PRO D2 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 7 août 2013.

Jean-Philippe Grandclaude (La Rochelle) : « Mes objectifs sont collectifs »

Six participations aux phases finales en sept ans, la seule absence coïncidant avec la présence du club en première division, La Rochelle est un ténor de la PRO D2. L’an passé n’a pas dérogé à la règle même si le revers en demie à Pau a laissé de la frustration. Mais comme l’explique Jean-Philippe Grandclaude, le club a changé et part sur une nouvelle aventure qu’il espère jalonnée de succès. Car le centre charentais espère permettre au groupe de vivre ce qu’il a souvent vécu à Perpignan, des victoires en phases finales.

Avec six phases finales en six ans de PRO D2, une année passée en première division, La Rochelle fait évidemment figure de favori. Comment vit-on ce statut au club ?
Avec beaucoup d’humilité. L’an passé, au coup d’envoi de la PRO D2, nous nous sommes rendu compte que cette PRO D2 avait beaucoup changé. Il y a encore quelques saisons, trois ou quatre équipes pouvaient prétendre à disputer les phases finales, et seulement deux ou trois à monter directement. Aujourd’hui c’est quasiment une moitié de tableau entière qui a les moyens de viser les demies, et quatre ou cinq susceptibles de pourvoir être sacrées. Donc nous sommes certes considérés comme favoris, mais comme beaucoup d’autres.

Pour preuve, si la présence du club en phases finales est récurrente, la cerise sur le gâteau se fait rare avec une seule montée lors des sept dernières saisons… il n’y a pas une petite frustration ?
En effet, et c’est une frustration logique. Nous avons passé plus de 10 journées à la deuxième place, nous avons été en position d’accrocher une demi-finale à la maison pendant très longtemps, mais nous nous sommes plombé notre fin de parcours avec des mauvaises prestations, et avec l’obligation de nous déplacer à Pau pour notre demie. Donc frustrés par la finalité de la dernière saison.
Mais pour être franc, il n’y a aujourd’hui pas de frustration par rapport aux six ou sept dernières saisons, car si c’est peut-être vrai pour l’administratif, du côté du sportif, nous sommes partis sur une nouvelle aventure. La génération de joueurs qui a participé à ces années où le Stade rochelais a disputé de nombreuses phases finales, connu une montée et une descente est en majorité partie. Il y a un nouveau groupe, qui veut écrire de nouvelles pages de l’histoire du club, et qui a commencé par une demi-finale perdue.

Quel a été le discours des coaches après ce nouvel échec en demie, pour la deuxième fois de suite à Pau, pour que le club rebondisse ?
Il y a déjà eu un discours avant les vacances, celui d’arriver prêt à la reprise. Tout le monde l’a respecté, et du coup, quand nous nous sommes retrouvés tout le monde avait déjà bien bossé, tout le monde avait un niveau physique intéressant, ce qui nous a permis d’attaquer le rugby très rapidement.

JPEG - 83.2 ko
En venant à La Rochelle la saison passée, Jean-Philippe Grandclaude a laissé derrière lui sa dernière saison galère à Perpignan. Aujourd’hui, espère permettre au groupe de vivre ce qu’il a souvent vécu à Perpignan, des victoires en phases finales. (Crédit photo : Presse Sports)

Quels sont les objectifs du club cette saison ?
Nous allons voir en milieu de championnat si nous avons fait le métier, et à partir de ce moment voir si nous avons un coup à jouer ou pas. Mais pour cela, il faut réussir l’entame du championnat. Nous allons d’abord nous atteler à cela, ensuite, nous verrons petit à petit où nous en sommes.
Ce qui est clair, c’est que si l’on est un compétiteur, on désire forcément accrocher au minimum une demi-finale. Et nous sommes beaucoup dans ce cas. Il y a bien évidemment les gros morceaux, mais je pense à un club comme Colomiers, qui est monté l’an passé, mais qui après les performances qu’il a réalisé l’an passé et avec le groupe qu’il possède, est à mon sens aujourd’hui au même niveau que beaucoup d’autres, et peut logiquement prétendre à faire un coup.
A La rochelle, nous sommes dans cet état d’esprit de compétiteurs. Donc l’objectif est à minima d’accrocher une demie finale. Après, semaine après semaine, nous verrons s’il est possible de viser la montée directe ou une demie à la maison.

Personnellement, après une dernière saison galère à Perpignan, votre arrivée à La Rochelle a coïncidé avec votre retour en forme et une saison quasi complète… ça fait plaisir !
Très plaisir ! Sept mois d’arrêt c’est long, et revenir dans un groupe qui est en difficulté n’est pas simple. J’ai voulu me donner un autre challenge. J’avais des contacts en première division, mais le projet et l’état d’esprit du Stade Rochelais m’ont plu. J’y ai un peu retrouvé ce que j’aimais à l’USAP.

Comment vous sentez-vous à l’abord de ce nouvel exercice ?
Très bien. Je ne vais pas mentir, ma carrière est plutôt dernière moi, aussi, même si j’ai toujours des objectifs individuels, mes objectifs sont plutôt collectifs. Et c’est de viser les phases finales. Aujourd’hui sur une carrière de 10 ou 15 ans, on ne se souvient que de ces moments-là. Donc cette année, j’espère participer positivement à la vie de ce groupe et lui permettre de vivre ce que j’ai souvent vécu à Perpignan, et qui sait ?

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 septembre
  • 20h45 Brive / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 20 septembre
  • 14h45 Racing Metro / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Castres / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 254
  • 18h30 Clermont / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 La Rochelle / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h45 Montpellier / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier