PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 13 mars 2013.

PRO D2 –J24, Kevin Boulogne (Pau) : « Un huitième de finale »

Avec une seule défaite en neuf matches, la Section est un solide troisième de PRO D2, pour qui se profile, comme la saison passée, une demi-finale d’accession au Hameau. Pourtant, à l’image de Kevin Boulogne, la méfiance est de mise dans les rangs béarnais, car il reste sept matches et tout peut arriver. En tout cas, à l’heure de recevoir Brive, l’occasion est belle de faire un pas de plus vers les demies et de distancer un concurrent direct à la qualification. Attention, huitième de finale en vue !

JPEG - 52 ko
Biens placés dans la course aux demi-finales, les palois, à l’image de Kevin Boulogne, s’apprêtent à livrer un véritable huitième de finale face à Brive ce week-end. (Crédit photo : Presse Sports)

Avec une seule défaite en neuf matches, et une solide troisième place au classement, quel est l’état d’esprit du club en ce moment ?
Le moral est au beau fixe, forcément. Il y a une série de matches compliqués qui nous attend (Ndlr : Brive, Aurillac, La Rochelle, Lyon, Oyonnax entre autres) et nous devions prendre le maximum de points possibles, sur des matches difficiles, dans des conditions qui l’étaient tout autant. C’est donc une très bonne chose.

D’autant qu’avec 10 longueurs d’avance sur Aurillac, sixième et premier non qualifiable, vous possédez une avance assez confortable en vue des phases finales ?
Confortable non, car jamais rien n’est fait d’avance. Il nous reste sept matches d’ici la fin de la phase préliminaire, il faudra y prendre le plus de points possible pour poursuivre dans ce sens et s’assurer, d’une part la qualification, et si possible à la maison.

Vous avez une occasion de faire un pas de plus vers les demies, et de plus de distancer un concurrent direct, Brive. Comment préparez-vous cette rencontre ?
Comme toutes les autres, car même si Brive joue comme nous la qualification en phases finales, c’est une équipe comme les autres, face à laquelle il faudra faire un match sérieux. Nous allons les étudier attentivement à la vidéo, comme nous le faisons pour chacun de nos adversaires, nous allons travailler sereinement jusqu’au match, comme toutes les semaines. Ce qui est sûr, au-delà de l’adversaire, et vu que nous approchons de la fin de la saison à grand pas, c’est qu’il s’agit pour nous d’un véritable huitième de finale. Cela va être un gros combat, contre une grosse équipe.

Une grosse équipe, justement, que vous inspire cette formation corrézienne. Son parcours, ses forces, ses faiblesses ?
Comme je le disais, c’est une grosse équipe, qui a connu des moments difficiles en début de saison, qui peuvent s’expliquer par le fait qu’ils descendaient et que l’adaptation n’est jamais simple. Mais depuis trois mois, ils ont pris la mesure du championnat, et on voit que c’est une équipe bien huilée, où les joueurs se trouvent les yeux fermés. C’est une formation très complète, où le talent est présent devant comme derrière. Il est donc très difficile de ressortir telle ou telle chose, car ils sont capables d‘apporter du danger partout.

Sur quoi va se jouer la rencontre ?
Je crois qu’il faudra avant tout répondre présent devant. Ils ont un gros pack, et ils auront à cœur de faire un coup contre nous. S’ils nous posent des problèmes dans ce secteur, il sera forcément compliqué de mettre notre jeu en place. Donc avant tout le combat, la conquête. Après, comme toujours, il faudra être bons en défense pour ne pas leur laisser d’opportunités de scorer. Il faudra également être bon dans la conservation du ballon. Ce seront autant de munitions en moins dont ils pourront bénéficier pour scorer, et autant pour nous de prendre le score.

Si vous tenez ce rythme, c’est, comme la saison passée, une demi-finale à la maison qui attend Pau. Serait-ce un avantage ou de la pression en plus ?
D’abord, nous essayons de ne pas y penser, ce serait la meilleure manière de rater notre fin de saison. Après, ce serait évidemment un peu des deux, et pour les même raisons, car ce serait à la maison, face à notre public, et parce que Pau avait gagné à ce niveau-là la saison passée.

Que peut-on vous souhaiter pour cette fin de parcours ?
Simplement de jouer les demies, et contrairement à la saison passée, de monter en TOP 14. Après que personne ne se blesse, pour que la Section puisse bénéficier de tous ses atouts pour atteindre ses objectifs, et que tout le monde puisse vivre pleinement cette belle aventure.
Après, pour moi, de continuer à pouvoir jouer comme je le fais en ce moment, que je puisse continuer à répondre aux exigences des coaches, et surtout que j’ai de la réussite dans mes coups de pieds (rires).

Kevin
BOULOGNE

Né le : 19-03-1986

Nat. : France

Demi de mêlée

Taille : 177 cm

Poids : 80 kg

Club : Biarritz / au 02-09-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
211210
Détails des matchs joués
PRO D22Essais0
Titulaire1Trans.0
Remplacant1Pénalités4
Entrée en jeu1 / 1Drops0
Poste le + joué10Carton J0
2ème poste21Carton R0

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
3ème journée du 29 au 30 août
pts
0 1
Toulon
9
0 2
Toulouse
9
0 3
Clermont
9
4 4
Montpellier
9
-1 5
Bordeaux
8
3 6
Racing Metro
8
-2 7
Paris
8
2 8
Grenoble
7
3 9
Oyonnax
6
3 10
Castres
6
0 11
Lyon
5
-5 12
Brive
5
-7 13
Bayonne
5
0 14
La Rochelle
4

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
2ème journée du 30 au 31 août
pts
6 1
Pau
9
1 2
Albi
9
-1 3
Perpignan
8
2 4
Béziers
8
-4 5
Montauban
6
-2 6
Mont-de-Marsan
5
5 7
Dax
4
6 8
Bourgoin
4
6 9
Colomiers
4
6 10
Carcassonne
4
-3 11
Biarritz
4
-7 12
Tarbes
4
-2 13
Agen
2
-1 14
Narbonne
1
-5 15
Massy
1
-7 16
Aurillac
1

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier