PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 7 janvier 2012.

PRO D2, J15 : clap de fin… et de début

Clap de fin et de début avec cette 15ème journée, qui s’achèvera ce dimanche, et qui clôture la phase aller de la PRO D2, pour faire place aux matches retour. Grenoble, solide leader à la fin 2011 débute 2012 en très solide premier, après son succès bonifié sur Oyonnax (24-9), les deux promus, Béziers et Périgueux, sont relégables. Dax reste en embuscade derrière le leader, neuf points séparent le 3ème du 11ème, Auch est en train deux eaux, alors qu’Aurillac, mais surtout Narbonne, restent sous la menace de la zone rouge. Espérons que la phase retour soit au moins de la même teneur.

JPEG - 127.5 ko
Grenoble est leader à l’issue de la phase aller... Périgueux lanterne rouge.

NARBONNE (b) - MONT DE MARSAN : 9-13

Les côtés positifs de cette défaite narbonnaise, sont que les Tangos confirment d’une part le mieux ressenti depuis quelques rencontres, et l’état d’esprit séduisant d’une équipe ne pouvant lutter face à l’armada montoise, mais ne lâchant jamais rien, jusqu’à faire douter le troisième du championnat. Le côté négatif est que c’est un nouveau revers qui vient sanctionner des Audois qui, comme nous le disait l’ouvreur convalescent Christopher Ruiz la semaine passée, n’avaient plus le choix avant la rencontre, et l’ont encore moins à l’issue de cette journée.

Pourtant il faudra s’appuyer sur ce revers pour attaquer la suite du championnat un tel état d’esprit pourrait permettre de faire plus que douter d’autres adversaires, il pourrait les faire chuter. Il faudra en tout cas y croir car les semaines s’annoncent plus relevées les unes que les autres, à commencer par le déplacement à Albi lors de la prochaine journée. Les Landais, bousculés tout le match se sont fait peur, mais leur maîtrise et la profondeur de leur banc auront eu raison de leurs courageux adversaires. C’est une cinquième victoire en six sorties qui leur permet de conforter leur place sur le podium, même s’il faudra montrer plus pour y rester, et dès le week-end prochain à Tarbes.


PAU - AUCH : 16-3

Au sortir d’une désillusion de taille à Oyonnax, la Section avait à cœur de reprendre sa marche en avant pour la nouvelle année, qui plus est dans son antre où si elle avait concédé un nul (9-9 contre Dax), elle était toujours invaincue. Il y a eu une réction, l’invincibilité a été conservée, mais comme par le passé, Auch n’a pas démérité et a longtemps fait douter les locaux. En effet, il aura fallu attendre l’heure de jeu et un nouvel essai de l’ailier Hiriart pour que les Palois prennent un ascendant dans la rencontre pour mener 13-3, puis pour creuser l’écart sur le fil, à deux minutes du terme.

Si la victoire n’aura pas fait vibrer les foules, elle permet néanmoins au Béarnais de rester en embuscade au pied du podium et de s’installer confortablement parmi les prétendants aux phases finales… au minimum. Essentiel avant d’aborder un bloc de match relevé, avec au programme, le Pays d’Aix, Bourgoin, Dax et Tarbes. Les Gersois auraient aimé rééditer leurs prestations de 2006 (victoire 21-11) ou de 2009 (nul 3-3), mais la copie rendue a été tout de même de qualité. Il faudra toutefois s’imposer face à Périgueux pour conforter son avance sur la zone rouge, car si avec 13 longueurs d’avance sur Béziers, premier relégable, le matelas est plutôt confortable, tout peut aller très vite.


DAX - BOURGOIN : 28-12

Forts d’un parcours de qualité à l’extérieur (trois victoires au compteur), c’est avec une petite idée derrière la tête que les Isérois traversaient la France pour rallier les Landes. Le premier quart d’heure leur donnait raison, car après que Péclier ait ouvert le score dès la troisième minute, il s’achevait sur un score de parité de 3-3, de quoi aborder la suite de la rencontre avec sérénité. La suite, sera un cavalier seul des Landais prenant la mesure de leur adversaire et faisant preuve d’une belle maîtrise pour filer vers un succès solide et confirmer leur invincibilité à Maurice Boyau cette saison (sept victoires pour un nul)…

… et dans l’histoire contre le CSBJ. Car il n’y a pas eu de miracle, hormis un nul glané en 96 (24-24), les Isérois ont enregistré ce week-end leur 10ème revers en 11 déplacements à Dax. Toujours calés en milieu de tableau, les hommes de Laurent Seigne ne parviennent pas à décoller et continuent de regarder les phases finales de loin. Pourtant rien n’est encore fait, avec cinq longueurs de retard sur La Rochelle, cinquième, il n’y a rien d’insurmontable, à condition de ne plus perdre de temps. La réception de Carcassonne aura une importance capitale. Pour les Landais, après une fin d’année 2011 moins positive que l’entame de saison, cette victoire permet de conserver la deuxième place et de maintenir la pression sur le leader grenoblois avant d’aller défier Béziers.


PAYS D’AIX - PERIGUEUX : 19-8

La lanterne rouge n’aura pas crée l’exploit de cette 15ème journée après son déplacement au Pays d’Aix, mais n’en est vraiment pas passé loin. Comme à son habitude, accrocheur et jouant tous les coups à fond, notamment les contres, le CAP aura longtemps posé des problèmes aux Provençaux. Longtemps, non, toute la partie en fait. Ce n’est que dans les cinq dernières minutes que les locaux, grâce à un essai de Vincent Noutary, creusaient l’écart, eux qui ne menaient que 12-8 à la 76ème.

Ceci dit, passer près d’un exploit n’est pas le créer, et pourtant, les Périgourdins en auraient grandement besoin. Dernier du classement, ils comptent désormais quatre et cinq points de retard sur Béziers et Narbonne qui ont eu prit le bonus défensif malgré la défaite. Avec seulement deux victoires cette saison, l’horizon s’obscurcit dangereusement pour une formation qui paradoxalement, parvient régulièrement à embêter ses adversaires à l’extérieur. Le Pays d’Aix, qui en a fait les frais, confirme lui son regain de forme après le passage à vide de novembre, et se prépare parfaitement à une série de matches très dense, face à Pau et Mont de Marsan en déplacements, puis à la maison contre Dax !


BEZIERS - CARCASSONNE : 13-18

Béziers aura joué, Béziers aura inscrit deux essais, mais comme on le dit souvent dans le sport, jouer n’est pas gagner. En effet, si la formation biterroise n’est pas passé loin, elle a perdu face à une formation audoise réaliste, bien servie par un Antoine Lescalmel inscrivant au pied les points suffisant au bonheur des siens. Il s’agit de sa douzième défaite de la saison, le quatrième au stade de la Méditerranée. Point positif, le bonus défensif glané qui permet à l’ASBH de rester au contact de Narbonne, ayant également pris un point malgré son revers face à Narbonne.

Mais il apparaît léger au regard de ce qui attend les hommes de Philippe Benetton pour les prochaines semaines. Dans le désordre, Dax, Pau, le Pays d’Aix et La Rochelle à la maison, Albi et Oyonnax à l’extérieur, voila le programme pour les six prochaines journées. Dantesque ! Côté audois, la victoire dans ce derby permet aux joueurs de Christian Labit d’enchainer un cinquième match sans défaite (une seule défaite en dix matches) pour rester sur les talons du groupe des potentiels qualifiables. Il permet également de garder l’objectif de début de saisons dans le viseur, une demi-finale. Un succès à Bourgoin le week-end prochain pourrait permettre de faire un pas de plus en ce sens.


LA ROCHELLE - AURILLAC : 26-16

C’est en se faisant peur que les Rochelais ont arraché un succès précieux dans la course à la (re)montée. A l’image de leur saison, ils ont fait preuve d’irrégularité dans la rencontre, en laissant le soin aux Cantalous d’ouvrir le score à la 3ème minute avant de prendre le match à leur compte. Revenant d’abord à hauteur de leur adversaire après dix minutes de jeu, les Charentais allaient jusqu’à mener 19-6 à la 51ème minute avant de voir leur avance fondre comme neige au soleil, quand les Stadistes ne pointaient plus qu’à trois longueurs, 16-19, à peine dix minutes plus tard. Un dernier coup de rein permettait aux locaux d’arracher une victoire précieuse 26-16, mais une victoire empreinte d’encore trop d’interrogations.

Certes, les hommes de Fabrice Ribeyrolles et Patrice Colazzo sont cinquièmes, et donc pour le moment qualifiés, mais c’est encore insuffisant au regard du potentiel de cette équipe, pourtant entrevu à plusieurs reprises cette saison, face au Pays d’Aix le week-end dernier notamment (victoire 34-3). La venue d’Oyonnax pourrait également être une nouvelle occasion d’en profiter. Pour Aurillac, cette défaite n’est pas encore synonyme de danger, car avec huit points d’avance sur le premier relégable, Béziers, la marge de manœuvre est conséquente, mais elle doit encore gonfler pour offrir plus de sérénité aux Cantalous… peut-être pas dès le week-end prochain, car c’est à Grenoble qu’ils croiseront le fer.


TARBES - ALBI (b) : 22-19

Albi voulait inverser la tendance à l’orée de 2012, et mettre de côté une première partie de saison décevante pour repartir du bon pied, et dès ce week-end à Tarbes. Motif d’espoir conséquent, si les Tarnais n’avait que guère briller b)sur la pelouse de Maurice Trélut depuis l’après guerre, ils s’y étaient pourtant imposés l’an passé pour ce qui constituait jusque alors leur seule victoire dans les Pyrénées… ce qui constitue toujours à ce jour leur seule victoire dans les Pyrénées après un nouveau revers 22-19. Quelques peu amorphes lors du premier acte (12-9 à la pause pour les locaux) , ils voyaient surtout le TPR réaliser une entame de deuxième période pied au plancher, inscrivant deux essais et prenant le large au score, 22-9 dès la 50ème minute.

Piqués au vif, ils réagissaient bien sur le reste du match, mais trop tard, pour mourir à trois longueurs de leurs adversaires (échouant en plus dans une dernière tentative de pénalité en toute fin de rencontre). Albi manque le coche, confirme ses difficultés en déplacement (une victoire en huit matches) mais fait surtout du surplace au milieu classement. Avec deux matches à venir à domicile face à des mal-classés, le SCA va se placer en arbitre de la lutte pour le maintien face à Narbonne puis Béziers, mais doit surtout relancer la machine. Tarbes, qui a remporté sept de ses neuf derniers matches continue de grappiller son retard et passe devant son adversaire du jour pour s’installer à la huitième place. La réception de Mont de Marsan le week-end prochain pourrait être l’occasion de franchir un palier de plus.


GRENOBLE (b) - OYONNAX : 24-9

Leader solide à la fin de 2011, c’est en très solide leader que Grenoble débute 2012 ! Six longueurs d’avance sur Dax, meilleure attaque et meilleure défense du championnat, formation la plus prolifique en terme d’essais (28 réalisations), mais également la plus hermétique (seulement 6 essais encaissés)… le FCG est au sommet de son art et de la PRO D2. Preuve supplémentaire avec un huitième succès en autant de matches sur sa pelouse, mais en plus, avec la manière.

Trois essais inscrits, bonus offensif (le 6ème de la saison, le 5ème à la maison), les hommes de Fabrice Landreau ont à nouveau frappé les esprits. Un en particulier, le jeune ailier Lucas Dupont (21 ans) auteur des trois essais de son équipe. Devant autant de maîtrise, les Oyonnaxiens, peu en réussite depuis début novembre (une seule victoire en sept matches) et à l’extérieur depuis le début de la saison (deux victoires en sept rencontres) ne purent que constater les dégâts, après avoir tout de même su résisté durant la première demi-heure. Rien de rassurant avant de se déplacer à La Rochelle. Pour les Grenoblois en revanche, qui reçoivent encore le week-end prochain, Aurillac, ce sera une nouvelle occasion de se rapprocher du TOP 14 Orange.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier