Coupe du monde 2011 - Mon nom est Bill, 1ère partie

La Coupe du Monde de Rugby 2011, qui se déroulera en Nouvelle Zélande, pays et vainqueur de la première édition en 1987, sera la 7ème du nom. A cette occasion, « Bill », autrement appelé Trophée Webb Ellis, sera à nouveau l’objet de toutes les convoitises. La petite mais si prestigieuse coupe se remémore pour nous ses plus beaux souvenirs et revient sur les cinq étapes qui ont participé à l’essor du mythe. Première partie, les présentations…

Mon nom est Bill, 1ère partie : qui suis-je ?

C'est avec une immense impatience que j'attends le 23 octobre prochain, car en ce jour, je serai la consécration d'une bande de colosses. Vous avez une idée de qui je suis ? Je vais vous donner un indice. Comme un hommage à une nation où le rugby est un art de vivre, et qui est également la première à avoir su me dompter, je me rendrai dans le pays du long nuage blanc à l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby 2011. Vous n'avez toujours pas deviné ?

Pour la plupart d'entre vous je suis un trophée, un simple trophée ou un trophée de grande valeur, mais un trophée ! Pour d'autres, je suis un véritable mythe. Certains m'ont étreint avec amour. D'autres m'ont tenu par les bras, où l'on peut voir mes tatouages, une tête de satyre d'un côté, une nymphe de l'autre. Beaucoup m'ont levé vers les cieux en guise de victoire, pendant que d'autres me fixaient avec gourmandise. Vous me reconnaissez maintenant ? Toujours pas ?


JPEG - 97.1 ko
William Webb Ellis, père du rugby

Je suis Bill ! Ou plutôt le Trophée William Webb Ellis, du nom de celui qui, par un après-midi de novembre 1823, se serait saisi du ballon à la main en pleine partie de football, pour aller marquer… un acte fantasque, mais qui se déroulant dans la ville de rugby, donnait selon la légende naissance à ce sport que vous aimez tant.

J'ai vu le jour grâce à l'International Rugby Board qui demandèrent à l'orfèvre Londonien Garrard's, fournisseur officiel de la royauté anglaise depuis 1843, de me concevoir, afin de récompenser le vainqueur de la Coupe du Monde de Rugby. Mais mes origines remontent encore plus loin. Si mon allure rappelle un trophée crée en 1906 par Carrington and Co, mon modèle original serait français, et aurait été dessiné par Paul de Lamerie, un Huguenot dont les parents qui avaient quitté la France s'étaient installés à Londres. Aussi, franco-anglais de naissance, et fier de mes origines, vous excuserez une once de chauvinisme de ma part au gré des lignes qui suivront cette semaine…


JPEG - 76.4 ko
« Bill »

Source photographique : Presse Sports

..
Partagez cette page sur