PRO D2 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 8 décembre 2010.

Olivier Nier (Aix-en-Provence) : « Gagner contre Oyonnax pour valider nos dernières performances »

Co-entraîneur de l’US Oyonnax jusqu’en 2010, Olivier Nier est en poste à Aix-en-Provence avec Serge Laïrle. Ce week-end les Provençaux accueillent les Hauts-Bugistes pour une rencontre à l’issue de laquelle les locaux aimeraient s’éloigner encore un peu plus de la zone de relégation. Quatorzièmes, ils comptent prendre le maximum de points d’avance sur Dax, qui reçoit Grenoble, avant un déplacement chez le leader albigeois.

JPEG - 28.4 ko
Le PARC de Vincent Noutary (passé chez le coiffeur depuis) et Olivier Nier affrontent Oyonnax ce week-end.

- Vous recevez votre ancien club Oyonnax ce samedi 11 décembre à 18h30. C’est particulier de retrouver son ancien club ?
Oui, bien sûr. Pour moi ce sera un vrai plaisir de revoir des joueurs et des dirigeants que j’aime et apprécie. J’ai vécu trois belles années à Oyonnax et notre séparation s’est très bien passée. Le côté fraternel est très fort avec ce club et cette ville.
Ensuite, il y a le côté compétition qui est présent tant ce match est important pour nous. Nous avons besoin de gagner pour nous éloigner encore des 15e et 16e places. Je ressens ce sentiment de joie et cette volonté de gagner. Comme on dit souvent, pendant le match nous serons adversaires, mais avant et après nous serons des amis.

- Néanmoins affronter son ancien club est aussi plus facile pour un entraîneur, non ? Vous connaissez la majorité des joueurs, leurs points forts et faibles, la philosophie de jeu du club, etc. Dans la préparation ce doit être plus aisé…
Oui évidemment. Lors des séances vidéos, le décryptage est plus évident. Pour battre Oyonnax il faut :
1. Vouloir relever l’épreuve de force ;
2. Etre meilleurs dans le combat, l’agressivité.
Si on est bons dans ces deux domaines, on a des chances de l’emporter. Je connais aussi très bien Christophe Urios (entraîneur d’Oyonnax avec qui Olivier Nier a travaillé 1 saison, NDLR) et je m’attends à ce qu’il prépare quelque chose de particulier. Oyonnax ne va pas jouer comme d’habitude, nous faisions cela lorsqu’on jouait des équipes qui le connaissait bien. Il sait aussi que nous lui réservons, nous aussi, quelque chose de différent.
J’aime ce côté stratégie et bluff dans la préparation des matchs. Mais tout ceci n’aura de sens que si on gagne le combat contre Oyonnax.

- On a le sentiment en regardant vos dernières performances que vous commencez à trouver un vrai « fond de jeu », une vraie identité…
C’est vrai que depuis quelques temps nos résultats sont plus réguliers. Notre saison a démarrée tardivement après la relégation, puis finalement le maintien…Lors du premier bloc de 5 rencontres, il a fallu évacuer la saison dernière. Nous finissons alors 16e, puis 15e à l’issue du deuxième bloc de matchs. Là nous sommes 14e. Une victoire face à Oyonnax validerait nos bonnes prestations en plus d’offrir une progression visible aux joueurs. Cela justifie alors les entraînements et leur implication personnelle. Ce match est, pour moi, un révélateur. Ou on a franchi l’étape entrevue à Bordeaux, et on peut jouer un cran au-dessus des dernières places, ou on y est pas encore.

- L’an passé à Oyonnax, vous aviez mis en place toute une philosophie d’entraînement basée sur des objectifs à atteindre, sur la confiance et la prise en charge de chacun au bénéfice du collectif. Avez-vous renouvelé cela à Aix ?
Oui avec quelques aménagements. A Oyonnax, nous avions eu une longue intersaison due à la Coupe du monde. Cela nous avait permis de bien mettre en place ce système. A Aix, nous avons du insister sur le choix du fonctionnement dès le stage de cohésion. L’autre notion différente est celle de territoire. A Oyonnax, celui-ci est naturel. Cette donnée est importante. Au PARC on a revivifié cela en montrant que le club peut devenir le représentant d’une vaste région bordée par Montpellier, Toulon notre grand frère, et Lyon plus au nord. Nous sommes aussi une région de rugby. Le président du club, Lucien Simon, répète souvent que le PARC est un club « romantique », à l’image de la ville. Mais cela ne doit pas nous empêcher d’être agressifs, de vouloir defendre notre identité.

- Au regard des statistiques de l’évolution de la marque dans les rencontres, on a le sentiment que le PARC est moins performant en seconde mi-temps, avec seulement 40% de vos points inscrits lors de cette période. A quoi attribuez-vous cela ?
Il est vrai que lors des premiers matchs nous avons eu du mal à rester concentrés pendant 80 minutes. On avait aussi tendance à trop vite lâcher la rencontre. Nous avons travaillé cela. A Pau on est menés 21-6 à la 45e mais on finit la rencontre à 28-26 en notre défaveur ! Cela est du à notre banc. Aujourd’hui on peut proposer 25 joueurs au niveau pour affronter Oyonnax. Les gars ont bossé dur, les leaders du groupe ont tiré les autres vers le haut. Il nous reste à valider tout cela samedi.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
5 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-1 6
Mont-de-Marsan
19
-1 7
Albi
19
-5 8
Carcassonne
19
-2 9
Biarritz
17
-2 10
Aurillac
17
1 11
Colomiers
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier