PRO D2 Le point

PRO D2 -J19, Jeremy Davidson (Aurillac) : « Construire et rebâtir le club »

A 37 ans, l’ancien international irlandais Jeremy Davidson n’en est pas à son coup d’essai. Après avoir brillé en tant que joueur et entraîneur au sein des effectifs de l’Ulster et du Castres Olympique, il s’est installé dans le Cantal. Avec le départ de certains joueurs cadres la saison dernière, son ambition est d’accompagner le club d’Aurillac dans cette année de transition, aidé par son collègue entraîneur, Thierry Peuchlestrade.


Pourquoi être venu entraîner le club d’Aurillac ?
Cela faisait deux ans que j’étais parti de Castres, que j’ai entraîné pendant deux ans et je voulais revenir en France. C’est là où j’ai commencé à rentrer en contact avec le club d’Aurillac, grâce à un ami. C’est un peu un coup de chance.

En tant qu’ancien joueur international et entraîneur, vous avez beaucoup d’expérience : comment jugez-vous les progrès d’Aurillac depuis votre arrivée ?
Je suis content de ce que l’équipe fait chaque jour. J’ai travaillé avec beaucoup d’entraîneurs internationaux quand j’étais joueur : Henry, Gatland, Robinson… Grâce à toute cette expérience accumulée auprès d’eux, je savais que je pouvais apporter quelque chose au club d’Aurillac. Même si c’est un petit budget, cela ne me pose pas de problème. Ce que je veux, c’est construire et rebâtir le club. En début de saison, au moins huit titulaires sont partis, alors ça prend du temps pour remettre à niveau le club. Comme on effectue un travail sur toute l’année, je savais qu’on ne pourrait pas être au plus haut niveau tout de suite. Ce genre de choses prend du temps. Mais avec notre première victoire à l’extérieur (Ndlr : J18, 11-12 face à Tarbes), on est sur une bonne dynamique qui commence à porter ses fruits.

Quels étaient les objectifs avoués d’Aurillac en début de saison ? Vous n’êtes pas déçus par cette 13ème place ?
Au départ, le président avait annoncé que la 5ème place, qualificative pour les phases finales, serait notre objectif. C’est un bon objectif je trouve mais cela prend du temps pour l’atteindre car il faut prendre ses repères en PRO D2, autant pour les nouveaux joueurs que pour moi. Les choses sont différentes en PRO D2 et en Celtic League, où j’entrainais avant.

C’est-à-dire ?
Je ne me l’explique pas mais en Celtic League, les équipes jouent avec plus de liberté. Le style de jeu est différent et les joueurs aussi, parce qu’ils sont gallois, écossais, irlandais… La tradition du rugby y est différente. Alors qu’en PRO D2, on se base plus sur le jeu des gros par exemple. Cette année, le classement est hyper serré, le niveau est hyper élevé. Une équipe de bas de tableau est capable de battre n’importe qu’elle équipe du haut de tableau. On bosse pour arriver à ça.

Avez-vous laissé de la famille en Irlande ? Comment gérez-vous l’éloignement ?
J’ai deux enfants en Irlande, qui me manquent beaucoup mais je voulais venir entrainer en France alors je suis venu. C’est un choix de devenir entraineur, il faut être passionné pour faire ce métier. Je suis ici, à Aurillac, à 100%. Je m’investis énormément. Vous savez, c’est ma septième année en France. Je sais que je suis Irlandais mais je ne me sens pas comme un étranger car l’environnement dans lequel je vis, je le connais bien. Je m’adapte facilement à la culture. Alors je profite des vacances pour faire venir mes enfants ou aller les voir.

Durant votre temps libre dans le Cantal, qu’aimez-vous faire ?
Je ne fais pas grand-chose, je me concentre surtout sur le rugby, ça me prend la plupart de mon temps. Il y a les matchs, les entrainements, les analyses vidéo… Mais sinon j’aime bien lire des romans et des revues sportives. Je suis aussi un grand passionné de pêche, mais depuis huit mois que je suis en Auvergne, je n’ai eu le temps d’y aller qu’une seule fois. Alors vous voyez, cela prouve bien mon total investissement dans le rugby et le club d’Aurillac.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
18ème journée du 19 au 21 février
pts
1 1
Clermont
53
1 2
Toulon
52
-2 3
Paris
51
0 4
Racing Métro 92
47
0 5
Toulouse
45
0 6
Bordeaux-Bègles
44
1 7
Grenoble
42
1 8
Oyonnax
41
-2 9
Montpellier
40
2 10
Bayonne
37
-1 11
Brive
35
1 12
La Rochelle
34
-2 13
Lyon
33
0 14
Castres
29

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
22ème journée du 28 au 01 mars
pts
0 1
Pau
78
1 2
Perpignan
60
-1 3
Agen
58
0 4
Mont-de-Marsan
58
0 5
Aurillac
57
1 6
Biarritz
56
1 7
Albi
55
-2 8
Montauban
52
0 9
Béziers
49
0 10
Colomiers
48
0 11
Carcassonne
46
0 12
Tarbes
43
0 13
Massy
34
0 14
Bourgoin
34
0 15
Narbonne
33
0 16
Dax
31

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier