International L’actu
Par Baptiste LE BEUX, le 7 novembre 2012.

France – Australie : l’occasion rêvée !

Après un Tournoi des VI Nations 2012 mi-figue mi-raisin, et une Tournée d’été alternant le bon et le moins bon, le XV de France s’apprête à retrouver les terrains et à croiser le fer pour la Tournée d’Automne. Au programme, deux équipes océaniennes, et l’Argentine. Place pour ce premier rendez-vous à l’Australie. Un adversaire de taille, mais prenable, surtout en ce moment. Une occasion rêvée de bien lancée la série.

JPEG - 67.5 ko
Désormais sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André espère avoir autant de réussite que lorsqu’il était joueur face aux Wallabies. (Crédit photo : Presse Sports)

Si le bilan général fait état de 16 succès français contre 23 à leurs homologues sudistes et deux matches nuls, depuis le début du siècle, les deux formations ont tour à tour connu des périodes de réussite. Si de 1928 à la fin des années 80, le XV tricolore tirait très souvent son épingle du jeu, depuis 20 ans, les choses penchent très largement en faveur des Wallabies.

En effet, avec 13 succès en 17 confrontations, les australiens sont devenus l’une des principales bêtes noires des Français. Cela est encore plus flagrant au regard des dernières confrontations. Cinq revers de rang, deux défaites consécutives dans l’hexagone, le bilan n’offre que peu de garanties statistiques avant cet affrontement automnal. La dernière victoire française sur les Vert et Or remontant à 2005 pour un succès 26-16 à Marseille n’est plus qu’un vieux souvenir, que la relève rêve pourtant de remettre au goût du jour.

En effet, si les statistiques sont faites pour être contredites, c’est d’autant plus vrai aujourd’hui, c’est d’autant plus vrai au regard des deux adversaires. D’abord côté français, l’arrivée de Philippe Saint-André aux commandes de l’équipe au sortir de la Coupe du Monde Néo-zélandaise a marqué le début d’une nouvelle aventure. Si le Tournoi 2012 a été mi-figue mi-raisin (deux victoires, deux défaites un nul et la 4ème place du classement), si la Tournée d’été en Argentine (une défaite et une large victoire) aura été dans la lignée, l’ambition du nouveau staff et de l’équipe n’en est pas du tout amoindri…

JPEG - 115.8 ko
Irrésistible avec Toulouse, et grand espoir du rugby tricolore, Gaël Fickou, finalement pas retenu contre l’Australie, fait partie de la jeunesse dorée sur laquelle le sélectionneur compte tant. (Crédit photo : Presse Sports)

… au contraire. Et les motifs d’espoir sont légions. Le bon état de forme des cadres est la garantie d’une tenue de route essentielle. Le retour de Frédéric Michalak en bleu et en pleine possession de ses moyens est un avantage indéniable, d’autant plus qu’il était de la dernière équipe française victorieuse des Australiens. L’arrivée dans le groupe de nouvelles têtes (Forestier et Suta) et surtout des nouvelles pépites (Ben Arous, Fickou, Gunther, Martin, Plisson et Vahaamahina pas retenus contre l’Australie mais dans le groupe des 30) le gage d’un élan de nouveauté et de fraîcheur. De plus, Saint-André, joueur, avec deux victoires en trois matches sur l’Australie, a connu des moments de grâce face aux Océaniens… la France possède donc un guide de qualité, prêt à mener ses troupes au combat.

Reste à savoir si tout cela se traduira en positif sur le terrain. L’occasion est belle d’y parvenir, car si nommer l’Australie peut suffire à inquiéter ses adversaires, ce n’est plus autant le cas ces derniers temps. Les promesses de la saison dernière en partie confirmée lors du Mondial en Nouvelle Zélande (demi-finaliste) n’ont pas été prolongées. Pas plus que les prestations de la génération dorée, incarnée par la paire de demies Genia – Cooper (longtemps blessé), l’ailier Ioane ou l’arrière Beale, plus poussive que par le passé.

JPEG - 169.4 ko
Petit génie du rugby australien, Quade Cooper, certes blessé longtemps, n’a plus eu le rayonnement attendu. (Crédit photo : Presse Sports)

Si la tournée d’été fut positive sur le plan comptable, dans les faits, les prémices d’une crise pointaient. Certes trois fois vainqueurs du Pays de Galles faisant également partie du dernier carré de la Coupe du Monde (battus justement par l’Australie dans le match pour la troisième place, 18-21), ce fut poussivement. Surtout, il y eut un revers 6-9 face à l’Ecosse, pourtant à la peine ces dernières saisons.

La confirmation de ces difficultés ont été criantes durant le premier Four Nations de l’histoire. Certes deuxième, mais dominés à trois reprises et concédant aux Blacks un nul en clôture et à la maison, les Wallabies ont manqué leur rendez-vous de l’été. Et quand on sait que les difficultés extra-sportives ont également miné le groupe, avec par exemple les sorties médiatiques de Cooper, la situation est délicate sur le Pays Continent.

Aussi, c’est avec des gros doutes qu’ils arrivent en Europe et en France. L’idée de refaire le coup de 2010 pour leur dernier passage à Saint-Denis (victoire 59-16) n’est même pas effleurée, mais un succès plus qu’espéré. Si l’adversaire des Bleus est de taille, ses problèmes le sont donc également. Dans ce flou, les Français ont de belles chances de tirer leur épingle du jeu. Une occasion parfaite de lancer leur série de Tests, et à plus long terme le prochain Tournoi des VI Nations.

JPEG - 150 ko
Lors de leur dernière confrontation, les Wallabies avaient dominé les Bleus de la tête et des épaules. (Crédit photo : Presse Sports)

STATISTIQUES

41 matches
16 victoires françaises, 23 australiennes, 2 nuls
Score moyen : 17-21
Plus large victoire : 34-6 (30 octobre 1976, au Parc des Princes)
Plus large défaite : 16-59 (27 novembre 2010, au Stade de France)

21 matches en France
12 victoires françaises, 8 australiennes, 1 nuls
Score moyen : 17-17
Plus large victoire : 34-6 (30 octobre 1976, au Parc des Princes)
Plus large défaite : 16-59 (27 novembre 2010, au Stade de France)

Les deux formations ne se sont affrontées qu’à deux reprises en Coupe du Monde, et se sont chacune imposées une fois.
En demi-finale, le 13 juin 1987, victoire française 30-24
En finale, le 6 novembre 1999, victoire australienne 35-12

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
24ème journée du 11 au 12 avril
pts
0 1
Montpellier
70
0 2
Toulon
69
0 3
Clermont
69
1 4
Racing Metro
65
1 5
Toulouse
62
-2 6
Castres
62
0 7
Bordeaux
59
0 8
Paris
59
0 9
Brive
56
0 10
Grenoble
51
1 11
Perpignan
50
1 12
Bayonne
48
-2 13
Oyonnax
48
0 14
Biarritz
26

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
  • vendredi 18 avril
  • 20h45 Castres / Montpellier -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 19 avril
  • 14h55 Oyonnax / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 17h00 Perpignan / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Biarritz / Brive -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Racing Metro / Clermont -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h35 Paris / Bordeaux -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier