PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 21 novembre 2012.

PRO D2 – J12, Benjamin Ferrou (La Rochelle) : « une remise en question permanente »

Actuellement troisième du classement, La Rochelle est sur une excellente dynamique, avec une seule défaite en six matches. Au sortir d’un succès poussif à Massy (19-15), les Maritimes s’apprêtent à recevoir Pau ce week-end, un gros morceau du championnat, et un concurrent direct à la montée. C’est le lot de cette PRO D2, compliquée tous les week-end, et qui impose, comme le souligne Benjamin Ferrou, une remise en question permanente.

JPEG - 121.1 ko
Troisièmes du classement, La Rochelle et Benjamin Ferrou savent qu’une remise en question permanente est obligatoire pour rester au sommet. (Crédit photos : Presse Sports)

Trois victoires de rang, dont deux à l’extérieur, une défaite en six match… peut-on dire que la saison du Stade Rochelais est résolument lancée ?
On l’espère en tout cas ! Chaque week-end est compliqué, il ne faut pas baisser le pied, rester concentrer pour enchainer les bons résultats, mais cela peut vite tourner. Maintenant, il est vrai que nous sommes sur une belle dynamique, et nous allons tout faire pour que cela dure.

La victoire arrachée chez la lanterne rouge a-t-elle permis de conforter vos certitudes ou a-t-elle soulevé des interrogations ?
Les deux. Elle a en effet conforté nos certitudes car nous avons gagné, mais il est vrai que nous nous sommes posé des questions. Je rebondis sur la première question, et je le répète, c’est une remise en question permanente, et là, nous l’avons terriblement observé. Nous sortions d’une semaine de trêve, nous enchainions directement sur un déplacement, et nous savions que tous ceux qui s’étaient imposés à Massy n’y étaient pas parvenus dans la facilité.
Je crois que nous n’étions pas suffisamment prêts à ce défi. Nous avons beaucoup subi dans le combat, et nous avons connu beaucoup de doute, jusqu’à la pause en tout cas. Après, nous avons trouvé les ressources pour nous imposer. Pas en retrouvant notre jeu car ce n’est pas par le jeu que nous avons brillé, mais par les bases. Il faut encore travailler pour ne pas subir comme cela a été le cas, et notamment ce week-end face aux Palois.

Justement, Pau, un gros morceau du championnat. Finaliste l’an passé, dans les clous cette saison, à égalité avec vous…
Oui, c’est costaud. C’est un groupe qui vit bien, très bien même. La preuve, c’est que tout le monde les voyaient monter l’an passé, il y a eu une énorme déception, et s’ils n’avaient pas été solides, soudés, ils ne seraient pas en haut du classement cette saison. En plus c’est un concurrent direct, qui ne veut pas revivre la désillusion de 2012, donc il faut bien aborder la rencontre pour ne pas avoir de regrets.

Ses points forts, ses points faibles ?
Très franchement, des points faibles, je n’en vois pas ! C’est une équipe complète, avec des joueurs très talentueux, et une grosse conquête. Ils sont rôdés en touches, ils ont une énorme mêlée, et la façon dont ils ont dominé celle d’Aurillac le week-end dernier en est la preuve. A nous de répondre présent dans ces secteurs.

Que va proposer La Rochelle pour dominer ces Béarnais ?
Il n’y a pas de recette miracle, cela va se jouer sur l’envie. Il faudra mettre beaucoup de cœur devant notre public pour ne pas revivre le premier match de la saison ici (Ndlr : défaite 12-22 face à Oyonnax).

Quelle est l’ambition des Maritimes à présent ? On regarde à court terme, à long terme ?
On réagit par blocs, même si, ne nous voilons pas la face, nous vivons les matches les uns après les autres. La victoire à Massy était impérative, nous avons frôlé la correctionnelle, mais nous avons atteint notre objectif. La réception de Pau est également primordiale avant d’affronter un autre concurrent direct, à l’extérieur en plus, Tarbes. On analyse la situation après chaque rencontre, on ne spécule pas sur ce qui pourrait se passer d’ici deux journées ou plus, ça va tellement vite.
Oyonnax a pris le large mais pourrait perdre son avance, nous sommes cinq en deux points (Ndlr : Brive, La Rochelle, Pau, Tarbes et Lyon), Aurillac et Carcassonne sont à l’affût… La situation d’aujourd’hui pourrait être totalement différente demain, donc concentrons-nous sur le match qui vient pour le gagner, c’est la meilleure manière de se dire que nous serons encore en haut après larencontre.

Benjamin
FERROU

Né le : 14-09-1978

Taille : 177 cm

Poids : 84 kg

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier