Actualités Posez vos questions à...
Par Nicolas LAVALLEE, le 6 novembre 2012.

Questions/réponses à... Gaël Fickou (Toulouse)

A 18 ans, le trois-centre du Stade Toulousain Gaël Fickou a été pré-sélectionné par Philippe Saint-André pour intégrer le groupe des 33 joueurs dont seront issus les sélectionnés pour les Test-matchs de novembre face à l’Australie (10 novembre), l’Argentine (17 novembre) et Samoa (24 novembre).

JPEG - 38.4 ko
Gaël Fickou, trois-quart centre du Stade Toulousain et de l’équipe de France. (Photo : Presse Sports)

Robert N. : « Comment as-tu réagis quand tu as su que tu étais dans les pré-sélectionnés de Philippe Saint André ? »
Gaël FICKOU : « Pour être honnête, j’avais eu des échos comme quoi je pourrais être dans la liste des pré-sélectionnés. Je me suis donc installé, chez moi, devant mon ordinateur. Je n’étais pas seul, un journaliste de BFM TV était présent pour un reportage. Même si je savais qu’on me suivait, je ne pensais quand même pas être pris si tôt. »

Marius B. : « Bonjour Gaël, à 18 ans tu es titulaire au Stade Toulousain et appelé dans le groupe de l’équipe de France pour la tournée d’automne, comment arrives tu à gérer ces changements si soudain ? »
Gaël FICKOU : « Je ne me prends pas la tête. J’essaie de rester ce que je suis. Pour le moment, je le gère assez bien. Au Stade Toulousain, on côtoie des joueurs qui sont quasiment tous passés par là aussi nous aident-ils à gérer cela. Je suis aussi bien entouré au niveau familial. Je suis content mais être dans la liste n’est pas un aboutissement. Je sais qu’il va falloir continuer de travailler désormais. »

Gariel U. : « Bonjour Gaël , comment ressens-tu la progression énorme que tu vis en ce moment ? (…) La pression n’est-elle pas trop grande ? »
Gaël FICKOU : « C’est sûr qu’il faut accepter le fait de commencer à être connu, à répondre aux sollicitations pour des photos, des autographes. Je pense qu’il est inutile de se mettre de la pression par rapport à ça. On en a bien assez comme ça. Je prends le rugby comme un jeu, un plaisir, une passion et c’est cela qui doit rester pour éviter justement de ressentir trop de pression. »

Titouan P. : « Penses-tu que Toulouse va faire le doublé Hcup et le championnat ? »
Gaël FICKOU : « Je l’espère bien entendu. Mais tout le monde sait que c’est très compliqué. Plus les années passent, plus les clubs européens et français deviennent de plus en plus professionnels. Bien sûr, Toulouse a les moyens de le faire, mais Clermont ou Toulon s’en rapprochent aussi. Remporter un trophée demande beaucoup de travail, d’abnégation et aussi de la chance. Avoir cela sur les deux tableaux, c’est rare.
Le Stade Toulousain c’est une machine, avec un palmarès énorme et des joueurs qui ont remporté les grandes compétitions en club et connu l’équipe de France ; ainsi que des structures sur et en dehors du terrain qui permettent l’excellence. »

Samuel L. : « Bonjour, qu’est-ce que vous avez ressenti après votre premier essai en coupe d’Europe ? »
Gaël FICKOU : « Honnêtement quand j’ai marqué, j’ai juste pris le temps d’apprécier l’ambiance du stade. Je me suis aussi dit que la famille allait être contente mais c’est tout car il faut aussi penser à se remettre dans le match. Si on cogite de trop c’est dangereux car on peut rater un placage en suivant et prendre un essai. »

Christophe I. : « Gaël, peux-tu nous dire quel a été ton parcours de rugby avant d’arriver à Toulouse ? A quel âge as-tu commencé le rugby, si tu as fait d’autres sports, etc. Par avance merci, un supporter de Grenoble »
Gaël FICKOU : « J’ai commencé le rugby assez tard, à 14 ans (Gaël Fickou a eu 18 ans cette année !, NDLR). Avant je faisais du football à La Seyne-sur-Mer. En suivant mon grand frère au rugby j’ai accroché. Au foot j’étais défenseur central et j’aimais bien les contacts donc ça doit venir de là. J’ai aussi fait un peu de handball et de basket. Si mes parents ne sont pas forcément des sportifs, mes 3 frères et 2 sœurs en font. L’une d’elle fait du rugby à La Valette et l’autre fait de la boxe !
Mon club des débuts a été la Seyne-sur-Mer, ensuite lorsque j’ai intégré le Pôle Espoirs de Hyères, j’ai dû aller dans un club professionnel donc naturellement je suis allé en Cadets 1ere année au RC Toulon. »

Gaëtan R. : « Comment tu as vécu tes premiers jours au Stade Toulousain ? »
Gaël FICKOU : « Les choses se font simplement. On arrive, on est présenté à toute l’équipe et au staff. Ensuite on vous présente les structures puis on commence les entraînements et on intègre le plan de jeu.
De l’extérieur le Stade Toulousain peut ressembler à une « usine », un club hyper professionnel, froid, etc mais en fait c’est très familial. C’est un club où on vit bien et la ville est charmante. C’est pour cela je pense que les joueurs qui viennent restent aussi longtemps. »

Hugo P. : « Bonjour Gaël, t’ayant vu jouer avec les U18 l’année dernière, et vu que tu avais déjà un gabarit imposant pour un centre, je me suis posé la question suivante : As-tu toujours joué 3/4 ou tu as joué devant ? »
Gaël FICKOU : « Oui, j’ai toujours été centre. Même au football je jouais en défense centrale ! Il m’est arrivé de dépanner à l’aile ou à l’arrière mais mes éducateurs m’ont toujours mis centre. »

Didier C. : « Vous avez quitté votre club formateur sans état d’âme ? Quel est votre sentiment aujourd’hui envers Toulon ? »
Gaël FICKOU : « Non, je n’ai pas quitté Toulon sans état d’âme. J’ai fait un choix, et il semble bon pour l’instant. Le RCT est un très bon club, avec de bonnes valeurs et un public extraordinaire. Dans la vie, il faut faire des choix et les assumer. Je ne vis pas cela comme une trahison, mais comme un pari, un choix de vie. Mais je ne le cache pas, ça m’a fait un petit pincement au cœur. »

Myriam D. : « Bonjour Gaël. Penses-tu aussi aux études ? »
Gaël FICKOU : « Je viens de passer mon bac Science et techniques de gestion et je suis inscrit dans un cursus de BTS Gestion au sein du Stade Toulousain. »

Francis L. : « Gaël bonjour, formé part le RCT, recrue du ST, à l’annonce de la liste où tu es retenu par Philippe Saint-André ta première pensée fut pour tes éducateurs du RCT ou vers M.NOVES ton entraîneur actuel qui t’a donné ta chance ? Amitiés sportives »
Gaël FICKOU : « Avant tout vers mes éducateurs de La Seyne et de Toulon en jeunes. Ensuite à M. Novès et le Stade Toulousain bien sûr. Même si c’est moi qui me suis entraîné et qui ai fait les efforts pour progresser, les éducateurs et entraîneurs m’ont bien guidé. Sincèrement, je remercie tout le monde…c’est aussi une récompense pour toutes ces personnes qui m’ont aidé ».

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
0 1
Toulon
42
0 2
Clermont
40
0 3
Paris
39
0 4
Racing Métro 92
37
0 5
Grenoble
32
2 6
Montpellier
31
-1 7
Bordeaux Bègles
30
-1 8
Toulouse
29
1 9
Bayonne
27
1 10
Brive
27
-2 11
Oyonnax
25
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
43
0 3
Perpignan
41
0 4
Albi
40
1 5
Mont-de-Marsan
39
2 6
Montauban
38
-2 7
Aurillac
36
-1 8
Colomiers
35
1 9
Agen
34
1 10
Carcassonne
32
-2 11
Béziers
31
0 12
Tarbes
31
0 13
Massy
26
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier