Animation du site Fourre tout Village Rugby
Par Camille MACCALI, Mickaël MARTIN, le 31 mai 2011.

Le Village rugby a transformé Marseille en ville ovale

A l’occasion des demi-finales du TOP 14 Orange (27 et 28 mai), la cité phocéenne avait troqué sa passion du ballon rond pour la ferveur de l’ovale ! Outre l’exposition Art et rugby, à la Chambre de commerce et de l’industrie, qui se tenait du 16 au 23 mai, un village s’était implanté en bord de mer du vendredi 27 mai au dimanche 29 mai, sur la plage du Prado pour célébrer cette grande fête que sont les demi-finales de championnat.

JPEG - 29.9 ko
A Marseille, l’ambiance était à chaque coin de rue.

Pour les Marseillais comme pour les supporters de chaque équipe, il s’agissait d’une occasion immanquable de se familiariser avec les valeurs du rugby. Le village étendu sur la plage, dans un cadre idyllique, un soleil insatiable, offrait une variété d’animations ludiques pour découvrir les différentes phases de jeu de ce sport.

Yoann Huget (Aviron Bayonnais), Mathieu Nicolas (Castres Olympique), Rida Jahouer (FC Grenoble), Florian Ninard (Stade Rochelais) et l’ancien international Patrick Tabacco, se sont prêtés au jeu, alternant activités, rencontres de Beach rugby, photos déguisées, séances de dédicaces, quizz rugby et plateau d’émission RMC Sport. Ajoutés à cela, les différents stands des partenaires Orange avec leurs séances photos déguisées, GMF avec leur maquillage, Société Générale avec leur quizz rugby, Land Rover avec leur exposition de la nouvelle voiture, Opticiens Mutualistes avec leur animation plateu et débats, tous, placés sous les couleurs de l’ASM, du Stade Toulousain, du RM 92 et du MHR.

Des mini-ballons pour les plus jeunes

Autant d’initiatives qui permettaient dès le vendredi matin de se plonger dans l’atmosphère estivale du monde ovale ! Un espace Bodéga donnait également la possibilité de boire, manger et de visionner les matchs du vendredi soir et du samedi après-midi.

Du côté des plus jeunes ce sont les stands maquillage et photos avec les joueurs qui ont été remplis de succès. Ainsi, le vendredi après-midi, avec la venue beaucoup plus nombreuse de supporters clermontois, la peinture jaune coulé à flot sur les visages. Le samedi midi, c’était au tour du bleu roi de masquer toutes les têtes des montpelliérains. Sans compter que chaque enfant avait le plaisir de gagner un petit ballon de rugby et des crayons aux couleurs de son équipe !

Un tournoi de beach pour les plus grands

Pour les plus grands, le tournoi de Beach-rugby (composés de 18 équipes) était l’occasion de se mettre dans la peau d’un joueur, le temps des sept minutes de match, avant de se détendre autour d’un verre à l’espace détente, dans une ambiance de troisième mi-temps avec une musique de féria !

Les professionnels ont rencontré les supporters des autres équipes et ont échangé sur le championnat en toute amitié. Les joueurs, bien qu’ils aient perdu le samedi après-midi leur match de beach-rugby, ont quand même réussi à répondre à l’attente du public en analysant les deux demi-finales.

Le dimanche, certes plus calme que les deux journées précédentes, est resté très jovial. Cette dernière journée a notamment été marquée par la présence de Théo, un petit supporter de Toulon, qui n’a cessait de piquer le micro de l’animateur pour chanter le Pilou-pilou, digne d’un futur speaker du RCT.

Au plaquage, ça déménage

Avec la présence de nombreux joueurs professionnels, l’espace rugbystique marseillais a permis aux petits, comme aux grands, de discuter avec des sportifs. Dans une ambiance bon enfant, les joueurs professionnels ont tout d’abord accueilli vendredi, des jeunes en difficultés de la Cité Lépine. Au programme, les premiers gestes du rugby, des petits matches, mais également la transmission des valeurs : « Je crois que le rugby est un sport qui véhicule beaucoup de valeurs, celles du respect, de l’entraide collective, du partage avec ses coéquipiers… Ce sport est avant tout un plaisir pour à vivre avec tout le monde », raconte Florian Ninard, ailier de l’Atlantique Stade Rochelais. Face à des joueurs pros, les jeunes marseillais ne se sont pas laissés abattre « On voit qu’ils ont envie de bien faire, ils sont volontaires et ne se laissent pas démonter. Ils ont besoin de prouver qu’ils sont présents, et ils écoutent ce qu’on leur dit », rapporte Patrick Tabacco, ancien international tricolore et double champion de France avec le Stade Français-Paris.

Habitués au défi physique durant leur carrière, Yoann Huget, Mathieu Nicolas, Rida Jahouer, Florian Ninard et Patrick Tabacco, ont pu voir que les jeunes de la Cité Lépine n’avaient pas peur du combat. Dans un atelier plaquages où l’apprentissage était maître mot, le centre grenoblois Rida Jahouer a tenu à enseigner son art du mieux possible. « Vous avancez et prenez de la vitesse pour l’impulsion. Ensuite, vous bondissez et prenez votre adversaire au niveau des hanches. Faites le tour de lui avec vos bras et poussez ! ». En professeur et professionnel avisé, le joueur du FC Grenoble Rugby a rappelé que le plaquage n’était pas une chose facile et que les risques de blessures étaient important, un avis partagé par le Castrais, Mathieu Nicolas : « Ils sont volontaires, et même trop parfois ! », lance-t-il amusé. Après une matinée riche en enseignements et en sourires, un tournoi de beach-rugby a été organisé sur le terrain de sable fin du Marseille Village Rugby. Dans une ambiance conviviale les jeunes se sont adonnés à des courses et plaquages avant de recevoir des trophées pour les vainqueurs.

Joueurs…de valeurs

Au terme des activités matinales, les joueurs professionnels ont ainsi pu gouter à leur côte de popularité, et notamment Yoann Huget, l’ailier bayonnais, sélectionné par Marc Lièvremont pour la prochaine Coupe du Monde en Nouvelle-Zélande : « Être ici, c’est le symbole même du rugby, on voit les supporters de clubs adverses qui viennent discuter avec nous. C’est un échange, il y a beaucoup de convivialité, le respect est très présent et ça permet facilement de discuter avec tout le monde. J’ai entendu de nombreux messages de sympathie et de félicitations pour ma convocation, c’est une chose qui me touche. Forcément, ce genre d’actions permettent de faire avancer le rugby ».

Populariser le rugby dans une région où l’Olympique de Marseille fait vibrer chœurs et cœurs, c’était le défi proposé aux joueurs professionnels, comme le rappelle l’ailier rochelais : « Le rugby est un sport proche de sa société, et être à Marseille c’est un plaisir, c’est une ville de foot, mais avec des actions comme le Marseille Village Rugby, les gens vont se rendre compte que notre sport est tout aussi passionnant que peut l’être le foot ». Même son de cloche pour Mathieu Nicolas qui voit en cette opération la possibilité de « mettre en avant un sport, des valeurs et une ambiance que l’on trouve difficilement dans d’autres sports ».

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
TOP 14 Reprise le 15 août 2014
Ligue Nationale de Rugby - logo pro d2
PRO D2 Reprise le 13 août 2014
 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 15 août
  • 20h45 Bayonne / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • samedi 16 août
  • 14h45 Clermont / Grenoble -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bordeaux / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Brive / La Rochelle -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Castres / Paris -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Toulouse / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 20h45 Montpellier / Racing Metro -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier