International European Rugby challenge Cup
Par Baptiste LE BEUX, le 8 avril 2012.

Amlin, quarts : Made in France !

Victorieux des quatre premières éditions, les Bleus trustaient les places en demi-finale de la compétition, y plaçant même quatre formations en 98 et 99. Par la suite, ce sont les britanniques (9 succès anglais, un Gallois) qui y brillèrent, mis à part la parenthèse Clermont de 2007. Pour 2012, retour aux sources avec quatre formations qualifiées à cet échelon, et la certitude que le lauréat sera français.

JPEG - 111.1 ko
Luttant tous les deux pour participer aux phases finales du chamionnat, le RCT et le Stade Français se retrouveront en demie du Challenge à Mayol. (Crédit photo : Presse Sports)

Après avoir placé trois finalistes malheureux lors des trois dernières éditions*, le rugby français aura la certitude d’être au sommet de l’Amlin Challenge Cup cette saison. En effet, avec quatre clubs qualifiées en demi-finale, trois issus du cru une reversée de HCup, la France ajoutera de nouveau son nom au palmarès de cette compétition, mais pour la première fois pour les candidats. En effet, Paris, Toulon, Brive et Biarritz n’ont jamais remporté la compétition, et tenteront d’ici la fin du mois de mai d’ajouter un trophée à leur collection. C’est en tout cas un carton plein qui ramène les formations tricolores au temps où elle écrasaient ce Challenge de leur suprématie.

Victorieux des quatre premières éditions, le clubs hexagonaux trustaient les places en demi-finales, y plaçant même quatre formations en 1998 et 1999. Avant que les Britanniques, à neuf reprises pour les anglais (3 fois pour les Harlequins, 2 fois pour Sale, une fois pour Bath, Gloucester, les Wasps, Northampton), une seule pour les Gallois (Cardiff) ne s’installent en patron, malgré une victoire Clermontoise coupant leur dynamique en 2007. C’est donc un retour aux sources et au succès pour les équipes françaises, qui offriront des confrontations de gala. Toulon recevra le Stade Français à Mayol, Biarritz, Brive, à Aguilera.

Paris tient son rang

Sorti premier des phases de poules, le Stade Français a fait honneur à son rang en atteignant les demi-finales de la compétition, mais ce fut dans la douleur. Face au moins bon 1er de l’Amlin Challenge Cup au terme des phases de poule, les joueurs de la Capitale durent même attendre la demi-heure de jeu pour marquer leur premiers points, par Dupuy, répondant au pied à deux pénalités de l’Argentin Mieres, un ancien de la maison rose et bleue, pour Exeter. Un duel qui se poursuivait jusqu’à la pause, moment ou les deux formations se séparaient sur un score de parité, 9-9. Ils pensaient même avoir fait le plus dur en creusant l’écart dès la reprise grâce à un essai de Camara et une nouvelle pénalité de Dupuy, mais il était dit que les Anglais ne lâcheraient rien.

Mieux, ils revenaient à hauteur de leurs hôtes à 10 minutes du terme après un essai de Naqelevuki, transformé par l’artilleur des Chiefs. Une remontée héroïque durant laquelle ils laissèrent sûrement quelques plûmes, car trop court sur la durée, ils se faisaient transpercer par Dupuy qui servait Williams sur un plateau pour l’essai de la victoire à deux minutes de la fin de la partie. Une semaine après la terrible désillusion du Stade de France qui met aujourd’hui Paris dans la difficulté en vue de la qualification en TOP 14 Orange, le Stade Français s’est offert une demi-finale de Coupe d’Europe. La fin de saison s’annonce chargée pour les Stadistes, en course sur les deux tableaux…

Toulon sur sa lancée

… comme Toulon, qui lui est en parfaite position en championnat. Malgré un revers surprise à Brive (9-14) qui mettait un terme à 8 rencontres sans défaites, le RCT reste solidement ancré à la troisième place du TOP 14 Orange, et vogue résolument vers un match de barrage à Mayol. Cerise sur le gâteau, l’Amlin Challenge Cup permet aux hommes de Bernard Laporte de rôder les automatismes, la victoire en prime.

