PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 12 septembre 2012.

PRO D2, J4 – Didier Nourault (Pays d’Aix) : « Un groupe dans lequel il fait bon vivre »

Après deux défaites à l’extérieur pour débuter, le PARC a retrouvé son antre avec succès face à Auch, avant d’enchaîner une deuxième réception, face à Oyonnax, invaincu. Pour son entraîneur, Didier Nourault, l’USO n’est pas la priorité. La priorité est le projet de jeu. Conscient que tout ne se règle pas du jour au lendemain, il peut s’appuyer sur un groupe dont la soif d’apprendre est énorme et dans lequel il fait bon vivre. Entretien.

JPEG - 64.4 ko
Arrivé à la tête du PARC cet été, Didier Nourault a trouvé un groupe de qualité, ayant une grosse envie d’apprendre et dans lequel il fait bon vivre. (Crédit photo : Presse Sports)

Il aura fallu attendre la troisième journée pour voire la première victoire du PARC… c’est un gros ouf de soulagement ?
Il aura surtout fallu que le calendrier de la LNR nous permette de jouer à la maison (rires) ! Je le dis sur le ton de la plaisanterie, mais le fait d’avoir disputé deux matches à l’extérieur pour commencer nous a permis de jouer deux matches sans pression, de pouvoir nous rôder, de situer nos points forts et nos points faibles… il faut prendre le temps de tout régler comme on le souhaite, mais on sait pertinemment que cela ne se fait pas du jour au lendemain. Après, ce sont deux matches certes perdus, mais bonifiés. Tout n’a pas été parfait, mais c’est positif, et puis nous n’avons jamais dit que nous finirions devant Lyon !

Maintenant que le Pays d’Aix a retrouvé le chemin du succès, il va falloir confirmer. Quels sont les points forts du groupe pour y parvenir ?
Le gros point fort du groupe est sa soif d’apprendre. Les joueurs voulaient un système de jeu plus ambitieux, nous y travaillons, et ils une ont énorme volonté d’y parvenir rapidement. Ils mordent dedans ! Maintenant, les points forts peuvent évoluer match après match. Aujourd’hui, l’équipe a des certitudes sur son système de jeu, nous l’avons prouvé avec de très bonnes premières périodes lors de nos deux premiers matches à l’extérieur, puis nous sommes parvenus à être plus constants lors de notre victoire à domicile le week-end dernier.
Après, les joueurs manquent de repères au niveau de la technique individuelle, de la polyvalence, des détails qui te permettent de franchir un cap. Le groupe a également tendance à se déliter lorsqu’il est sous pression. Mais tout cela va finir par se régler petit à petit.

Avec une deuxième réception de suite, face à Oyonnax, vous avez l’occasion de pouvoir enchainer. Que vous inspire cette équipe ?
Ils arrivent invaincus, cela situe leur niveau. C’est une équipe qui affiche ses ambitions, elle est candidate à la montée, et elle s’est donné les moyens d’y parvenir avec une augmentation significative de son budget. Eux poursuivent leur évolution, nous, nous en sommes aux bases d’une nouvelle aventure. Nous ne boxons pas dans la même catégorie !

Quels seront les clés de la rencontre ?
Oyonnax fait référence en termes de conquête. C’est une équipe très dense, très compacte, très conquérante… aussi, si l’on ne répond pas présent sur ces points-là, il est sûr que ce sera très compliqué. Mais ce sont les bases du rugby, Oyonnax est très performant sur ces bases, à nous de l’être également.

Quel est votre objectif sur cette rencontre ?
Pour être franc, Oyonnax n’est pas notre priorité. Notre priorité est notre projet de jeu, et la capacité que nous pouvons avoir à le mettre en place. Oyonnax est une équipe qui devrait figurer dans le haut du tableau d’ici la fin du championnat, et nous venons d’en affronter une autre qui devrait connaitre le même destin, Aurillac. Face à eux, nous avons été capables de les mettre en difficulté durant 40 minutes, on va voir si nous pouvons faire mieux ce week-end.
Le but est d’intéresser tout le monde, le groupe de 35 pros et les jeunes, de faire participer tout le monde à l’aventure, et de montrer les progrès effectués lors des matches à la maison, pour que les joueurs et le public prennent du plaisir.

Personnellement, comment se déroule votre adaptation dans votre nouveau club ?
Le rugby reste le rugby, que ce soit en Provence, dans le Languedoc ou au fin fond de la Nouvelle Zélande. L’important, c’est l’homme, et le rugbyman est quelqu’un d’ouvert, de respectueux, donc l’adaptation n’a pas été très compliquée. Il est vrai que depuis un mois je travaille à faire un audit du club pour savoir où tout le monde se situe, ce que tout le monde désire, afin que l’on puisse se construire en tant que groupe, que club, que l’on se fonde dans l’environnement, dans la ville.
Nous sommes encore dans la première phase d’un projet, mais comme je le disais, c’est un groupe qui a soif d’apprendre, qui apprend vite, un groupe de qualité et dans lequel il fait bon vivre.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier