International European Rugby challenge Cup
Par Baptiste LE BEUX, le 29 avril 2012.

HCup, demie : sous le signe du destin.

Comme il y a deux ans, l’ASM est passé tout près ! Mais c’était sans compter sur le destin, frappant à trois reprises : avec la sortie prématurée de Malzieu et Byrne, avec un festival de Kiernay à l’entame du deuxième acte, sur l’en avant de Fofana en fin de rencontre. Dur ! Mais bravo au Leinster, qui se qualifie pour la première finale 100% irlandaise face à l’Ulster.

JPEG - 81.5 ko
Les Jaunards peuvent se prendre la tête dans les mains, après être passés tout près de la victoire. (Crédit photo : Presse Sports)

Il faut croire que le destin avait déjà une toute petite idée sur l’issue de cette rencontre ! Comme en 2010 à Dublin, Clermont a réalisé un match énorme. Comme en 2010, l’ASM est passée tout proche de la victoire. Comme 2010, les Auvergnats se sont inclinés face aux champions en titre. Des regrets, bien sûr, pour une formation qui aurait mérité de disputer sa première finale de Coupe d’Europe de l’histoire, mais du respect surtout, pour les Jaunards, évidemment, mais aussi pour cette formation irlandaise qui est décidemment l’épouvantail de cette compétition.

Et elle le prouvait dès l’entame en mettant une pression de tous les instants sur son adversaire, stérile toutefois, malgré l’ouverture du score de Sexton dès la 8ème minute, car se heurtant à une superbe organisation clermontoise. Rivalisant dans les zones de rucks, s’offrant de belles munitions, les hommes de Vern Cotter prenaient les rênes de la rencontre pour rentrer au vestiaire à la pause en menant 12-6. Mais nous le disions également, le destin semblait déjà poser des problèmes au club français, celui-ci perdant prématurément deux de ses joueurs sur blessure, Malzieu dès la 13ème, Byrne à la 22ème.

Par toutes les émotions

Un premier signe qui pouvait donc laisser planer des doutes quant à la suite de la rencontre et à la fraîcheur des Clermontois, même s’ils prouvèrent que le cœur est plus fort. Un deuxième fut soufflé dès l’entame du deuxième acte avec un retour sur la pelouse tonitruant des Irlandais, et l’entrée en piste de l’artiste Kearney. Une percée plein champs pour aller fixer le capitaine auvergnat et envoyer le pilier Healey à l’essai à la 42ème, un drop à la 47ème, et le Leinster prenait son envol grâce à son arrière.

Une pénalité de chaque côté faisaient gonfler le tableau d’affichage à 19-15 pour le tenant du titre à un peu moins de 20 minutes du terme… promettant une fin de rencontre au couteau, irrespirable, pleine de combat, de suspense… magnifique en somme. Elle le fut, même si elle fut surtout tragique. Dans les tous derniers instants, l’ASM et son public passaient par toutes les émotions.

L’impatience quand sur une série de pick and go interminable envoyait systématiquement les Jaunards se heurter au mur bleu du Leinster. L’explosion de joie, quand sur un énième regroupement, Fofana, servit au cordeau, plongeait dans l’en-but pour l’essai de la délivrance… mais le destin frappa à nouveau, car l’essai fut justement refusé pour un avant du jeune centre de Clermont. L’immense déception enfin, quand au terme d’une nouvelle série de percussions au ras, les Auvergnats étaient pénalisé pour un talonnage à la main.

Troisième finale en quatre ans !

Au bout du suspense et de l’émotion, Sexton, en dégageant en touche, offrait la victoire au tenant du titre. Une victoire à l’arrachée, mais pas une surprise pour un club qui se qualifie pour sa troisième finale en quatre ans. Dans une finale 100% irlandaise, face à l’Ulster (vainqueur d’Edimbourg 22-19) qui retrouve ce niveau 13 ans après son titre (21-6 face à Colomiers en 1999), les hommes de Joe Schmidt tenteront de glaner leur troisième titre et de prolonger leur invincibilité en finale de HCup.

Pour Clermont, il faudra encore attendre pour rêver au sacre continental. Il va surtout rapidement falloir digérer cette énorme désillusion, et se reconcentrer sur le championnat, désormais seul objectif du club. Ils n’en seront que plus difficile à jouer, surtout qu’avec une qualification en demi-finale déjà en poche, les Jaunards pourront parfaitement reprendre leurs esprits et rôder leurs automatismes en vue des phases finales.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
3 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-3 6
Mont-de-Marsan
19
-2 7
Carcassonne
19
-2 8
Albi
19
3 9
Colomiers
17
-1 10
Aurillac
17
-3 11
Biarritz
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier