, Pau parait semble-t-il mieux placé, mais je n’ai pas les éléments, cela se jouera sur un petit détail.

Sur quel de genre de détail ?
Comme je viens de le dire, je pense que celui qui aura le mieux préparé l’évènement aura une belle carte à jouer. J’entends par là, l’équipe qui aura eu le plus tôt dans la saison l’ambition de se retrouver à ce moment-là, à cet endroit-là, la volonté d’un groupe et d’un staff à vouloir monter… Bien sûr, les deux formations ambitionnent la montée, mais peut-être que l’une des deux s’y était préparée depuis plus longtemps.
Après, beaucoup d’autres facteurs peuvent entrer en compte. La dynamique de l’équipe, car même si les deux formations se retrouvent en finale, elles n’ont pas connu la même fin de saison régulière. La fraîcheur peut également avoir un rôle majeur, surtout quand on sait que les Montois viennent de disputer 12 ou 13 matches sans coupure (NDLR : 13 rencontres consécutives depuis le 26 février et la réception de Carcassonne, victoire 20-15).

Désormais, c’est la finale. Vous en avez disputé deux, perdu une, gagné une… qu’est-ce que cet évènement vous inspire ?
Qu’une finale se gagne ! Quelle que soit la catégorie, c’est l’attribution d’un titre, une sorte de consécration. Alors si ces finales d’accessions n’offrent pas de Bouclier ou de Coupe, elles permettent de monter en première division, alors ça n’altère en rien l’importance de l’évènement, et encore moins le bonheur de s’imposer.
En plus, cela va se jouer à Bordeaux, qui est un peu la capitale du Sud-Ouest. Ce sera une grande fête populaire, dans un stade superbe… c’est un moment rare qu’il faut savourer.

Comment prépare-t-on une telle rencontre, sportivement, mais également psychologiquement ?
Il y a un engouement énorme autour du club, autour de la ville, et c’est un immense bonheur et un aboutissement pour les joueurs… un moment de grâce qui leur appartient. Aussi, sur le sportif, la semaine précédant la finale leur appartient. Ils sont allés se la chercher, et c’est à eux d’aller au bout. Il y a bien évidemment un peu de stratégie à mettre en place, mais pour être tout à fait franc, le staff intervient beaucoup moins que lors du reste de la saison.
En revanche, le staff a un rôle à jouer dans la dimension psychologique. Un rôle d’accompagnateur, apaisant, pour faire en sorte que le groupe reste sur les rails, qu’il n’y ait pas une pression trop forte qui vienne enrayer la machine…

En cas de succès, la montée est dans la poche mais le plus dur commence. Auriez-vous un conseil à donner au club qui montera dans l’élite ? (Rires) Oui, c’est le début des emmerdes ! Surtout aussi tard dans la saison. On sait que c’est compliqué, on rame, mais encore une fois, tout dépend de la dynamique du club, et de la manière dont il s’est préparé en amont à une montée en première division. Tout le monde doit bosser en pensant aux deux possibilités, même l’administratif qui doit plancher sur deux budgets, l’un en cas de montée, l’autre au cas où le club reste en PRO D2.
De ce que j’entends, Pau a semble-t-il déjà planché dessus avec des prévisions de hausse budgétaires, des recrues annoncées… Mont de Marsan reste plus discret, mais cela ne veut pas dire que rien n’est calé derrière.

JPEG - 97.2 ko
Marc Lièvremont, à l’époque où il entrainait l’US Dax. (Crédit photo : Presse Sports)
L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
11ème journée du 07 au 08 novembre
pts
1 1
Clermont
36
-1 2
Toulon
33
0 3
Paris
31
2 4
Racing Métro 92
29
2 5
Grenoble
28
-2 6
Bordeaux Bègles
28
1 7
Toulouse
27
-3 8
Montpellier
26
2 9
Brive
22
-1 10
Bayonne
21
2 11
Oyonnax
21
-2 12
La Rochelle
19
1 13
Castres
19
-2 14
Lyon
18

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
12ème journée du 22 au 23 novembre
pts
0 1
Pau
44
0 2
Albi
35
3 3
Mont-de-Marsan
31
6 4
Biarritz
30
-1 5
Perpignan
30
1 6
Aurillac
30
-4 7
Colomiers
30
0 8
Montauban
29
-4 9
Béziers
27
-1 10
Agen
25
1 11
Massy
24
-1 12
Carcassonne
23
3 13
Narbonne
21
-1 14
Tarbes
19
-1 15
Bourgoin
17
-1 16
Dax
17

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
  • samedi 29 novembre
  • 17h00 Montauban / Pau -
    Diffusion : Eurosport
  • 18h30 Agen / Dax -
  • 18h30 Béziers / Carcassonne -
  • 18h30 Perpignan / Aurillac -
  • 18h30 Tarbes / Massy -
  • dimanche 30 novembre
  • 15h00 Colomiers / Bourgoin -
  • 15h00 Mont-de-Marsan / Albi -
  • 15h05 Narbonne / Biarritz -
    Diffusion : Sport + France 3
Voir tout le calendrier