PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 12 novembre 2011.

PRO D2, J10 : Serrure trois points

Dax, Grenoble et Oyonnax, qui se tiennent en trois points, ont cadenassé la tête du classement. Si Grenoble s’est encore un peu plus immiscé dans le trio de tête, après sa victoire bonifiée à Narbonne (40-12), landais et haut bugistes se sont livrés la bataille au sommet… remporté par l’USD qui reprend les rênes du championnat. En queue de peloton, le CAP battu par Béziers est en grandes difficultés.

JPEG - 78.1 ko
Si les Dacquois de Mathieu Lièvremont ont repris la tête de la PRO D2 au sortir de leur victoire à Oyonnax et sur Fabien Laurent, les deux formations occupent avec Grenoble les premières places du championnat

Après avoir concédé une large défaite en déplacement, 54-10 à La Rochelle, une réaction d’orgueil était attendue, et les Narbonnais répondaient superbement au cours de la première période, en faisant jeu égal avec une formation grenobloise jouant les premiers rôles. Mieux, le RCNM virait en tête à la pause 12-11… avant d’exploser en plein vol. Incapables d’ajouter le moindre point en seconde période, les Tangos voyaient leurs adversaires dérouler, inscrire 5 nouveaux essais, et leur infliger un cinglant 29-0 !

Au final, rien ne va plus pour les locaux qui encaissent un très large revers, qui plus est à domicile, 40-12. Pire, s’ils font du surplace au classement, ils voient surtout leurs poursuivants refaire. Aussi, au soir de cette 10ème journée, les Narbonnais ne comptent plus qu’un point d’avance sur Béziers, premier relégable et vainqueurs de la lanterne rouge 21-13. Pour Grenoble, en revanche, la dynamique est positive, car malgré deux défaites en 6 matchs, ils ont bonifié leurs 4 dernières victoires pour s’installer à la troisième place du classement. En vue, Bourgoin, pour un derby qui doit permettre aux hommes de Fabrice Landreau de franchir un nouveau cap.


Avec une défaite au compteur lors des ses cinq derniers matchs, les Rochelais arrivaient dans le Gers dans une superbe forme et avec l’intention de confirmer le renouveau entrevu lors de ces dernières semaines. C’est officiel, La Rochelle n’a pas retrouvé de l’allant, mais son rang, à savoir parmi les ténors du championnat. Si ce succès à Auch confirme les aptitudes des Maritimes dans l’antre auscitaine, il leur permet surtout e s’installer à la 4ème place du classement.

Loin d’être effacé, le début de saison poussif aura finalement eu des effets positifs, car après 10 journées, le Stade pointe dans le haut du classement. Mais attention, car le plus dur commence, il faut maintenant y rester, et les semaines prochaines s’annoncent compliquées. Tarbes et Pau à l’extérieur ne seront pas des parties de plaisir, mais que dire des réceptions de Grenoble et du Pays d’Aix… Pour les Auscitains qui avaient semble-t-il stoppé l’hémorragie le week-end dernier face à Béziers (21-13), c’est une troisième défaite en quatre match qui fait mal au classement avant d’aller à Narbonne, concurrent direct en bas de classement et le Pays d’Aix qui joue les premiers rôles.


La tendance s’est confirmée au Stadium d’Albi entre une formation tarnaise prônant l’alternance entre la solidité à domicile et la fébrilité à l’extérieur, et une formation méditerranéenne devenue valeur étalon de ce championnat après avoir stagné dans les profondeurs du classement. Oui, Albi l’a emporté sur ses terres. Oui, le SCA reste à ce jour invaincu à domicile face aux Provençaux. Oui, le PARC a une nouvelle fois signé une belle prestation, glanant un point de bonus défensif qui vaut cher.

Mais non, le match n’a pas été un sommet du championnat. Fermé, opposant deux gros calibres de la compétition, un essai est venu récompenser chaque formation de ses efforts dans le premier acte, clôturé par un score de 19-13 à l’avantage des locaux. Ensuite, plus rien ou presque. Trois points seulement marqués par les visiteurs, les rapprochant de leurs adversaires au score, mais ne leur offrant pas l’occasion de faire mieux. Tout le monde peut être satisfait à l’issue de la rencontre, Albi remontant à la 5ème place, et le Pays d’Aix, 8ème, restant en embuscade avec 24 points au compteur mais surtout un match de retard sur les autres formations de tête. Albi qui se déplacera à Oyonnax lors de la première journée aura fort à faire avant d’aller à Mont de Marsan. Le PARC, qui ira à Carcassonne devra redresser la barre.


Béziers – Périgueux : 21-13

Jamais le CAP n’a été aussi près de s’imposer à l’extérieur, mais jamais le CAP n’a été aussi déçu de s’incliner. D’abord parce que le match entre les deux promus était forcément l’un des objectifs annoncés du club, face à une formation logiquement plus à sa portée que d’autres. Ensuite parce qu’avant cette 10ème journée, il opposait deux formations relégables et qui n’avaient déjà plus beaucoup de jokers en vue du maintien. Aussi, cette défaite non bonifié est certainement une immense désillusion pour les Périgourdins.

Pourtant, virant en tête à la pause 10-9 grâce au seul essai du match (inscrit par Pradalie) et menant encore 13-12 à un quart d’heure de la fin du match, le CAP voyait sa première victoire à l’extérieur, la deuxième de la saison se profiler… c’était sans compter sur le buteur biterrois Vilaret, auteur de trois pénalités, qui donnait la victoire aux Héraultais. Pire, la dernière, inscrite à la toute dernière minute, privait les visiteurs du bonus défensif. Une opération parfaite pour l’ASBH, catastrophique pour le CAP qui compte désormais 5 longueurs de retard sur ses adversaires… même si les deux formations restent toutes les deux dans la zone rouge.


Toujours invaincue au Hameau, la Section a comme face à Mont de Marsan livré une prestation très solide pour venir à bout d’une accrocheuse équipe audoise. Bruno Hiriart nous le disait la semaine dernière, les Palois faisaient souvent preuve d’un manque de maturité, parvenant parfois à prendre les matchs par le bon bout pour s’imposer, et parfois manquant ses rendez-vous pour s’incliner. Pourtant, menés deux fois au score durant le premier acte, on ne pouvait pas dire que les Béarnais avaient pris la rencontre par le meilleur des bouts…

Mais de la maturité, ils en ont fait preuve pour reprendre les rênes du match, prendre le large, résister, puis s’imposer solidement au final 28-18. Une maîtrise qui leur aura permis de remporter un deuxième succès consécutif précieux, les replaçant à la 7ème place du classement… gageons qu’ils sauront également en faire preuve lors de la prochaine journée à Aurillac. Pour Carcassonne, c’est la fin d’une belle série après trois victoires consécutive. Bien calés dans la première partie du classement, les Audois auront à cœur de relancer la machine face au Pays d’Aix à la fin du mois pour y rester, voir franchir un cap.


Oyonnax (b) – Dax : 18-22
_. Opposant les deux premières formations du classement, cet USO – USD était évidemment le choc au sommet de cette 10ème journée de PRO D2. Accroché, haletant, ce duel a tenu ses promesses du début à la fin, d’abord maîtrisé par Dax, relancé par Oyonnax, au final remporté par les Landais. Pourtant l’USO aurait bel et bien pu l’emporter. D’abord parce que l’essai landais à la fin de la première période parait être entaché d’un en avant, mais la passe au cordeau est souvent difficile à analyser… c’est en tout cas le premier tournant du match. Ensuite, car ce n’est pas seulement sur cette action que la rencontre a basculé, mais sur d’autres…

5 pour être précis, 5 coups de pied manqués par le buteur maison qui aurait en cas de réussite permis aux siens de l’emporter. Mais comme il n’est pas question de jeter l’opprobre sur Monsieur Rosich pour une décision qui fera des heureux et des déçus, il n’en est pas non plus question pour Jonathan Bousquet, malheureux ce soir mais qui a par le passé rendu tant de services à l’USO. Au soir de cette 10ème journée, Dax a repris la tête du championnat grâce à sa première victoire de l’histoire à Mathon, l’USO est troisième à deux points de son adversaire du jour… les deux formations restent au sommet !


Les Berjalliens n’avaient déjà plus le droit à l’erreur à domicile avant cette 10ème journée, avec déjà deux revers à Rajon depuis l’entame du championnat, et les Tarbais en ont fait les frais. Dans une rencontre pliée au terme de la première période durant laquelle les Isérois ont inscrit deux essais, les Pyrénéens ne furent jamais en mesure d’enrayer la machine ciel et grenat.

Pourtant avec trois succès de rang, et face à une formation qui n’avait pas joué le week-end dernier (la rencontre de Bourgoin au Pays d’Aix ayant été reportée en raison des intempéries), l’on pouvait penser que le TPR saurait offrir plus de difficultés a ses adversaires. Il n’en fut rien, et le TPR stagne en milieu de tableau après une belle remontée… il faudra retrouver le chemin du succès à domicile, d’abord contre La Rochelle, puis face à Narbonne. Pour Bourgoin, c’est une victoire très précieuse avant un marathon de très haut niveau, d’abord à Aix pour son match en retard puis à Grenoble… tout un programme.


Mont de Marsan – Aurillac

40-3, victoire bonifiée, 4 essais inscrits, seulement 3 points encaissés… l’après midi a été très positif pour les Landais, et pourtant. Si ce succès bonifié permet aux Montois de s’installer à la 5ème place du classement, ce fut compliqué ! En effet, la première période fut tout simplement décevante, et ne fut éclairée que par un essai de pénalité accordé justement par l’arbitre de la rencontre… mais la copie rendue était loin de ravir les observateur du match.

En revanche, le deuxième acte compensa largement cette première période, avec trois essais très bien construits par les locaux pour leur offrir un précieux succès bonifié. Les Landais confirment ainsi leur bonne passe, pourtant remise en cause par la sèche défaite ramenée de Pau le week-end dernier. Effacée par ce succès qui réenclenche la machine,les Montois doivent absolument confirmer dans 15 jours face à Béziers, toujours à domicile. Côté cantalou, on souffle encore le chaud et le froid, le très froid même avec le premier bonus offensif concédé cette saison a leurs adversaires. Il faut rapidement digérer ce revers et faire le plein de point à la maison lors des ses deux prochains matchs, même si cela s’annonce difficile, face à Pau puis Oyonnax.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
2 1
Paris
39
-1 2
Toulon
37
-1 3
Clermont
36
0 4
Racing Métro 92
33
0 5
Grenoble
32
0 6
Bordeaux Bègles
29
0 7
Toulouse
28
0 8
Montpellier
27
0 9
Oyonnax
25
0 10
Bayonne
23
0 11
Brive
23
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
39
3 3
Mont-de-Marsan
39
-1 4
Perpignan
36
-1 5
Albi
36
-1 6
Aurillac
36
0 7
Colomiers
34
0 8
Montauban
34
0 9
Béziers
31
0 10
Agen
29
0 11
Carcassonne
28
0 12
Tarbes
27
0 13
Massy
25
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier