PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 7 mai 2013.

PRO D2, demi-finales – Pau – La Rochelle, Nicolas Brusque : « un contexte particulier »

Samedi, la première demi-finale d’accession au TOP 14 opposera Pau à La Rochelle au Hameau, le remake d’une des demies de la saison passée. Un contexte particulier comme le souligne Nicolas Brusque, pour un match qui devrait se jouer sur des détails. Qui de Pau, qui confirme son retour au premier plan, ou de La Rochelle, ultra expérimenté à ce niveau tirera son épingle du jeu ?

JPEG - 72.9 ko
La saison passée, Pau avait dominé La Rochelle en demi-finale au Hameau... le remake de ce match s’annonce aussi disputé ! (Crédit photo : Presse Sports)

Le 19 mai 2012, aux alentours de 17h, le peuple béarnais pouvait envahir la pelouse du Hameau pour fêter ses héros, les joueurs de la Section, vainqueurs de leur demi-finale d’accession au terme d’une rencontre disputée, où le suspense avait pris la place du spectacle comme animateur des débats. Une belle histoire qui marquait le retour gagnant des Pyrénéens dans les sommets de la PRO D2. Un an plus tard, Pau a confirmé son statut, étant à nouveau qualifié pour les demi-finales, et recevant à nouveau dans son antre…

… le même adversaire ! En effet, ce 19 mai, les locaux étaient venus à bout de La Rochelle (14-16), et vont, quasiment un an après jour pour jour, retrouver les Charentais pour un remake qui s’annonce tout aussi palpitant. Si la Section, beaucoup plus régulière que la saison passée, aura su gérer sa fin de parcours pour monter sur le podium et s’adjuger une demi-finale à domicile, pour les Rochelais, c’est la soupe à la grimace. Longtemps dauphins des intouchables oyonnaxiens, les Maritimes ont faibli dans la dernière ligne droite pour terminer à la quatrième place et se voir obligés de voyager lors des phases finales.

A Pau, de nouveau revanchards à l’idée de ne pas revivre le même épisode que l’an passé et de laver l’affront, les très expérimentés charentais vont disputer leurs sixièmes phases finales d’accession, les sixièmes en sept ans, la seule saison où ils en furent absents étant celle où ils évoluaient en première division. C’est dire le niveau de performance de cette formation qui rêve de disputer sa troisième finale et se donner les moyens de remonter dans l’élite. Mais la finale est également en ligne de mire des Palois, déjà finalistes la saison dernière, donc, mais défaits par Mont de Marsan (20-27)… qui eux aussi rêvent de l’affront, et de remonter en première division après sept ans de disette.


L’avis du consultant, Nicolas Brusque :

« Je pense que le match se jouera sur des petits détails au regard du niveau des deux équipes. Je pense également, et j’espère surtout, qu’au vue des dernières sorties des deux formations, la rencontre sera assez ouverte avec du jeu et des essais.
Reste que ce match va se jouer dans un contexte particulier, puisque c’est le remake de la saison passée. Les équipes vont se souvenir de ce match. L’une ne va pas vouloir reproduire les mêmes erreurs pour franchir le cap, tandis que l’autre voudra retrouver une deuxième finale d’affilée.
Pau va se servir de toute la confiance acquise cette saison, notamment à domicile, et de la façon dont l’équipe a su gagner certains matchs avec beaucoup plus de maturité et de maîtrise que par le passé. La Rochelle va pour sa part pouvoir puiser dans l’expérience de certains joueurs, habitués à ces phases finales par leur passage il y a 2 saisons en TOP 14. »



L’avis du consultant, Nicolas Brusque :

Le parcours de Pau :

« La Section a été très régulière cette saison, avec notamment une première phase bien mieux négociée que la saison passée, ce qui lui a permis de sûrement mieux gérer sa saison, et d’arriver peut-être un peu moins essoufflée que l’an passé. Elle confirme notamment sa solidité à domicile, puisqu’elle est actuellement sur une série de 31 victoires de rang au Hameau. C’est un motif de confiance solide à l’abord d’une demi-finale à la maison. »

Les forces et les faiblesses de Pau :

« Déjà, et chose non négligeable, le fait de recevoir, car le public palois va répondre présent. On l’a vu sur le dernier match à la maison face à Oyonnax, avec plus de 10.000 personnes, ce qui a été le record d’affluence à Pau cette saison. L’an passé la demie avait été un succès populaire, je suis convaincu que ça le sera encore plus cette fois.
Après, sur le jeu à proprement parlé, la Section possède un groupe jeune, donc forcément très enthousiaste, mais bien cadré par quelques anciens. C’est un savant mélange qui permet à Pau de pouvoir mettre du jeu et de l’envie, sans se perdre et cafouiller son rugby. Et puis, il ne faut pas oublier deux des grandes forces de cette équipe. D’abord, le paquet d’avants qui a fait des ravages, très solide sur la conquête mais également très dynamique. La réussite des buteurs ensuite, qui est un atout majeur.
Il faudra toutefois rester méfiant, car l’absence récurrente de cette équipe lors des grands rendez-vous peut-être un handicap. Certes Pau devient un habitué des phases finales avec une troisième participation au compteur, mais elle n’y a gagné qu’un match. »


Phases finales de PRO D2

Finale
- 2012 : défaite 20-29 face à Mont de Marsan

Demi –finale :
- 2013 : réception de La Rochelle
- 2012 : victoire 16-14 face à La Rochelle
- 2010 : défaite 13-29 à Lyon

JPEG - 88.2 ko
Frédéric Manca, l’artilleur en chef de la Section. (Crédit photo : Presse Sports)

Statistiques

Statistiques générales à l’issue de la phase préliminaire :
Classement : 3ème
Nombre d’essais : 56
Total de bonus : 11
Bonus offensifs : 5
Bonus défensifs : 6
Victoires : 20
Défaites : 9
Nul : 1

Statistiques individuelles à l’issue de la phase préliminaire :
Meilleur réalisateur : Frédéric Manca avec 186 points inscrits
Meilleur marqueur d’essais : Marlon Solofuti avec 7 essais inscrits
Joueur ayant disputé le plus de matches dans la saison (toutes compétitions confondues) : Julien Jacquot avec 30 matches joués



L’avis du consultant, Nicolas Brusque :

Le parcours de La Rochelle :

« La Rochelle a longtemps été en position de jouer une demi-finale à la maison, avant de baisser le pied en toute fin de parcours, et d’être contrainte à se déplacer à Pau, comme l’an passé. Maintenant, c’est une équipe qui a tout de même été régulière, car elle n’a jamais été loin du sommet du classement. C’est une équipe qui est à sa place, comme les saisons passées où elle a toujours participé aux phases finales. »

Les forces et faiblesses de La Rochelle :

« Cette équipe est d’abord rompue à ce type d’événement, car elle y participe pour la sixième année de suite (Ndlr : six fois en sept ans. La seule saison où elle n’a pas participé aux phases finales de PRO D2, c’était en 2011, lorsque le club évoluait en première division).
Ensuite, elle possède plusieurs joueurs de qualité et très expérimentés comme Ferrou, Fauqué, Grandclaude, Canale, Soucaze… ce sont des atouts précieux lors des phases finales. Par ailleurs, avec le revers de la saison passée au même niveau, les Rochelais seront à coup sûr très revanchards pour se déplacer à nouveau à Pau.
Après, le fait d’avoir baisser de rythme sur la fin de parcours pourrait être un problème. En effet, la dynamique rochelaise est moins bonne que celle de leur futur adversaire, et cela pourrait compter. »


Phases finales de PRO D2

Finale
- 2010 : victoire 32-26 face à Lyon
- 2007 : défaite 16-22 face à Dax

Demi –finale :
- 2013 : déplacement à Pau
- 2012 : défaite 14-16 à Pau
- 2010 : victoire 6-3 face à Oyonnax
- 2009 : match nul 15-15 à Albi, éliminé au nombre de pénalités inscrites, 5 à 4 pour le SCA
- 2008 : défaite 17-23 à Colombes
- 2007 : victoire 21-17 face à Toulon

JPEG - 53.2 ko
Damien Cler, le meilleur finisseur côté Maritimes. (Crédit photo : Presse Sports)

Statistiques

Statistiques générales à l’issue de la phase préliminaire :
Classement : 4ème
Nombre d’essais : 63
Total de bonus : 11
Bonus offensifs : 6
Bonus défensifs : 5
Victoires : 19
Défaites : 11
Nul : aucun

Statistiques individuelles à l’issue de la phase préliminaire :
Meilleur réalisateur : Sébastien Fauqué avec 223 points inscrits
Meilleur marqueur d’essais : Damien Cler avec 12 essais inscrits
Joueur ayant disputé le plus de matches dans la saison (toutes compétitions confondues) : Sébastien Fauqué avec 30 matches joués

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
0 1
Toulon
42
0 2
Clermont
40
0 3
Paris
39
0 4
Racing Métro 92
37
0 5
Grenoble
32
2 6
Montpellier
31
-1 7
Bordeaux Bègles
30
-1 8
Toulouse
29
1 9
Bayonne
27
1 10
Brive
27
-2 11
Oyonnax
25
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
43
0 3
Perpignan
41
0 4
Albi
40
1 5
Mont-de-Marsan
39
2 6
Montauban
38
-2 7
Aurillac
36
-1 8
Colomiers
35
1 9
Agen
34
1 10
Carcassonne
32
-2 11
Béziers
31
0 12
Tarbes
31
0 13
Massy
26
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier