PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 30 octobre 2013.

PRO D2, J9 – Xavier Garbajosa : « Le TOP 5 est sans surprises »

Chaque mois, lnr.fr donne la parole à ses parrains, qui nous livrent leurs impressions sur les journées passées, les bonnes surprises, les mauvaises, les révélations, les déceptions… Pour cette Parole à Xavier Garbajosa, qui met en avant le fait que le TOP 5 avec Lyon, La Rochelle, Agen, Aurillac et Pau, et sans surprises.


L’analyse globale après les 8 premières journées ?
Elle est très simple, on voit déjà que le TOP 5, certes peut-être pas dans l’ordre, est sans surprises. Lyon, La Rochelle, Agen, Aurillac, Pau… ces équipes étaient attendues à ce niveau et confirment. Pourtant, c’est un championnat très relevé. Car si Lyon réalise une superbe entame avec un 7 sur 8, il ne compte que trois petits points d’avance sur La Rochelle. Autre exemple, ce même LOU, qui était invaincu est tombé à Béziers, que peu de monde voyait battre le leader, et qui, non seulement l’a fait, mais a également dominé Agen et s’est incliné sur le fil face à Pau. Tout le monde se bat, il n’y a aucuns matches faciles. D’un point de vue plus général, cette compétition confirme sa progression constante. C’est un véritable marathon, il y a des blocs de cinq matches a parfaitement gérer sur le terrain, et des périodes qui découpent ces blocs a également bien maîtriser.

JPEG - 67.6 ko
Comme le LOU, ici avec Ratuvou, le TOP 5 de la PRO D2 est sans surprises selon Xavier Garbajosa. (Crédit photo : Presse Sports)

Les bonnes surprises ?
Je ressortirai trois équipes. Colomiers d’abord, qui, à l’instar de Montpellier en TOP 14 propose un jeu plein d’allant. Sous la houlette de Bernard Goutta, ils ont leurs convictions de jeu, y sont fidèles, mais en plus par rapport à l’an passé, ils ont gagné en maturité et en expérience avec l’arrivée de joueurs comme Baluc-Rittener ou Skréla, ce même Skréla qui leur permet également d’être plus pragmatique avec sa précision au pied.
Je parlerai ensuite de Narbonne qui pour moi a franchi un cap. L’an dernier déjà les Narbonnais avaient montré de belles dispositions, mais avaient fait preuve de trop d’irrégularité en étant capables d’aller battre des gros à l’extérieur et de s’incliner à la maison face à des formations largement à leur portée. Ce problème d’irrégularité n’est pas encore totalement réglé cette année, mais c’est en bonne voie.
Enfin, un mot sur Bourgoin, promu, et qui s’est installé dans le milieu du tableau. Leurs problèmes semblent définitivement derrière eux, et forts d’un noyau de jeunes sur lesquels ils s’appuient les yeux fermés, ils veulent pérenniser ce club à ce niveau.

Les déceptions ?
Pour moi, c’est Carcassonne. Le club était dans la continuité de ce qu’il faisait, avec un staff inchangé, un groupe similaire, et une marge de progression dans la lignée des saisons précédentes était espérée. En effet, dès leur arrivée en PRO D2, l’USC s’est installée dans le haut du tableau, franchissant des caps chaque saison, jusqu’à frôler la qualification deux saisons durant. Il était logique que cet objectif soit incontournable pour cette équipe, mais on voit que cela ne fonctionne pas.

JPEG - 50.3 ko
Le Carcassonne de Christian Labit est pour Xavier Garbajosa la grosse déception de ce début de championnat. (Crédit photo : Presse Sports)

Les joueurs qui sortent du lot ?
J’ai envie de parler de la ligne de trois quarts du LOU, dans le sillage des Ratuvou, Sukanaveita ou Wakanivuga. Ca tourne bien, c’est efficace, ça fait mal aux défenses adverses… ensuite, je parlerai de la charnière rochelaise Audy – Fortassin qui gère le jeu de leur équipe à merveille. Enfin, un petit mot sur les cadres d’Agen qui, avec l’apport de sang neuf, ont permis au SUA de bien négocier la relégation et de ne pas perdre de temps à l’abord de ce championnat.

Les joueurs en deca ?
Sincèrement, je n’ai pas vu de joueurs complètement passer au travers. Et puis honnêtement, l’individualisme n’est pas de mise en PRO D2, c’est le collectif qui parle. Si dans des collectifs qui tournent pour le moment très bien les individualités ressortent forcément, dans le cas contraire, c’est l’équipe entière qui est dans la difficulté, ce n’est pas la faute d’un seul mec.

Retrouvez la fiche de Xavier Garbajosa, parrain de la LNR ici

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
12ème journée du 28 au 30 novembre
pts
1 1
Toulon
37
-1 2
Clermont
36
0 3
Paris
35
0 4
Racing Métro 92
33
0 5
Grenoble
32
0 6
Bordeaux Bègles
29
0 7
Toulouse
28
0 8
Montpellier
27
2 9
Oyonnax
25
0 10
Bayonne
23
-2 11
Brive
23
2 12
Lyon
22
-1 13
La Rochelle
21
-1 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
14ème journée du 13 au 14 décembre
pts
0 1
Pau
49
3 2
Biarritz
39
4 3
Perpignan
36
-1 4
Albi
36
1 5
Aurillac
36
-4 6
Mont-de-Marsan
35
-3 7
Colomiers
34
1 8
Montauban
34
-1 9
Béziers
31
0 10
Agen
29
1 11
Carcassonne
28
1 12
Tarbes
27
-2 13
Massy
25
1 14
Dax
22
1 15
Bourgoin
21
-2 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 décembre
  • 19h00 Mont-de-Marsan / Dax -
    Diffusion : Eurosport
  • samedi 20 décembre
  • 18h30 Agen / Massy -
  • 18h30 Bourgoin / Biarritz -
  • 18h30 Carcassonne / Pau -
  • dimanche 21 décembre
  • 15h00 Colomiers / Albi -
  • 15h00 Perpignan / Narbonne -
  • 15h00 Tarbes / Aurillac -
  • 15h05 Montauban / Béziers -
    Diffusion : Sport + France 3 Régions
Voir tout le calendrier