Jamais inquiétés par les pourtant solides Harlequins de Londres, les Toulonnais firent d’abord le trou au pied grâce au toujours très précis Wilkinson (15-3 à la demi heure), avant de lâcher les chevaux pour inscrire trois essais et signer une très solide victoire 37-8. Après la campagne 2010, qui avait amené les Méditerranéens en finale de la compétition à Marseille face à Cardiff (défaite 21-28), ils retrouvent les demi-finales de l’Amlin Challenge Cup. Ils espèrent surfer sur leur bonne dynamique pour cette fois aller au bout, même si la qualification en TOP 14 Orange restera l’objectif numéro 1.

Confirmation du redressement biarrot

De qualification, il n’en est plus question depuis fort longtemps pour Biarritz, mais de maintien. Et si l’affaire semble bien engagée, les Basques, confirmant semaines après semaines leur redressement en championnat, ils se donnent encore une bonne bouffée d’air pure en Coupe d’Europe. S’ils ont manqué le wagon en HCup, deuxième de poule, ils ont été reversés en Challenge, avec bonheur.

En déplacement chez les Wasps de Londres en quarts de finale, les Rouge et Blanc se sont imposés pour atteindre les demi-finales de la compétition pour la première fois de leur histoire (26-23). Mais comme en TOP 14 Orange, ils se sont fait peur, très peur, à croire que c’est un besoin ! Largement en tête à l’heure de jeu, ils virent les Anglais revenir à égalité en trois petites minutes, avant que Yachvili, encore lui, ne donne la victoire aux siens. L’essentiel est là, avant de retrouver le quotidien du championnat, où la réalité de la course au maintien doit reprendre ses droits.

Brive côté Europe

Dernier à avoir acquis le droit de croiser le fer en demie, Brive. Luttant pour son maintien en première division nationale, le CAB a beaucoup brillé cette saison sur la scène internationale, contrairement à la nationale. Mise à part des confrontations sans véritable intérêt face à La Villa, les corréziens surent se défaire d’Agen et Sale pour atteindre les quarts, finir deuxième meilleur premier derrière Paris et se placer en outsider à l’abord des phases finales.

Il fallait au moins cela, avant de recevoir un club reversé de HCup, et pas des moindres, les Llanelli Scarlets. Le match fut disputé, tendu, mais comme depuis quelques semaines dans leur antre, et à l’image de la copie rendue face à Toulon le week-end dernier en championnat (victoire 14-9), les Cabistes firent preuve d’une abnégation énorme et d’un froid réalisme pour venir à bout des accrocheurs gallois et atteindre ce niveau de la compétition pour la troisième fois de leur histoire. Ils viseront leur première finale et pourquoi pas un succès… si toutefois le TOP 14 Orange ne leur fait pas puiser trop d’énergie.

Rendez-vous donc à la fin du mois pour savoir qui de ces quatre formations auront le droit de se disputer le titre européen au Twickenham Stoop en mai… mais quoiqu’il en soit, l’Europe du rugby vibrera au rythme de la Marseillaise !

* Trois clubs français se sont hissés en finale de l’Amlin Challenge Cup ces trois dernières saison, tous ont été battus.
2009, Northampton – Bourgoin : 15-3
2010, Cardiff – Toulon : 28-21
2011, Harlequins – Stade Français : 19-18

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
5 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-1 6
Mont-de-Marsan
19
-1 7
Albi
19
-5 8
Carcassonne
19
-2 9
Biarritz
17
-2 10
Aurillac
17
1 11
Colomiers
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • samedi 01 novembre
  • 14h45 Lyon / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Brive / Castres -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 La Rochelle / Montpellier -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Paris / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Racing Metro / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 20h45 Bayonne / Clermont -
    Diffusion : Canal + Sport
  • dimanche 02 novembre
  • 13h00 Toulon / Grenoble -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier