PRO D2 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 27 février 2013.

PRO D2 – J22 : En mars, qui sème trop dru, récolte menu

Aux deux tiers du championnat, les seules certitudes mathématiques sont l’impossibilité pour Massy d’être champion et pour Oyonnax d’être relégué. Statistiquement, du leader haut-bugiste au septième, Carcassonne, les plus de 51 points obtenus permettent de s’envisager en PRO D2 la saison prochaine, mais aussi en phase finale en mai. Pour Lyon, Narbonne, Albi et Colomiers, les plus de 11 points d’avance sur la lanterne rouge devraient suffire au maintien sans trop cravacher. Contrairement à Auch, Aix, Dax, Béziers et Massy qui devront être au taquet dès ce week-end.

Narbonne 45 - 21 Aurillac Feuille de match

Pour Narbonne, comme pour Aurillac ce match peut avoir des conséquences importantes au printemps. Invaincue depuis trois matchs, l’équipe audoise a une occasion de continuer sa remontée vers les phases qualificatives certes à 11 points mais un succès face à des Aurillacois -de moins en moins- surprenants quatrièmes peut enflammer les ambitions. Mais si le SACA connait un petit coup de moins bien avec 2 défaites et un match nul lors des trois dernières rencontres, l’ambition de disputer les demi-finales n’a pas disparue et ce déplacement à Narbonne est une belle occasion de reprendre la marche en avant. Derrière, Brive est à 2 points, Tarbes à 4 donc il ne faut galvauder aucun match. Le pied de Maxime Petitjean place Aurillac à la deuxième place au nombre de points inscrits ; à la quatrième au nombre d’essais aplatis, 37. Treize de plus que Narbonne, démontrant l’efficacité de son attaque. La défense est aussi plus performante que celle des Orange et Noir avec 27 essais encaissés, contre 39 à leurs hôtes toujours. Des points positifs sur lesquels s’appuyer face à des Racingmen qui ont trouvé leur vitesse de croisière et entendent bien profiter des neuf dernières journées pour se glisser dans le carré de qualifiés.

Carcassonne 23 - (b) 18 La Rochelle Feuille de match

La saison dernière à même époque, Carcassonne avait nettement battu La Rochelle 28 à 16 lors de la 19e journée. Les Atlantiques étaient quatrièmes avec 55 points, et les Carcassonnais sixièmes avec 51 points. A la veille de la 22e journée, le Stade est le dauphin de l’US Oyonnax et l’USC, malgré ses 3 points de plus qu’en 2012, est moins bien classée au septième rang. Ils ont quatre points de retard sur Brive, le dernier qualifié pour les phases finales, et deux sur Tarbes leur premier adversaire direct à la qualification. Cette rencontre entre Jaune et Noir et Noir et Jaune promet d’être relevée d’autant qu’ensuite La Rochelle recevra Aurillac, quatrième, quand Carcassonne disputera le derby à Albert-Domec face à Narbonne, équipe en forme. Un succès ce week-end pourrait fixer les ambitions des deux formations. Les Rochelais se battent pour recevoir une demi-finale qualificative, voire profiter d’une série de faux pas d’Oyonnax pour le titre et la montée directe quand Carcassonne devra aller se chercher la 4e place. La récolte débute par une première graine ce samedi : un succès.

Béziers 18 - (b) 11 Auch Feuille de match

Les Héraultais sont au pied du mur. Quatre solutions s’offrent à eux : le regarder sans rien faire, le contourner, l’escalader ou passer au travers de quelque manière que ce soit. La première solution les ramènera en Fédérale 1, la deuxième ne fera que reculer la même échéance. Restent les deux dernières. Béziers doit prendre son courage à deux mains et se retrousser les manches pour tenter d’escalader le faîte du mur qui les sépare de Dax, 14e à six points. Car derrière, les Massicois, eux, entendent bien revenir au pied du mur et ne pas se poser de question. L’ASBH n’a plus le temps de calculer. Le maintien se joue chaque week-end. Auch samedi, puis Albi et La Rochelle ensuite. Le mur a peu de prises, il va falloir en créer…Les Auscitains viennent d’encaisser un quatorzième match sans victoire ! Les Gersois ne doivent leur douzième place qu’aux points bonus récoltés çà et là. Ils pourraient suffire à se maintenir…ou pas !

Tarbes 31 - 22 Albi Feuille de match

Les Tarbais ne sont qu’à deux points d’une surprise : la qualification en phase finale d’accession. La victoire contre Aix conjuguée à une défaite de Carcassonne à Oyonnax leur permet de ne pointer qu’à 3 points de Brive, actuel 5e, et à 4 d’Aurillac qu’ils pourraient rattraper en cas de défaite à Narbonne. Tarbes voudra rester à portée de tir de Brive avant d’aller en Corrèze pour la 23e journée. La réception d’Albi ne s’annonce pas de tout repos sachant que le SCA reste un adversaire coriace, même loin de son objectif sportif, qui l’avait emporté 24-30 en 2010, et ne s’est incliné que 22-19 l’an passé. Les Albigeois ne seront sans doute pas en phase finale cette saison, suite à une irrégularité trop importante. Leur fin de saison est relativement « tranquille » avec seulement deux grosses équipes à affronter : Brive et La Rochelle. Idem pour les Tarbais qui, après Brive, joueront Massy, Béziers, Dax et Auch avant de finir par La Rochelle, Colomiers et Narbonne.

Massy 15 (b) - 17 Brive Feuille de match

Les Essonniens aimeraient continuer à y croire. Mais que ces sept points de retard sur Dax, premier non-reléguables sont loin…les week-ends se suivent et se ressemblent : du jeu, des prestations correctes mais pas de points. Pas de ceux qui permettent le maintien. Et c’est Brive qui s’annonce. Les Corréziens ne sont plus le champion d’Europe 1997 mais ils sont en lice pour se qualifier en phase finale d’accession et il y a peu de chance que les Zèbres stoppent leur cavalcade dans le 91…Le CABC doit creuser l’écart sur son principal poursuivant, et prochain adversaire à Amédée-Domenech, le Tarbes Pyrénées rugby qui ne possède que 3 points de retard et bénéficie d’une fin de championnat a priori plus aisée. Il reste huit journées et les Brivistes vont jouer 3 équipes qui les devance : Pau (3e), Oyonnax (1er), et La Rochelle (2e) rien de moins que le trio de tête ! Une contreperformance à Massy et Tarbes peut passer devant et la qualification leur passer sous le nez.

Dax 12 - (b) 33 Oyonnax Feuille de match

Avec six points d’avance sur Béziers, premier reléguable, l’US Dax peut envisager sereinement la réception de l’US Oyonnax, elle-même tranquille avec ses 16 points d’avance sur la Rochelle, en tête du classement. Mais il reste 8 matchs, 40 points maximum donc à distribuer et rien n’est terminé. L’USO ne peut plus mathématiquement être reléguée en PRO D2 mais elle peut toujours y rester. Elle est bien partie pour monter directement en TOP 14 avec le titre de champion en poche mais qu’elle reste concentrée car la fin de championnat ne s’annonce de tout repos. Certes le leader affrontera 4 des 5 derniers : Dax (22e journée), Massy (23e), Auch (28e) et Béziers (29e) mais il devra aussi batailler contre Aurillac (24e), Brive (27e), Pau (30e) qui pointent aux 4e, 5e et 3e places, avec des matchs pas simples contre Lyon et Narbonne. Pour les Landais, la fin de saison ne devra pas ressembler au début. Ils étaient relégables de la 1ere à la 7e journée. Il reste 8 matchs…

Lyon 50 (b) - 16 Pays d'Aix Feuille de match

Le LOU semble bien loin de son objectif : la remontée en TOP 14. Il semble même bien loin des dernières marches permettant d’y accéder, les phases finales…la faute à une irrégularité constante et un manque de performance lors des matchs importants, ceux « à ne pas perdre ». Mathématiquement cela reste possible avec 10 points de retard sur Brive, 5e au classement et dernier qualifié, mais aucuns signaux dans le jeu n’indiquent que cela puisse être envisageable. La réception de Pays d’Aix apparaît comme une formalité face à des Provençaux treizièmes à sept points de Béziers, reléguable. Ceux-ci n’ont jamais gagné à Lyon qui s’est effondré après la 14e journée et une défaite à Pau 19-9, enchaînant par une série de cinq matchs sans victoire et annihilant tout espoir de qualification alors que les Rhônalpins étaient deuxièmes. Ils ne retrouveront plus le goût des phases finales pour cette saison. Et ce, sans doute définitivement…

Colomiers 23 - 12 Pau Feuille de match

Les Columérins reçoivent des Palois, solides troisièmes en passe de se qualifier pour les phases finales de mai. Avec 5 points d’avance sur Aurillac et 7 sur Brive ses premiers poursuivants, les Béarnais ont de légitimes ambitions et voudront confirmer à Colomiers. Ils y ont nettement perdu lors de leur dernière venue en 2010, 33-19 mais ils sont invaincus depuis 6 matchs 5 victoires, 1 match nul). L’USC reste sur une constante d’une victoire, une défaite mais aucune de ces dernières n’a été ridicule et les hommes de la colombe ont à chaque fois mis des points bonus défensif. Les battre sera donc difficile même s’ils possèdent la 15e attaque en nombre d’essais (22 inscrits contre 35 à la Section) et que leur adversaire du jour a, lui, la deuxième meilleure défense avec moins d’un essai par match encaissé : 17, contre 29 à leur hôte.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
6ème journée du 19 au 20 septembre
pts
0 1
Clermont
23
1 2
Toulon
19
1 3
Montpellier
18
1 4
Bordeaux
17
1 5
Racing Metro
17
-4 6
Paris
17
0 7
Grenoble
16
0 8
Oyonnax
11
0 9
Toulouse
10
0 10
Bayonne
10
2 11
La Rochelle
10
2 12
Castres
10
-2 13
Lyon
9
-2 14
Brive
9

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
5ème journée du 20 au 21 septembre
pts
0 1
Pau
22
0 2
Albi
17
1 3
Perpignan
15
1 4
Mont-de-Marsan
14
3 5
Béziers
13
-3 6
Tarbes
12
6 7
Aurillac
12
-1 8
Bourgoin
11
-3 9
Montauban
10
-1 10
Carcassonne
10
4 11
Narbonne
9
0 12
Colomiers
9
-3 13
Agen
8
-3 14
Biarritz
8
1 15
Massy
7
-2 16
Dax
5

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier