International European Rugby Champions Cup
Par Nicolas LAVALLEE, le 17 janvier 2012.

HCup : Avec des « si » la France aura 3 qualifiés

La dernière journée de HCup pourrait voir Biarritz, Clermont et Toulouse se qualifier pour les quarts de finale. Mais il pourrait aussi n’y avoir que les Asémistes et les Toulousains, et même uniquement ces derniers voire pas un seul club français du tout. Les six premiers de chaque groupe passent, et les quatre meilleurs reçoivent, accompagnés des 2 meilleurs deuxièmes. Le point sur les enjeux du week-end…

JPEG - 28.2 ko
Les Saracens sont bien partis pour se qualifier, mais les Biarrots doivent jouer leur dernière chance jusqu’au bout...

POULE 1

Les Irlandais du Munster n’ont pas fait de détails. Les voilà qualifiés avant même de se déplacer chez le vice-champion d’Europe, deuxième de poule, qui garde une chance de décrocher le quart. Mais il leur faudrait déjà un succès bonifié sur le Munster…une fois cela acquis, ils pourront attentivement regarder les résultats des autres équipes et espérer que 5 d’entre elles, Cardiff, Edimbourg, Clermont, Ospreys et Harlequins ne finissent pas avec plus de 18 points au compteur. Les Castrais, derniers de poule, accueillent les Scarlets, troisièmes et éliminés eux aussi, pour l’honneur.

POULE 2
Cardiff et Edimbourg, à égalité de points (17) en Poule 2 vont se disputer à distance la première place de groupe en recevant le Racing Métro 92 et les London Irish. L’équipe qui marquera 1 point de plus que l’autre finira première, l’autre aura de fortes chances de passer. Et si les deux marquent 5 points, elles seront toutes les deux qualifiées quoiqu’il arrive dans les autres poules ! Autant dire que les équipes des deux capitales vont avoir du fil à retordre. En cas d’égalité entre les deux formations à l’issue de ces deux rencontres, les Gallois seront devant en raison de leur différentiel positif sur les Ecossais lors des rencontres entre les deux clubs : victoire 25-8 et défaite 19-12.

POULE 3
Pas d’angoisse pour le Leinster qui reçoit Montpellier. Le champion en titre est assuré de disputer ses quatrièmes quarts de finale consécutifs. Une victoire sans le bonus leur suffira pour recevoir à domicile cette rencontre, pour la troisième fois d’affilée. Derrière, Glasgow se rend à Bath avec pour seule ambition d’être reversé en Challenge européen. Comme les Anglo-Saxons n’ont pas pour habitude de galvauder une compétition, fût-elle moins prestigieuse qu’une autre, la rencontre promet d’être enlevée. Les Héraultais arrêteront là leur découverte de la coupe d’Europe sur un bilan, avant ce dernier match, de 1 victoire, 2 matchs nuls et 2 défaites.

POULE 4
Le Clermont-Ulster de samedi s’annonce comme la finale de cette poule et le vainqueur est assurément propulsé en quart de finale, quand le vaincu pourra éventuellement en disputer une. Les Clermontois ont fait le travail en assurant le goal-average et en préparant une éventuelle égalité avec un autre deuxième. Recevant les Irlandais ils partent avec un net avantage psychologique mais les Ulstermen ne sont pas nés de la dernière pluie et se battront jusqu’au bout avec l’habituelle rage de la Verte Erin. Pour Leicester et Aironi, la qualification s’est envolée. Gare ! Elle peut aussi échapper aux Auvergnats en cas de défaite…

POULE 5
Le groupe est très ouvert. Une victoire de Biarritz face aux Ospreys ferait des Biarrots les deuxièmes de poule, et avec le bonus ils passeraient devant les Saracens si ceux-ci perdaient à Trévise. Avec un total de 17 points cela pourrait être suffisant en cas de défaite des 3 autres deuxièmes encore susceptibles de se qualifier en poules 1 (Northampton), 2 (Cardiff ou Edimbourg), 4 (Clermont) et 6 (Harlequins). Si Clermont et le BO venaient à l’emporter, et ces autres formations à perdre, elles pourraient rejoindre Toulouse en quarts de finale si le champion parvenait aussi à se qualifier. Mais avec des si, etc, etc. En décrochant le bonus face aux Ospreys, le BO augmenterait encore sa probabilité de continuer l’aventure en HCup. Mais elle reste faible…

POULE 6
Attention, le Stade Toulousain a beau être leader de sa poule et favori à Gloucester, il peut : se faire dépasser par les Harlequins et louper un quart de finale à domicile ; ne pas passer le premier tour et être reversé en Challenge européen. Ce qui serait extraordinaire pour les quadruples champions d’Europe. Mais le concours de circonstances doit vraiment tourner à leur désavantage, et on voit mal les hommes de Guy Novès se prendre les pieds dans le tapis. L’expérience est le 16e homme dans ces cas-là. Les Harlequins, plus ancienne équipe du monde encore présente en haut-niveau, devraient logiquement gagner leur qualification au Connacht bon dernier avec 1 point. Mais la logique et le sport font parfois chambre à part.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
5 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-1 6
Mont-de-Marsan
19
-1 7
Albi
19
-5 8
Carcassonne
19
-2 9
Biarritz
17
-2 10
Aurillac
17
1 11
Colomiers
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier