International Tournoi des VI Nations
Par Baptiste LE BEUX, le 18 février 2014.

VI Nations, J3 – Galles – France. Emile Ntamack : « Le Pays de Galles est une bête blessée »

Victorieuse de ses deux premiers matches, la France se déplace à Cardiff pour y affronter, le double tenant du titre. Selon Emile Ntamack, c’est une bête blessée, soucieuse de réagir que les Français vont affronter dans leur antre du Millenium de Cardiff. Attention danger donc, même si l’occasion est belle de faire douter les joueurs du XV du Poireaux, de signer un troisième succès de rang et de penser, pourquoi pas, au Grand Chelem. Entretien.



Comment analysez-vous globalement l’entame de compétition des Bleus dans ce tournoi 2014 ?
De la même manière qu’avant le début de la compétition. Je disais que le potentiel était là, mais qu’il fallait retrouver la confiance, enchaîner, et cela ne pouvait passer que par des victoires. Au sortir de deux succès, c’est acquis ! Après, tout n’est pas parfait, il reste du boulot. Il faut continuer à bosser, à croire en ce projet… mais ça gagne, c’est positif.

Pour aller plus dans le détail, que retenez-vous de positif sur ces deux rencontres ?
On a d’abord vu un groupe se construire, et devenir un groupe qui ne lâche rien. Face à l’Angleterre lors de leur passage à vide, ou contre l’Italie en première période, lorsqu’ils étaient accrochés, ils n’ont rien lâché, et cela a payé. C’est une grande force et c’est loin d’être négligeable.
Après, je trouve qu’il y a du punch dans cette équipe. Elle est compétitive tant en qualité qu’en quantité. On a pu voir qu’au fil des matches et des remplacements, il n’y a pas de décalage de niveau, le banc a parfaitement tenu son rang et s’est même montré décisif, à l’image de Fickou contre l’Angleterre. Tout le monde est impliqué et l’on joue vraiment à 23 !

De moins bon ?
On l’a vu face à l’Angleterre, mais surtout contre l’Italie, quand la France domine, quand elle monopolise le ballon, elle a du mal à concrétiser. Cette équipe a toujours été performante sur les turnovers, et le confirme, mais sur des séquences longues, je trouve qu’elle ne parvient pas à se montrer suffisamment créative pour marquer, voire tuer le match.

Place au Pays de Galles, double tenant du titre. Que vous inspirent les Diables rouges, poussifs face à l’Italie, puis sèchement battus en Irlande ?
Le Pays de Galles est une bête blessée. Physiquement, car ils ont été touchés dans leur chair lors de ces deux premiers matches, mais psychologiquement surtout. Ils sont en effet double tenants du titre, mais voir qu’ils ne sont plus aussi compétitifs cette saison doit leur faire mal. Là il y une carte à jouer, et si la France parvient à les faire douter, cela devrait lui permettre de pouvoir faire un coup.
Maintenant, il faut relativiser, car il y a d’immenses joueurs dans cette équipe, capable de renverser les situations, et puis n’oublions pas que l’an passé, ils avaient perdu en ouverture et à domicile (Ndlr : 22-30 contre l’Irlande), et ils ont gagné le Tournoi ! Attention donc au réveil de cette équipe. Je ne vois pas les Gallois ne pas se jeter dans la bataille pour réagir, surtout devant leur public dans cette antre extraordinaire qu’est le Millenium.

Mais alors, est-ce le meilleur moment ou le pire moment pour les prendre ?
Très franchement, comme je le disais, les Gallois auront à cœur de réagir, et on sait que lorsque ils sont euphoriques, sûr de leur fait, ils sont très difficiles à jouer. Là résidera la grande difficulté pour les Français qui ne devront absolument pas permettre aux Diables Rouges de se remettre la tête à l’endroit. Il faudra être costaud, laisser passer l’orage car ça risque de tomber fort et vite, mais s’ils y parviennent, il y aura un coup à jouer. En tout cas, dans le contexte actuel, c’est intéressant pour les Français.

Quels seront les joueurs à suivre ?
Je serai attentif aux lignes arrières avant tout. Il y a de la jeunesse, des cannes, du punch, franchement c’est une très belle ligne de trois-quarts ! Peut-être pourrons-nous d’ailleurs voir Fickou, si décisif en tant que remplaçant, faire ses débuts en tant que titulaire… En tout cas cette ligne doit être capable de s’exprimer au regard de son potentiel. Et si c’est le cas, cela peut être très intéressant.
Après devant, c’est costaud. Le cinq de devant, pour commencer, a prouvé sa solidité, et l’on attend qui l’en soit de même à Cardiff. A noter les prestations du jeune Flanquart, qui ne fait pas de bruit mais qui est très bon. Je parlerais aussi de Nyanga, de son explosivité, de la manière qu’il a de bonifier tous les ballons qu’il touche.
Il y a beaucoup de très bonnes individualités, mais je mettrai le collectif en avant. Nous savions que cette équipe avait un gros potentiel, il ne demandait qu’à s’exprimer. Cela commence à être le cas, il faut que cela devienne encore plus flagrant.

Même si vous n’aimez pas en parler, un succès donnerait forcément des idées de Grand chelem au regard du calendrier à suivre !
Forcément ! Avec un déplacement en Ecosse qui est clairement en difficulté, puis l’Irlande, certes en forme mais qui viendra à Paris, s’il y a victoire à Cardiff, le Grand chelem sera évidemment dans le viseur. Maintenant, et avant de griller les étapes, nous ne pourrons imaginer un Grand chelem que si la France s’impose face au Pays de Galles.

Retrouvez l’historique des confrontations en statistiques des deux formations ici

Retrouvez la fiche d’Emile Ntamack, parrain de la LNR, ici

La calendrier des VI Nations c’est ici

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
7ème journée du 26 au 27 septembre
pts
0 1
Clermont
27
0 2
Toulon
24
3 3
Paris
22
3 4
Grenoble
20
0 5
Racing Metro
18
-3 6
Montpellier
18
-3 7
Bordeaux
17
2 8
Bayonne
15
4 9
Lyon
13
4 10
Brive
13
-3 11
Oyonnax
11
-1 12
La Rochelle
10
-4 13
Toulouse
10
-2 14
Castres
10

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
5ème journée du 20 au 21 septembre
pts
0 1
Pau
22
0 2
Albi
17
1 3
Perpignan
15
1 4
Mont-de-Marsan
14
6 5
Biarritz
13
2 6
Béziers
13
6 7
Aurillac
12
-5 8
Tarbes
12
-2 9
Bourgoin
11
-4 10
Montauban
10
-2 11
Carcassonne
10
3 12
Narbonne
9
-1 13
Colomiers
9
-4 14
Agen
8
1 15
Massy
7
-2 16
Dax
5

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 03 octobre
  • 20h45 Oyonnax / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 04 octobre
  • 14h45 Bordeaux / Clermont -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bayonne / Montpellier -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 18h30 Castres / Grenoble -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 La Rochelle / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Racing Metro / Brive -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 20h45 Toulouse / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier