PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 18 mai 2011.

PRO D2 – Finale, paroles d’anciens / Guy Accocebery (UBB) : « répondre dans le combat et l’agressivité »

Qualifié pour sa première finale d’accession au TOP 14 Orange, l’UBB est en avance sur son projet sportif… cela pourrait encore évoluer. Pour l’ancien emblématique demi de mêlée de la formation girondine dans les années 90, Guy Accoceberry, s’il est toujours bon d’être en avance, il ne faut pas s’emballer. Pour lui, il faudra d’abord répondre dans le combat et l’agressivité face à Albi. Si la montée est au bout de la finale, il faudra monter, y rester, mais les choses devraient s’enclencher.

JPEG - 148.3 ko
Ancien demi de mêlée du club, Guy Accoceberry avoue s’être régalé cette saison. S’il espère la montée du club, il sait que le maintien se fera dans la difficulté mais que les choses peuvent s’enclencher très vite.

- Bordeaux-Bègles en finale de PRO D2, ça vous inspire quoi ?
On m’aurait dit que l’UBB participerait aux phases finales après les trois premières journées (NDLR : deux défaites et une victoire), j’aurai dit que c’est impossible ! On me l’aurait à nouveau demandé deux mois plus tard, j’aurai, sans parler de la finale, été plus optimiste. Je suis à moitié surpris, mais très agréablement en tout cas.

- Quels enseignements tirez-vous de la saison des Girondins ?
Hormis cette entame et un passage à vide au creux de l’hiver, l’équipe a vraiment été très bonne. Nous nous sommes régalés à André Moga, car elle était très agréable à regarder jouer. Il y a eu beaucoup de changements à l’intersaison, et donc beaucoup d’incertitudes. Mais au regard du parcours et de la tenue de l’équipe, il faut avouer que le staff à réalisé un superbe recrutement. L’équipe est très homogène, les résultats sont là pour prouver la qualité du groupe.

- Marc Delpoux prônait une première saison pour se stabiliser, une seconde pour aller chercher la qualification… c’est fait et même mieux. Le projet sportif tient le choc ?
Oui, très bien ! Et si l‘UBB remporte la finale, il aurait même un an d’avance… c’est toujours bien d’avoir de l’avance. Après, cela risque d’être compliqué, car il n’y aurait qu’un mois pour préparer la montée, pour étoffer l’effectif, le budget… ce n’est pas simple. En cas de montée, il faudra que tout le monde se retrousse les manches, que tout le monde fasse plus. Bègles et Bordeaux font déjà beaucoup, chacune à leur manière, mais les villes seules ne suffisent pas, il faudrait faire plus, notamment au niveau du département, de la communauté urbaine. Si l’institutionnel suit, cela enclenchera beaucoup de choses, et l’économique suivra.

- A l’inverse, en cas de défaite ?
Il y aurait évidemment une grosse déception, passer si près et ne pas franchir le cap est toujours difficile à digérer. Mais le groupe va peu changer, il y a des arrivées de qualité, et il sera comme cette année capable de viser la qualification, la montée directe, ce doit être l’objectif. En fait, ça ne se joue pas à beaucoup. On a un passage à vide en hiver où on perd des matchs, où on ne prend pas de point de bonus, et on finit 5ème, pas très loin. Même Lyon qui, il y a deux mois était presque assuré de finir premier, a dû aller chercher le titre à Saint-Etienne lors de la dernière journée…

- Quels ont été les points clés de la victoire à Grenoble selon vous ?
Je crois sincèrement que les Grenoblois se sont un peu trompés dans la préparation du match. Pour la petite histoire, après son début de parcours poussif, l’UBB a signé sa première grosse performance à Lesdiguières en ramenant le nul (NDLR : 16-16 lors de la 4ème journée), même si à ce moment-là, les Grenoblois n’étaient pas à leur meilleur niveau. A l’inverse, au match retour, Grenoble tournait très bien, nous moins, et cela s’est tout de même soldé par une victoire de l’Union 25-22, dans une rencontre très ouverte et très plaisante. Pour cette « belle », les Girondins ont été très bons, avec une grosse mêlée, une superbe défense, beaucoup de temps de jeu… A l’inverse, je n’ai pas reconnu le FCG. Ils perdaient la balle au bout de deux ou trois temps de jeu, ils faisaient beaucoup de fautes. Les Bordelais ont réussi à les faire déjouer.

- Comment voyez-vous cette finale face à Albi, et comment jugez-vous cette équipe ?
Albi est une équipe toujours compliquée, surtout sur des matchs couperets comme celui-ci, car les joueurs en ont l’habitude. Ils proposent un jeu simple, mais parfaitement maitrisé, et puis il y a Henry Broncan sur le banc. Partout où il est passé les résultats ont suivi, il saura motiver le groupe. Tout est possible, du moment que l’UBB réponde dans le combat et l’agressivité, car c’est là qu’ils mettront l’accent. Les Girondins avaient su le faire à domicile durant la phase régulière, en battant Albi très largement (NDLR : 47-9 lors de la 7ème journée) alors que le SCA écrasait tout sur son passage. Ce match sera présent dans l’esprit de tous les acteurs, et si Bordeaux-Bègles parvient à les faire douter, cela pourrait faire pencher la balance.

- Pensez-vous que nous puissions petit à petit retrouver une formation girondine à l’image de son aînée des années 90, pensionnaire du haut de tableau ?
On ne va pas s’emballer ! Il faut déjà monter en TOP 14 Orange, et après y rester. Si l’UBB monte, ce sera une année charnière, et tout le monde sait que cela se fera dans la difficulté. Mais si ça passe, tout peut s’enclencher très vite. Les gens sont très demandeurs de rugby ici, et si on leur propose les ténors du TOP 14 Orange, ils suivront, les partenaires feront de même.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
5 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-1 6
Mont-de-Marsan
19
-1 7
Albi
19
-5 8
Carcassonne
19
-2 9
Biarritz
17
-2 10
Aurillac
17
1 11
Colomiers
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • samedi 01 novembre
  • 14h45 Lyon / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Brive / Castres -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 La Rochelle / Montpellier -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Paris / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Racing Metro / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 20h45 Bayonne / Clermont -
    Diffusion : Canal + Sport
  • dimanche 02 novembre
  • 13h00 Toulon / Grenoble -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier