PRO D2 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 19 décembre 2012.

PRO D2 – J16 : A qui 2013 (ap)portera (le) bonheur ?

La dernière journée de PRO D2 en 2012 voit Oyonnax, le leader, accueillir La Rochelle son dauphin à 15 points au classement. Aurillac, Pau et Brive qui reçoivent Dax, Narbonne et Béziers veulent en profiter pour revenir sur les Rochelais. Derrières, Tarbes et Lyon s’affrontent pour conserver une chance de disputer les phases finales en 2013, tout comme Carcassonne et Albi face à Auch et Colomiers. En bas de classement, Aix-Massy sonne comme un match clé dans la course au maintien.

JPEG - 31.5 ko
L’US Oyonnax est bien partie pour être sacrée championne de France de PRO D2. Mais il reste 15 journées pour le confirmer. (Photo : Presse-Sports).

Oyonnax 18 - 3 La Rochelle Feuille de match

La réception du Stade Rochelais après celle de Pau est l’occasion pour le leader de débuter une phase retour sur le même rythme que celle de l’aller. Ils avaient débuté par un succès 22-12 au stade de l’Atlantique. A domicile le combat est moins facile face à des Jaune et Noir deuxièmes à 15 points ( !) et ambitieux. La saison passée, l’USO l’avait emporté 25-18 après avoir été battu en 2010 9-6 à domicile. Avec 46 points, les Rochelais ne sont pas assurés d’être dans les cinq équipes capables de monter, trois points seulement les séparant de Brive, cinquième. De la 2e à la 7e place de Lyon, les formations se tiennent en 5 points. Tout peut aller très vite dans cette saisissante seconde division professionnelle. Face à Pau, Oyonnax s’est fait des frayeurs avec un score nul à la mi-temps 13-13 avant de l’emporter 26-21. Avec ses 50 essais inscrits en 15 rencontres soit un peu plus de 3 de moyenne par match, et 15 points d’avance au classement, les Hauts-Bugistes peuvent voir venir. Mais si La Rochelle n’a inscrit que 32 essais, elle compte la meilleure défense à égalité avec Pau avec 14 essais seulement encaissés contre 17 aux Rouge et Noir. L’USO reste sur 16 matchs à domicile sans défaite, et plus de 12 mois, la dernière remontant au 26 novembre 2011 face à Albi : 18-19.

Carcassonne 27 - 10 Auch Feuille de match

Si les Auscitains ont vu s’envoler leurs vrais espoirs de phase finale après avoir un temps flirté entre la 4e et la 7e place après de bonnes prestations, leurs 29 points actuels ne leur garantissent aucune certitude de maintien. Si l’an passé, le FCAG pointait déjà à la 12e place mais comptait 31 points à l’issue de la phase aller avant de terminer 10e en mai 2012, leur courbe de classement par journée offrait une vraie stabilité de résultats. Cette saison, elle montre une régression, journée après journée. Les Gersois étaient deuxièmes après deux week-ends, sixièmes après huit matchs pour se retrouver 4 places plus bas en fin 2012. Ils n’ont plus gagné depuis cette 8e journée et un succès probant face à Lyon, 13-10. Béziers, premier reléguable, est à 12 points mais à quoi bon s’offrir des frayeurs en 2013 ? Il faudra aller à Carcassonne chez un club qui nourrit de légitimes ambitions, pointe à la 8e place avec seulement 3 points de retard sur Brive (5e) le premier qualifié aux phases finales. Lyon et Tarbes qui les précèdent s’affrontant au stade Boniface, l’USC a l’occasion de grapiller au minimum une place et de se rapprocher des Corréziens…où ils iront lors de la 17e journée ! Pour commencer l’année en fanfare ?

Aurillac 38 - 16 Dax Feuille de match

Mais que fait Aurillac à la 3e place ? Le club cantalien joue au challenger entre Oyonnax et La Rochelle qui les précède et Pau et Brive qui les suit. Autant, il est « logique » de retrouver ces quatre-là aux premières places, autant la présence du SACA ressemble à une surprise. Pourtant, le co-entraîneur Jérémy Davidson avait prévenu en août 2012 : « le président nous a fixé comme objectif de terminer cinquième, et donc de disputer les phases finales d’accession. Je pense qu’il faut être ambitieux et viser cette place. » L’Irlandais ne ment donc pas…Les Cantalous avaient alors débuté par un succès très net, 31-16, chez leur hôte du jour. Pour les Dacquois, les ambitions étaient élevées après une saison 2011-2012 plutôt sympathique. Ils étaient deuxièmes à l’issue de la phase aller quand Aurillac se battait à la 13e place. On a le sentiment que les deux clubs ont interverti leurs classements. Les locaux ont de belles occasions de prendre des points : Dax d’abord, Aix ensuite puis Colomiers, trois équipes qui semblent à portée des hommes de Thierry Peuchlestrade. Pour l’USD, après le 4e, il faudra se frotter à La Rochelle deuxième avant une rencontre importante face à Béziers, 15e, avec qui il faut creuser le plus grand écart possible.

Pays d'Aix 34 - 22 Massy Feuille de match

Pour la lanterne rouge Massy on a envie de dire que c’est ce week-end ou jamais. Pourquoi ? Parce qu’ils vont à Aix, premier non-reléguable à seulement 4 points –soit la valeur d’une victoire- et que dans le même temps, Béziers qui les précède d’un point reçoit des Brivistes cinquièmes au classement général provisoire. Une victoire en terre Provencale conjuguée à une défaite héraultaise permettrait aux Massicois de quitter la dernière place pour la première fois depuis la neuvième journée, Massy l’ayant emporté à l’aller 21-18. Sachant qu’un Béziers-Massy se profile le 26 janvier prochain, 4 points à Aix peuvent valoir gros à la veille de Noël. Mais le PARC a aussi noté ce rendez-vous et voudrait profiter de la venue d’une formation au plus mal au classement pour prendre le large sur la zone rouge. Les hommes de Didier Nourault n’ont de toute manière pas le choix. S’ils possèdent une meilleure défense que le RCME avec 36 essais encaissés contre 44 aux Essonniens, ces derniers ont une attaque plus performante avec 21 essais inscrits pour seulement 17 aux Aixois.

Pau 26 - (b) 23 Narbonne Feuille de match

La Section, battue à Oyonnax a livré une partie plus qu’honorable, confirmant sa place de 3e au classement. La réception de Narbonne s’annonce comme une formalité contre une équipe qui ne l’a emporté qu’à 2 reprises en 21 rencontres : en 1993 (16-19) et en 1999 (10-27). Treize années sans victoire dans la Béarn, sans même un match nul pour y croire avec au contraire un 68-26 en 2004, un 46-7 en 2010 et un 32-3 la saison dernière. De lourdes défaites qui, au regard du classement et du comportement actuel des deux équipes ne laisse pas entrevoir une issue différente pour des Orange et Noir cependant sur une pente ascendante malgré une courte défaite à Tarbes, 21-14. En délicatesse après la 4e journée, avec une 14e place, les Audois se sont bien repris en se stabilisant d’abord à la 12e place puis en gravissant deux places pour pointer désormais à 13 points de Béziers le premier reléguable. Une défaite à Pau ne serait pas catastrophique, et un nouveau point de bonus défensif verrait le RCNM inscrire des points au classement pour la 6e journée consécutive.

Colomiers 17 - 6 Albi Feuille de match

Dure tâche pour l’US Colomiers. En 7 saisons et autant de matchs, Colomiers n’a jamais battu Albi ! Ni à l’extérieur, ni à domicilie où ils restent sur 3 défaites consécutives : 19-20 la saison passée, 37-31 en 2009 et 23-12 en 2006. Onzièmes à huit points de leur adversaire du jour, les Columérins ont de quoi mettre fin à cette disette. Avec 12 points d’avance sur le premier reléguable, ils peuvent voir venir tranquillement des Albigeois qui doivent passer à la vitesse supérieure pour décrocher leur place en phase finale. A six de Brive, les hommes d’Henry Broncan viennent de subir une défaite à La Rochelle et confirment leur irrégularité, leur incapacité à enchaîner des victoires. Colomiers, moins bonne attaque est à leur portée mais ce mal récurrent pourrait bien frapper de nouveau chez un adversaire qui possède quand même la moins bonne attaque du championnat avec seulement 14 essais inscrits en 15 rencontres, contre 25 pour Albi. Par contre, les locaux possèdent une meilleure défense que leurs invités : 26 essais encaissés, contre 28 aux Albigeois. A qui ira le dernier mot ? La défense ?

Tarbes 22 - 8 Lyon Feuille de match

Grondement ou hurlement ? Ours ou LOU ? Hautes-Pyrénées ou Rhône-Alpes ? Hyper ambitieux depuis plusieurs années, le LOU rugby a encaissé une défaite à domicile contre Carcassonne 13-15 qui lui a fait très mal. D’abord au moral puisqu’elle vient après une défaite à Pau, ensuite au sein du club puisque son président Yvon Patet a été annoncé partant, enfin au classement puisque Lyon est désormais 7e et en dehors de la zone de qualification un point derrière des Tarbais devenus, eux, ambitieux. Cette rencontre est aussi une confrontation entre deux gros buteurs de PRO D2 : Fabien Fortassin et ses 210 points, et Julien Dumora qui en a inscrit 181. L’an passé Lyon était venu l’emporter à Tarbes 8 à 15. Les Rouge et Noir ne doivent pas se désunir. Si la qualification directe semble comprise avec des Oyonnaxiens distants de 20 points (oui, 20 points !), il reste l’accession via la finale, à l’image de Mont-de-Marsan la saison dernière que pas grand monde n’attendait. On peut se demander pourquoi Lyon qui possède de sérieux arguments avec la deuxième meilleure attaque du championnat (37 essais), et la deuxième défense du championnat avec 15 essais encaissés, pointe à la 7e place. La fin d’année du LOU en fait une bête blessée. Et chez les ours on sait trop combien un animal qui lutte pour sa survie est une bête féroce…

Brive 28 (b) - 3 Béziers Feuille de match

A priori les Brivistes, cinquièmes, devraient s’en sortir face à Béziers actuellement 15e et que le calendrier n’épargne pas. Après le CABC, l’ASBH recevra Lyon. Ensuite, ce sera des matchs face à Dax et Massy qui pourraient sceller l’avenir des Héraultais en PRO D2. Car la 16e journée pourrait être un vrai virage dans la saison en ce qui concerne le fond du classement et les Biterrois pourraient faire les frais d’un succès de Massy à Aix qui leur laisserait alors la lanterne rouge. Le passage de 2012 vers 2013 doit être parfaitement négocié par les hommes du duo Edmonds-Mehrtens. Les Corréziens, à la peine en début de saison, sont sur une phase ascendante depuis la 4e journée malgré une rechute à la 10e journée et ils pourraient revenir à hauteur, voire dépasser La Rochelle qui reçoit le leader Oyonnax et pointe à 3 points des Brivistes qui auront du mal à dépasser Pau et Aurillac qui accueillent Narbonne et Dax. Les Zèbres avancent tranquillement vers leur objectif…

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
2ème journée du 22 au 23 août
pts
6 1
Toulouse
9
-1 2
Brive
5
-1 3
Toulon
4
-1 4
Bordeaux
4
-1 5
Clermont
4
-1 6
Paris
4
-1 7
Racing Metro
4
0 8
Oyonnax
1
0 9
Montpellier
1
1 10
Grenoble
1
-1 11
Castres
1
0 12
Lyon
0
0 13
Bayonne
0
0 14
La Rochelle
0

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo pro d2
PRO D2 Reprise le 13 août 2014
 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier