PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 13 février 2013.

PRO D2 - J21, Yannick Lafforgue (Colomiers) : « Nous sommes en confiance »

Vainqueur du leader oyonnaxien le week-end dernier, Colomiers confirme son bon début d’année 2013 avec un bilan de deux victoires pour deux revers sur le fil. Avec désormais 17 points d’avance sur la zone rouge, l’USC est tout proche d’un maintien que Yannick Lafforgue ne veut pour le moment pas rendre effectif. Pourtant, comme il l’explique, la situation permet aux Columérins de jouer plus libérés et d’engranger les résultats. En pleine confiance, ils pourraient même vouloir s’installer dans les 10 premiers au terme de la phase préliminaire.

JPEG - 102.5 ko
Pour Colomiers et Yannick Lafforgue, si le maintien n’est pas encore assuré, ça sent plutôt bon... cela permet en tout cas de jouer plus libérer (Crédit photo : Presse Sports)

Quel est l’état d’esprit du groupe après avoir fait chuter le leader du championnat, ogre de cette PRO D2 ?
Et bien il est très bon, nous sommes sur un petit nuage depuis le début de la semaine ! Nous restions sur des bonnes performances depuis le début de l’année 2013, en passant très près de la victoire à Narbonne (Ndlr : 19-22) puis Aurillac (Ndlr : 11-13), nous n’étions pas récompensés mais il y avait un petit quelque chose qui nous donnait de l’espoir. Ca s’est confirmé en gagnant à la maison contre un concurrent direct, Dax (Ndlr : 22-15), et nous sentions qu’il y avait un coup à faire contre Oyonnax… et on l’a fait !

Avec 17 points d’avance sur Béziers, premier relégable, ça sent plutôt bon pour le maintien ?
Oui, il vaut mieux être à notre place qu’à celle des relégables et des premiers non relégables… mais il faut être clair, rien n’est encore fait. Il va falloir encore cravacher très dur, mais comme vous le dites, ça sent plutôt bon. Il y a une forme de soulagement, car par le passé, soit le club se sauvait sur le fil, soit descendait. Là, et même si rien n’est encore fait je le répète, cela nous permet d’être plus sereins dans la préparation et la conduite des matches.

Comment abordez-vous la suite de la compétition ?
Le fait de jouer avec beaucoup moins de pression, sans avoir constamment le couteau sous la gorge, fait la différence dans la conduite de notre jeu. Sous pression, on reste limité à certaines choses, par peur de mal faire et de perdre, là, on est plus libérés, on tente plus de choses, on en réussit également plus… c’est agréable.

Place à La Rochelle ce samedi, qui, si elle a fait une croix sur la première place, vise une demi-finale à domicile…
C’est très clairement compliqué ! Nous sortons certes d’un solide succès sur le leader, mais eux ont remporté un match très compliqué face à Lyon (Ndlr : 9-3 à Marcel Deflandre) et ont les demi-finales dans le viseur. Maintenant, on va y aller pour jouer notre carte à fond. Comme je le disais, notre situation nous permet d’être plus libérés, et cela est également valable pour les déplacements, nous voyageons plus léger. Nous sommes passés très près à Narbonne et Aurillac, peut-être que ce sera à nouveau le cas à La Rochelle, voire plus. Nous sommes en confiance, on ne sait jamais !

Quelles sont les forces et les faiblesses de cette formation ?
A défaut d’être original, je vais être très réaliste, c’est une équipe très complète. Elle est joueuse d’une manière générale, possède un gros pack, du talent derrière, un 10 d’expérience et précis au pied, des ailiers très dangereux avec notamment Damien Clerc qui est le deuxième marqueur du championnat (Ndlr : 11 essais inscrits)… il est clair qu’il ne va pas falloir les regarder jouer sinon on va prendre un wagon ! Ce sera la même configuration que face à Oyonnax, il ne faudra pas leur laisser d’air, les contenir en étant notamment agressifs en défense.

Si assurer le maintien reste l’objectif numéro un, chose quasiment acquise, l’USC a-t-elle quelque chose en ligne de mire ?
Il faut toujours regarder vers le haut, et on peut en partie le faire, alors on ne va pas se priver. Si l’on peut essayer de rentrer dans les 10 à la fin de la phase préliminaire ce serait parfait, si on avait pu le faire au coup d’envoi de la saison, on aurait signé de suite. Mais franchement, l’objectif reste le maintien. L’acquérir le plus rapidement possible pour que l’on puisse se libérer totalement, mais également pour permettre de préparer l’avenir sereinement. Et le plus tôt sera le mieux.

Yannick
LAFFORGUE

Né le : 04-11-1982

Nat. : France

Demi d'ouverture

Taille : 178 cm

Poids : 84 kg

Club : Colomiers / au 26-10-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
633310
Détails des matchs joués
PRO D26Essais0
Titulaire3Trans.0
Remplacant3Pénalités11
Entrée en jeu3 / 3Drops0
Poste le + joué10Carton J0
2ème poste21Carton R0

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier