PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 15 mai 2014.

PRO D2, Demi-finale – La Rochelle - Pau, Jérôme Cazalbou : « Très relevé et très indécis »

Avant les demi-finales de PRO D2, Jérôme Cazalbou nous livre ses impressions sur les confrontations à venir. Pour lui, ce La Rochelle – Pau, classique à ce niveau, s’annonce très relevé et très indécis. Il faudra être capable, de chaque côté, de parfaitement appréhender le contexte délicat de la rencontre, mais également de prendre l’ascendant devant et être efficace dans la concrétisation des actions.


Que vous inspire cette confrontation ?
Que cela s’annonce compliqué, car à l’inverse de l’autre demi-finale, ici, les deux équipes avaient annoncé la couleur en voulant monter. Maintenant, cela sans doute sans devoir passer par la case phases finales, mais elles en ont été empêchées par Lyon. Cela s’annonce donc très relevé et très indécis.

Votre analyse sur les forces et faiblesses en présence ?
Ce sont d’une manière générale deux profils assez similaires. Toutes les deux sont très difficiles à manœuvre, et les résultats le prouvent car elles font partie des meilleures défenses du championnat. C’est dur à l’impact, c’est un combat de tous les instants.
Je mettrai tout de même en avant, côté rochelais, un homme qui pourrait avoir un rôle prépondérant, c’est Fabien Fortassin. Le Stade Rochelais s’est toujours appuyé sur un maître à jouer, il y a eu Jean-Baptiste Elissalde, Gérald Merceron, Sébastien Fauqué plus récemment, et aujourd’hui c’est Fabien Fortassin. Il est meilleur marqueur du championnat, a inscrit quasiment la moitié des points de son équipe… c’est un élément incontournable de cette équipe, qui porte bien souvent les résultats de son équipe, et pour le moment, le succès est au rendez-vous.
Côté point faible, je mettrai en avant l’indiscipline paloise qui fait partie des équipes les plus sanctionnées, si ce n’est la plus sanctionnée, quand La Rochelle a quant à elle travaillé sur ce point. Après La Rochelle, avec deux victoires sur Pau cette saison a un ascendant psychologique sur son adversaire, mais là c’est un match de phases finales, c’est un contexte différent, et tout peut s’inverser.

Quelles seront selon vous les clés de la rencontre ?
L’appréhension du contexte d’abord. On sait les Palois capables de se resserrer dans un contexte hostile, et il est certain que les Rochelais voudront se mettre à l’abri rapidement, ce qui nous promet une entame de feu. Après, et même s’il ne faut pas prendre ce résultat pour argent comptant, on a vu le week-end dernier que même avec 21 points d’avance face à LOU, les Charentais se sont inclinés. Cela pourrait donner des idées aux coaches palois qui, s’ils sont en difficultés lors du premier quart d’heure, savent qu’ils peuvent changer la donne par la suite.
L’ascendant pris devant ensuite. Il est clair que cela va mieux lorsque l’on a les ballons que l’inverse. Mais ensuite, il faudra être également performant dans la concrétisation des actions et ne pas laisser de points en route.

Le passif entre les deux formations à ce niveau va-t-elle jouer dans ce nouveau rendez-vous ?
Il y a un homme qui sera particulièrement important dans ce match, c’est l’arbitre Cédric Marchat. L’avantage pour lui est que le contexte est connu. La dernière demi-finale avait été bouillante, et il sait à quoi s’en tenir. Il va je pense avoir un discours très clair avec les capitaines avant le match et il devrait sévir dès que les premières tensions apparaîtront. Ce serait dommage d’en arriver là car ce sont deux belles équipes, toutes deux sur une bonne dynamique, et il y a une belle demi-finale à disputer.

Le fait que cette fois, contrairement aux deux précédentes demies, c’est La Rochelle qui reçoit ?
Recevoir est d’une manière globale plus avantageuse que de se déplacer… mais rappelons-nous très récemment les résultats des barrages du TOP 14, avec la qualification des deux formations qui se déplaçaient. Aujourd’hui, les joueurs et les staffs font abstraction de cela, car pour pouvoir prétendre à monter, il faut être capable de gagner à la maison et en déplacements.

Un pronostic ?
Pour le coup, c’est très difficile de pouvoir donner un pronostic tant cette rencontre s’annonce disputée, voire cadenassée… mais je vais tout de même joueur la carte de la victoire à domicile pour La Rochelle.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
7ème journée du 26 au 27 septembre
pts
0 1
Clermont
27
0 2
Toulon
24
3 3
Paris
22
3 4
Grenoble
20
0 5
Racing Metro
18
-3 6
Montpellier
18
-3 7
Bordeaux
17
2 8
Bayonne
15
4 9
Lyon
13
4 10
Brive
13
-3 11
Oyonnax
11
-1 12
La Rochelle
10
-4 13
Toulouse
10
-2 14
Castres
10

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
5ème journée du 20 au 21 septembre
pts
0 1
Pau
22
0 2
Albi
17
1 3
Perpignan
15
1 4
Mont-de-Marsan
14
6 5
Biarritz
13
2 6
Béziers
13
6 7
Aurillac
12
-5 8
Tarbes
12
-2 9
Bourgoin
11
-4 10
Montauban
10
-2 11
Carcassonne
10
3 12
Narbonne
9
-1 13
Colomiers
9
-4 14
Agen
8
1 15
Massy
7
-2 16
Dax
5

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 03 octobre
  • 20h45 Oyonnax / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 04 octobre
  • 14h45 Bordeaux / Clermont -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bayonne / Montpellier -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 18h30 Castres / Grenoble -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 La Rochelle / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Racing Metro / Brive -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 20h45 Toulouse / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier