PRO D2 Le point

PRO D2 -J17, Olivier Grimaud (Auch) : « On a peur de personne »

Olivier Grimaud, 26 ans, est arrivé cette saison à Auch. Le trois-quart polyvalent se pose enfin après deux saisons passées respectivement à Marseille (Fédérale 1) et à Saint Etienne (PRO D2) qui faisaient suite à son aventure toulonnaise. Joueur le plus utilisé de l’effectif stéphanois l’an dernier, il s’est engagé dans le Gers avec l’objectif de tout donner pour le maillot du FCAG mais également pour acquérir du temps de jeu. Entretien avec un joueur acquis à la cause de son club.

JPEG - 125.4 ko
Olivier Grimaud, de Toulon à Auch via Marseille et Saint-Etienne.

- Avec 3 victoires pour une seule défaite (16-3 face à Pau) depuis mi-décembre, on sent que le FCAG va mieux. Quelque chose s’est-il passé ?
Non, rien de spécial n’est arrivé, on a juste pris conscience qu’on avait la capacité de faire tomber les grosses équipes. Et quand on prend conscience de ça, on peut faire beaucoup de choses, on le montre.

- Sur quoi vous appuyez-vous lors des matchs pour garder une certaine maîtrise ? Vos victoires et vos défaites sont souvent étriquées…
On s’attelle à plus respecter nos plans de jeu. Et on s’appuie aussi sur nos buteurs, ils sont importants. Notre numéro 10, Pierre-Alexandre Dut a un très bon jeu au pied sur lequel on compte, comme Samuel Marques. On s’appuie aussi sur la défense, c’est notre point fort cette année, c’est sûr. Mais le but, c’est de ne pas sortir de la trame de jeu que l’on crée.

- Comment expliquez-vous vos résultats en dents de scie sur cette première partie de saison ?
On essaye de faire au mieux, mais quand on fait tomber le ballon, qu’on a des problèmes de conservation… On est pénalisés sur nos propres erreurs. Et quand on n’arrive pas à mettre en place notre jeu, on le paye cash. L’équipe en face réagit forcément, elle en profite et nos erreurs nous font perdre.

- Avez-vous des regrets sur certains matchs en particulier ?
Non. On prend les matchs les uns après les autres et parfois, ça ne marche pas, on ne concrétise pas. On est des compétiteurs mais ça ne paye pas toujours. Le rugby c’est comme ça. Mais on ne se donne pas d’objectif pour la suite, on se concentre seulement sur le match qui suit.

- Que vous inspire l’équipe de Dax que vous rencontrez ce week-end ?
Ils sont deuxièmes, ils n’ont pas perdu à domicile : ce n’est pas un hasard s’ils sont là où ils sont. On a tout simplement envie d’aller faire un coup là-bas, de surprendre.

- Après une saison à Saint Etienne, vous vous êtes engagé à Auch. Qu’êtes-vous venu chercher dans le Gers ?
Un état d’esprit. C’est ce qu’on ressent en arrivant ici. On joue pour un maillot, pour quelque chose. Vous savez, Auch, c’est un des plus petits budgets de PRO D2. On vient dans le Gers pour l’aventure.

- Est-ce que cela vous fait du bien de vous poser après deux saisons au sein de deux clubs différents ?
Ca fait du bien oui, vraiment. Surtout que maintenant, j’ai un enfant et un autre en attente. C’est mieux pour tout le monde de se poser lorsqu’on a une vie de famille. Ici, on est très heureux. Et puis, on est dans un cadre superbe, on a été très bien accueillis, c’est super.

- L’intégration s’est bien passée semble-t-il. Avant votre blessure en octobre, vous étiez systématiquement titulaire, et vous revenez en forme depuis décembre…
L’ambiance est très bonne. Tout le monde a joué le jeu dans le groupe. On m’a beaucoup parlé… L’intégration s’est faite sans forcer. Le groupe a cette qualité de vraiment bien être à l’écoute, de bien vivre ensemble.

- Arrière, ailier, vous êtes polyvalent. Qu’est-ce qui vous plaît dans chacun de ces postes ?
Je veux juste jouer avant tout (rires). Je prends autant de plaisir à chaque poste. Quand j’entre sur le terrain, je m’adapte à la situation du match. Ce sont deux postes bien différents que j’apprécie autant.

- Quels sont les objectifs de l’équipe pour cette fin de saison ? Plus de constance ?
L’objectif c’est d’arriver à enchaîner plusieurs victoires d’affilées et pourquoi pas de faire des coups chez les plus gros. Mais on préfère prendre les matchs les uns après les autres. On verra dans quelles conditions se passera la suite, mais on a peur de personne. Le maintien est quasiment assuré maintenant. Si on commence à se prendre la tête, ça n’ira pas, on n’arrivera à rien.

- Et vous, avez-vous des attentes particulières pour la suite ?
(Il hésite) C’est difficile de parler de « personnel » à Auch, car dans l’équipe, on fonctionne ensemble, on est un collectif. Mais si je devais vraiment donner des objectifs personnels, ce serait de toujours donner le meilleur de soi-même, pour l’équipe.

Olivier
GRIMAUD

Né le : 03-01-1986

Taille : 180 cm

Poids : 80 kg

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier