Posez-vos questions à … Fulgence Ouedraogo

Modèle de professionnalisme et de combativité, Fulgence Ouedraogo cultive depuis toujours une véritable culture de la gagne et de la performance, ce qui lui a permis, au niveau international, d’être sacré Champion du Monde des moins de 21 ans en 2006 et de devenir un pensionnaire régulier du XV de France. Au niveau national, « Fufu » n’est pas en reste, s’imposant comme « LE » capitaine du MHR avec lequel il a écrit l’une des plus belles pages du club en 2010, et rêvant de faire mieux en 2014. Du 5 au 19 mai midi, lnr.fr vous propose, via son site officiel et ses réseaux sociaux, de poser vos questions au joueur.
JPEG - 44.3 ko
Du 5 au 19 mai, posez vos questions à Fulgence Ouedraogo. (Crédit photo : Presse Sports)

Formé à l'école de rugby de Pic Saint-Loup avec François Trinh-Duc, Fulgence Ouedraogo intègre le centre de formation de Montpellier en 2003 où il fait ses premiers pas au plus haut niveau. Il explose en 2006 en enchainant les apparitions en équipe première avec son ami ouvreur, mais également avec Julien Tomas et Louis Picamoles, avec lesquels il forme les « Quatre fantastiques ».

Dès lors, il n'aura de cesse de marquer les esprits sur tous les terrains de l'élite, par sa mobilité, son abatage et sa combativité. Un profil qui avait déjà fait ses preuves dans les catégories jeunes, au point de le voir régulièrement appelé en Equipe de France, et d'être sacré Champion du Monde en 2006 sous les ordres d'Emile Ntamack et Didier Retières.

Une culture de la gagne et de la performance qui lui permettent de devenir un pensionnaire régulier du XV de France (38 sélections) et de s'imposer rapidement comme l'incontournable capitaine du MHR. Et c'est à sa tête qu'il permet à son club de cœur d'écrire l'une des plus belles pages de son histoire en atteignant la finale du TOP 14 en 2010 (défait 10-15 face à Toulouse). Deuxième de la phase préliminaire cette saison et directement qualifié pour les demi-finales de Lille, Fufu compte bien retrouver le Stade de France et cette fois soulever le Brennus.

Surnommé « Capitaine courage », notamment en raison de cette finale de 2010 jouée avec une fracture à la main droite, Fulgence Ouedraogo est un modèle de professionnalisme et de combativité, salué par ses coéquipiers, mais également ses adversaires. Du 5 au 19 mai midi, lnr.fr vous propose, via son site officiel et ses réseaux sociaux, de poser vos questions au joueur.

..
Partagez cette page sur