PRO D2 Le point

PRO D2 -J20, Fabio Da Silva (Bourgoin) : « On est à fond »

Après sa descente en PRO D2 la saison dernière, l’effectif du CSBJ s’est transformé. Le club a notamment recruté Fabio Da Silva, 26 ans, ancien demi de mêlée du CASE, aujourd’hui en Fédérale 1. Le néo-berjallien revient sur son parcours au CSBJ et ses envies de jeu, avant le match de ce week-end contre Mont de Marsan.

newsletter
- Passé par le LOU, Villeurbane, le CASE et aujourd’hui le CSBJ, vous êtes un vrai Rhône-Alpin. Vous n’avez jamais eu des envies d’ailleurs ?
C’est vrai que je suis de la région, j’ai un peu tourné dans tous les clubs. Je me sens assez bien au CSBJ et je ne suis pas allé ailleurs tout simplement parce que je n’ai pas eu d’opportunité qui m’a été offerte.

- Avez-vous l’impression d’avoir trouvé une certaine stabilité à Bourgoin ?
La stabilité, on l’a rarement car on fait un métier « précaire », les saisons sont rapides, les contrats s’enchaînent. Mais c’est certain que la stabilité est plus simple ici à Bourgoin qu’à Saint-Etienne, car on a d’autres objectifs, on est plus équipés. Mais à Saint-Etienne, on a quand même vécu de supers moments et malgré les difficultés, on a toujours gardé le moral.

- Ce week-end, vous jouez Mont de Marsan : avez-vous des souvenirs du match aller, perdu 27-22 ?
Je m’en rappelle parce que j’avais joué. On avait eu beaucoup de mal en première mi-temps parce qu’ils n’avaient pas peur d’attaquer depuis leur camp. On a été surpris. A la mi-temps, le score était serré et sur un contre, on concrétise nos efforts et au final, l’écart a été très léger. En second mi-temps, on a été pas mal pénalisés, avec des cartons jaunes et notamment un pour ma pomme. Et puis ensuite, sur le balle de match, on fait une petite bêtise, un en-avant.

- D’après vous, ce sont ces bêtises-là qui font l’irrégularité du club cette saison ?
On a un nouveau staff et le club est en reconstruction, donc c’est plutôt un ensemble de choses. On manque encore de repères par rapport à d’autres équipes qui avaient leurs effectifs bloqués en début de saison. Nous, on descendait de TOP 14 Orange, certains ne connaissaient pas le niveau de la PRO D2, ses caractéristiques. Mais on commence à créer des choses, on a mis du temps à démarrer, en faisant quelques erreurs, notamment à domicile. On a eu du mal à se trouver, c’est certain. C’est un ensemble de choses qui fait l’irrégularité de l’équipe parfois. On y va doucement.

- L’accession aux demi-finales et la remontée en TOP 14 Orange : est-ce toujours un objectif pour le CSBJ ? Se qualifier, c’est un objectif pour les dix clubs en haut du tableau tant les écarts de points sont infimes. Mais pour nous, avant de penser à ça, il faut y aller match après match et s’occuper avant tout de notre jeu, et pas de celui des autres équipes. On doit se concentrer sur nous et solidifier le groupe. Et après, tout peut s’ouvrir.

- Quel bilan faites-vous depuis votre arrivée au club cette saison ?
Je suis bien content d’être ici. Je suis arrivé un peu dans l’inconnu avec d’autres joueurs du CASE. Mais on a été rassurés par la qualité du recrutement. Je suis assez satisfait. J’ai la confiance des entraineurs, ce qui me permet de jouer. Mais on est tout juste à la moitié de saison et quand on est un compétiteur on en veut toujours plus. Alors je serai satisfait, à la fin de la saison, quand j’aurais bien joué.

- Les conditions météorologiques ne jouent pas vraiment en votre faveur ces dernières semaines : comment continue-t-on à s’entraîner dans ce genre de situation ?
C’est difficile entre le climat, les terrains gelés, Rajon qui est interdit… C’est un peu le bazar pour trouver des terrains. Mais on se doit de s’entrainer. On y arrive toujours, en trouvant des terrains synthétiques de foot, on doit s’entretenir. On n’a pas joué depuis deux semaines maintenant. L’entrée dans le match de ce week-end va être difficile parce qu’il va falloir se remettre dans le bain, même si on n’a rien fait sauter dans le programme de nos entrainements. On est à fond, on a besoin de ramener des points à domicile face à Mont de Marsan. On ne s’est pas facilité les choses mais il faut faire avec et rester dans le rythme.

Fabio
DA SILVA LOPES

Né le : 09-01-1986

Demi de mêlée

Taille : 170 cm

Poids : 77 kg

Club : Bourgoin / au 29-08-2014:

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
2ème journée du 22 au 23 août
pts
1 1
Toulon
9
5 2
Toulouse
9
1 3
Clermont
8
-1 4
Bordeaux
8
0 5
Paris
8
7 6
Bayonne
5
-6 7
Brive
5
1 8
Montpellier
5
-3 9
Racing Metro
4
1 10
Grenoble
2
1 11
Lyon
1
-4 12
Oyonnax
1
-3 13
Castres
1
0 14
La Rochelle
0

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
1ère journée du 23 au 24 août
pts
0 1
Montauban
5
0 2
Perpignan
4
0 3
Albi
4
0 4
Mont-de-Marsan
4
0 5
Tarbes
4
0 6
Béziers
4
0 7
Pau
4
0 8
Biarritz
4
0 9
Aurillac
1
0 10
Massy
1
0 11
Agen
1
0 12
Dax
0
0 13
Narbonne
0
0 14
Bourgoin
0
0 15
Colomiers
0
0 16
Carcassonne
0

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier