Le rugby se mobilise contre la Sclérose Latérale Amyotrophique

Crédit : Isabelle Picarel

Le rugby, sport d’équipe, de convivialité et de transmission, ne peut qu’être sensible aux grandes causes de notre société. L’ensemble de ses acteurs, dès qu’ils en ont l’occasion, se mobilisent pour apporter leur contribution au mieux-être des citoyens. La maladie fait partie de ces batailles ; et quand l’un des siens est touché, la famille du ballon ovale est d’autant plus impliquée pour venir au soutien du combat.

Jean-Pierre Matheu, ancien joueur et ancien arbitre, est aujourd’hui atteint de Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA). Parce qu’il a choisi d’être combatif face à cette épreuve, celui qui arbitra la finale 2009 de TOP 14 a récemment créé une structure pour mieux faire connaître la SLA, plus communément appelée « maladie de Charcot ». L’association SLA Fondation Recherche (SLAFR) a également pour objectif de récolter des fonds qui financeront la recherche contre cette maladie qui le touche.

Afin de mobiliser l’ensemble du rugby français, du TOP 14 aux divisions fédérales et régionales, la FFR et la LNR ont décidé de s’unir pour soutenir le combat de Jean-Pierre Matheu, et d’y associer les clubs, joueurs, supporters et, bien sûr, les arbitres.

Du 22 au 25 mars, le public sera sensibilisé à l’action de l’association SLAFR par le biais de messages d’information lus par les speakers et affichés sur les écrans des stades lors des rencontres. En TOP 14 et PRO D2, les arbitres porteront en avant-match un tee-shirt en soutien à l’association. Pour les rencontres de Fédérale, les officiels de match seront vêtus d’un short dédié à l’opération.

D’ores et déjà, la FFR, la LNR et les clubs relaient sur leurs réseaux digitaux les coordonnées de l’association créée par Jean-Pierre Matheu afin d’encourager les dons : www.slafr.fr

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos